En équipe

Preview Ligue 2 : US Orléans

Le Tour de France des clubs de Ligue 2 continue alors que la reprise se profile ce vendredi. Direction le Loiret, plus précisément le quartier de la Source à Orléans pour vous présentez l’US Orléans. 

Le Tour de France des clubs de Ligue 2 continue alors que la reprise se profile ce vendredi. Direction le Loiret, plus précisément le quartier de la Source à Orléans pour vous présenter l’US Orléans. 

Résumé de la saison 2018/2019

C’était une saison inconstante mais plutôt satisfaisante pour les hommes de Didier Ollé-Nicole entre 2018/2019. L’USO termine 8e avec 52 points. Une progression constante au classement final qui rapproche de plus en plus les Loirétains d’un éventuel barrage. Barrage auquel les Orléanais aurait pu se frotter si ils n’avaient pas craqué à deux moments clés. Tout d’abord, dès le début de la saison, l’USO enchaîne les mauvaises performances. 10 buts encaissés en 3 matchs, 4 points pris sur 18 possible, le scénario catastrophe est rapidement envisagé. La balance va s’inverser lors du choc de la région Centre contre la Berrichonne de Châteauroux, une victoire nette 2-0 et voilà la folle série orléanaise lancée. 6 matchs, 6 victoires sans buts encaissés, un vrai prétendant au barrage. Parallèlement, l’USO se change les idées en Coupe. Premier fait d’armes en 16es de finale de Coupe de la Ligue avec l’élimination de Reims aux pénaltys, et donc le droit d’affronter le PSG. Dans un match serré, les Orléanais auront frôlé l’exploit, s’inclinant finalement 2-1. Cette rencontre face à Paris aura laissé des traces physiques et mentales et l’USO replonge légèrement dans le ventre mou à la trêve. Au soir de la 21e journée, Orléans est 12e, mais Orléans est en 1/4 de finale de Coupe de France, pour y affronter une autre Ligue 1, vainqueur de la compétition : le Stade Rennais. Encore une fois Orléans ne démérite pas mais s’incline logiquement. Les espoirs de barrages réduits, la fin de saison est en totale roue libre avec 1 petit point sur 18 possible, il était temps que cela se termine.

Transferts au 22/07/19

DÉPARTS

Destination : Retraite

Destination : Retraite

Destination : Rennes

Destination : Albacete Balompié, ESP

Destination : SM Caen

Destination : FC Lorient

Destination : Grenoble Foot 38

Destination : Nîmes Olympique

Destination : ASNL

ARRIVÉES

Club d’origine : FC Metz
Club d’origine : ASNL
Club d’origine : FC Chambly Oise
Club d’origine : Paris SG
Club d’origine : Moulins Yzeure Foot
Club d’origine : US Colomiers
Club d’origine : RC Lens
Club d’origine : Stade Lavallois

L’effectif : 

L’effectif de l’USO est bien rajeuni, adieu les légendes vivantes que sont Karim Ziani et Pierre Bouby (même si vous pouvez retrouver le meneur de jeu du FC Twitter à la baguette de la communication du club, et même parfois en train de tweeter avec le compte de l’USO). Bouby a failli être la meilleure recrue de l’USO pour sa com’ de feu mais d’autres joueurs sont venus renforcer les rangs. Tout d’abord Jérémy Vachoux, gardien du RC Lens venu remplacer Gautier Gallon parti à Nîmes, Vincent Thill, pépite luxembourgeois du FC Metz vient lui palier au départ de Karim Ziani et sa palette technique. Enfin, troisième belle arrivée, c’est celle de Nicolas Saint-Ruf, défenseur expérimenté en Ligue 1 qui viendra remplacer solidement notre Pierrot Bouby adoré. Un effectif bien équilibré, et jeune, qui devrait donc pouvoir tenir sur la durée et être plus constant que la saison passée. Côté départs, ce sont surtout les fins de prêt de Jordan Tell et de Quentin Lecoeuche qui feront défaut à Didier Ollé-Nicole qui lui sera bien encore là, et sa voix aussi, lui qui aime se faire entendre.

Le joueur à suivre :

Vincent Thill évidemment. Annoncé comme une très belle pépite qui pourrait rapidement éclore et retourner jouer en Ligue 1 avec Metz la saison prochaine, le milieu offensif sera une des cartes clés de l’USO. Sa relation technique avec Benkaid pourrait faire des étincelles.

Le pronostic de la rédaction :

Cette année, on y croit, l’USO va continuer de surprendre le petit monde de la Ligue 2 et va aller arracher une cinquième place synonyme de barrage. Attention de ne pas jouer sur trop de tableaux comme la saison passée et de trouver un peu de régularité.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
amet, diam libero libero sem, dapibus Praesent id Aenean