Preview Playoffs NBA : Denver Nuggets / Portland TrailBlazers

Au final, les deux têtes de séries sont sorties vainqueurs de leurs séries respectives. Et pourtant… et pourtant beaucoup de monde (y compris celui qui écrit l’article) ne voyait pas forcément ces deux équipes atteindre ce stade des playoffs. Si Portland s’est débarrassé en cinq matchs d’un Thunder qui a littéralement déjoué, Denver a eu besoin d’aller jusqu’au match 7 pour se défaire des Spurs. Zoom sur un affrontement plus ou moins inattendu qui s’annonce serré.

Le parcours :

Denver Nuggets :

Les Nuggets sont allés chercher au forceps la série contre les Spurs. (Crédits : BetChicago)

 

En saison régulière, Denver a impressionné en titillant les Warriors jusqu’au bout pour finir l’exercice 2018-2019 à la 2e place de la Conférence Ouest. Si le bilan collectif est moins bon à l’issue de cette série contre San Antonio que l’on pensait capable de sortir les hommes de Mike Malone après un impressionnant Game 6, deux joueurs ont su porter les Nuggets pour surmonter cet obstacle : Jamal Murray et Nikola Jokic.

Si le meneur canadien a eu du mal à rentrer dans ses playoffs (avec notamment cette interception de Derrick White au Game 1), il a su montrer son importance en permettant à son équipe d’aller remporter ce match 7. Et que dire de Jokic… Si le pivot serbe avait déjà des stats impressionnantes en saison régulière, sur le 1er tour il tourne quasiment en triple double de moyenne. Triple double, c’est aussi ce qu’il a réalisé dans le match 7, le seul avec Lebron James à avoir réalisé cette performance.

Tout n’a pas non plus été parfait dans ce 1er tour, les Nuggets ayant payé leur manque d’expérience sur la série et ayant été poussé à jouer sept manches, un désavantage lorsque votre futur adversaire n’en a joué que cinq et que la série risque de durer.

Portland TrailBlazers :

Le shoot de Damian Lillard qui a envoyé les Blazers en demi-finales de conférence. (Crédits : GQ)

 

Ils avaient coiffé au poteau les Rockets pour la 3e place alors qu’ils avaient le même bilan. On se disait que jouer OKC dès le début début de ces playoffs, ça ressemblait drôlement à une série compliquée pour les joueurs de Terry Stotts. Mais que nenni ! Avec un Damian Lillard en état de grâce durant la série, capable de tourner à 33pts de moyenne sur la série ou d’envoyer un shoot venu d’ailleurs pour renvoyer le Thunder à la maison, Portland l’a fait, et avec la manière.

Le spectre d’une nouvelle élimination au 1er tour planait au dessus de leur tête après deux sweeps ces deux dernières années, et Portland a répondu de la plus belle des manières. Certes, OKC ne jouait pas à son meilleur niveau, mais il faut donner du crédit au coach des Blazers et à ses joueurs pour avoir conclu la série 4-1.

Confrontations directes :

Cette saison, avantage Denver avec 3 victoires contre seulement une pour Portland. Sur les quatre oppositions, aucun blowout à signaler. Au contraire, ces matchs ont même été serré, avec un +9 des Nuggets le 5 Avril comme plus gros écart final sur un match. Suspense en perspective donc pour la série à venir.

Historiquement, en 190 rencontres, Portland tient la corde en ayant remporté 103 matchs contre 87 côté Denver. Mais plongeons nous dans ce qui nous intéresse, les playoffs. On dénombre seulement deux affrontements entre les deux équipes, en 1977 (Victoire Portland 4-2) et en 1986 (Victoire Denver 3-1). Vous l’aurez compris, cela fait une série partout et cinq matchs de chaque côté. Si vous vouliez une série équilibré, vous êtes servis !

Les clés de cette série :

Stopper la star adverse :

D’un côté, un Damian Lillard en feu qui semble inarrêtable. De l’autre, Nikola Jokic qui commence à prendre un sérieux abonnement aux triples doubles. Si chacune des deux équipes veut avoir sa chance d’atteindre les finales de conférence, il va falloir stopper la principale option offensive adverse. Problème : qui pour les stopper ? Enes Kanter pour ralentir Jokic ? C’est peut être là que l’absence de Jusuf Nurkic pour répondre à Jokic se fera ressentir. Jouer l’option Torrey Craig pour diminuer le rendement offensif de Lillard ? Ce qui est sûr, c’est que ces deux joueurs seront les options offensives n°1 de leur équipe, qu’ils sont chauds et que ça nous promet un beau duel.

