Preview : Olympique Lyonnais / Manchester City

Après avoir réalisé l’exploit au match aller en allant s’imposer 1-2 à l’Etihad Stadium, l’OL reçoit Manchester City ce mardi avec l’ambition de rééditer cette performance. Reste à savoir si les Lyonnais en sont capables, sachant qu’une victoire leur permettrait de se rapprocher d’une qualification pour les huitièmes de finale.

Lyon toujours présent lors des grands rendez-vous

Ce n’est plus une découverte, Lyon est une équipe à deux visages. Grand contre les grands, petit contre les petits, voilà qui résume bien la situation de l’OL sous l’ère Génésio. On ne sera donc pas surpris de voir des joueurs surmotivés ce soir, comme cela avait le cas lors du match aller à Manchester. De là à dire que cela sera suffisant, c’est une autre histoire. Car même avec toute la motivation et le sérieux possible, Lyon reste tout de même inférieur à son adversaire, du moins sur le papier. Mais les arguments de l’OL sont nombreux, à commencer par le milieu Houssem Aouar -Tanguy N’Dombélé, qui a maintes fois fait ses preuves avec le talent des deux pépites. Memphis Depay et Nabil Fékir sont également deux joueurs de grand talent pouvant faire la différence à tout moment devant, même si le capitaine lyonnais a ressenti une légère gêne aux adducteurs lors du derby vendredi dernier. Enfin, Lyon peut toujours compter sur son gardien Anthony Lopes, déterminant cette année, et sur son nouveau patron de la défense Jason Denayer, qui monte en puissance depuis son arrivée au club. La concentration sera la clé du match pour l’OL, car on a pu constater lors de la double confrontation contre Hoffenheim que c’était ce qui leur faisait défaut, avec une égalisation concédée dans le temps aditionnel à chaque fois. La perspective d’une qualification en ligne de mire devrait inciter les Rhôdaniens à tout donner ce soir, de surcroît à domicile. On peut donc s’attendre à voir une équipe lyonnaise séduisante, prête à tout pour mettre en difficulté les Citizens.

Manchester veut prendre sa revanche

En position de grand favori à l’aller, Manchester City s’était heurté à une surprenante équipe de Lyon et avait concédé la défaite sur sa pelouse. Une défaite qui a agi comme un élétrochoc pour les Citizens, qui ont remporté douze de leurs treize derniers matchs toutes compétitions confondues (pour un nul à Liverpool). Une série loin d’être anecdotique, et qui a tout pour faire trembler les Lyonnais. Leader de Premier League, City est redevenu un vrai rouleau-compresseur, que ce soit en championnat ou en Ligue des Champions. Les Mancuniens tournent à une moyenne de 3.75 buts/match sur les huit dernières rencontres, avec notamment un 0-3 puis un 6-0 infligé au Shakhtar Donetsk, un adversaire que l’OL n’est pas parvenu à battre au Groupama Stadium (2-2). Logiquement premier du groupe F en Champion’s League, Manchester City peut valider définitivement son billet pour les huitièmes de finale en cas de succès ce soir, et prendre sa revanche sur son adversaire. Avec des joueurs comme Leroy Sané, Raheem Sterling, Sergio Agüero ou encore David Silva, les Citizens disposent d’un milieu et d’une attaque exceptionnelle. Seules ombres au tableau, les forfaits de Ilkay Gündogan, Gabriel Jesus et surtout Bernardo Silva – déterminant en Premier League – tous trois pour cause de blessure. Des absence préjudiciables, même si l’effectif mancunien est assez fourni pour aligner une équipe de grande qualité. Les Lyonnais sont donc prévenus, les hommes de Pep Guardiola ne viennent pas pour ne prendre qu’un point, mais bien pour remporter le “Pepico – Acte II”.

 

Source image : ol.fr

Poster un commentaire

Curabitur Aliquam efficitur. lectus suscipit amet, Praesent elit. ipsum