Impliquer les seconds couteaux :

Si le but sera donc deux ralentir les stars, les seconds couteaux devront sortir des performances de haute volée pour aider leurs équipes. Côté Portland, le banc est celui qui a le moins scoré pendant ce 1er tour (même s’il est loin d’être celui qui a le plus joué). Mais ce banc comporte quand même de très bons joueurs qui pourront se révéler utile au cours de la série. En face, Denver aussi des joueurs dits de l’ombre impressionnant. En tête de file, Torrey Craig. Véritable chien de garde en défense, il a même été intronisé dans le cinq de départ par Mike Malone au match 4, match où il a signé 18pts. Vous l’aurez compris, derrière les stars, ces équipes s’appuient sur un collectif qui devra être dans le rythme pour accéder au tour suivant.

Expérience et Avantage du terrain :

On se répète, mais Denver souffrira tout au long de ses playoffs d’un criant manque d’expérience face à ses adversaires. En face, Lillard n’a connu qu’une saison sans playoffs, et lui et ses coéquipiers auront surtout un supplément d’âme après l’humiliation de l’année dernière, pour prouver que ce sweep n’était qu’une erreur de parcours et que Portland a la capacité d’aller chercher les finales de conférence. Le point où Denver aura un avantage sur son adversaire, c’est l’avantage du terrain. Les deux équipes étant excessivement efficace à domicile, pouvoir débuter la série à la maison et possiblement jouer un match 7 au Pepsi Center sera peut-être décisif. De son côté, Portland aura à cœur de récupérer l’avantage et ainsi profiter de l’ambiance électrique du Moda Center. L’avantage à domicile, facteur X de cette série

Le calendrier :

#2 Denver Nuggets – #3 Portland Trailblazers :
Match 1 (@DEN) : Mardi 30 Avril à 4h30
Match 2 (@DEN) : Jeudi 2 Mai à 3h00
Match 3 (@POR) : Samedi 4 Mai à 4h30
Match 4 (@POR) : Lundi 6 Mai à 1h00
(Potentiel) Match 5 (@DEN) : Mardi 7 Mai, horaire à déterminer
(Potentiel) Match 6 (@POR) : Jeudi 9 Mai, horaire à déterminer
(Potentiel) Match 7 (@DEN) : Dimanche 12 Mai, horaire à déterminer

NB: les horaires sont à l’heure française et non à l’heure locale.

Le Prono :

Au vu des dynamiques du 1er tour, on a envie de présenter Portland comme le favori. Avec un Lillard bouillant mais avec de la glace qui coule dans ses veines durant ces playoffs, réussir à diminuer son rendement sera difficile. Denver sera donc l’underdog dans la série. Un rôle qui leur va à merveille. La pression sera donc plus sur Portland qui devra confirmer après ce 1er tour et avec un Damian Lillard qui devra encore montrer qu’il est un joueur dominant dans les grands rendez-vous. Denver aura tout de même l’avantage du terrain, détail non-négligeable quand on voit le bilan des deux équipes à domicile. La série sera serrée, Denver sera dur à éliminer mais les Blazers en ont les capacités, surtout après une série en sept matchs qui aura usé leur adversaire.

Le pronostic : Victoire 4-2 pour Portland

Les affrontements entre ces deux équipes sont souvent serrés, et cette série ne devrait pas déroger à la règle. Portland semble plus chaud et plus frais et ça pourrait bien faire la différence. Attention tout de même à Denver et son Joker qui pourrait jouer un sale tour à Terry Stotts et sa troupe. Rendez-vous au Pepsi Center dès cette nuit pour le début d’une série qui s’annonce passionnante !

A propos de l'auteur

Victime du ''Minnesota Miracle'' et du ''No-Call'', e come si potrebbe non amare i Knicks ? Je considère Drew Brees comme un dieu et le Sport US comme ma religion.

Poster un commentaire

venenatis, consequat. tristique ipsum efficitur. id, ipsum Aliquam Praesent