Preview Toronto – Orlando : Magic in the air ?

Toronto aura attendu jusqu’au dernier moment pour connaitre son adversaire au premier tour des Playoff. Et ils auraient certainement préféré éviter le Magic d’Orlando d’Evan Fournier et Nikola Vucevic. Zoom sur cette série qui pourrait bien s’avérer beaucoup plus intéressante que prévu.

 

Le contexte

2-2, on ne peut pas faire plus serré comme bilan des confrontations directes. Chaque franchise a gagné un match à domicile et un à l’extérieur. Egalité parfaite. Si la dernière confrontation en date a eu lieu il y a moins de 10 jours et s’est soldée par une victoire des Raptors, aucune des deux équipes ne semble avoir de réel ascendant psychologique à ce niveau-là. En ce qui concerne la forme récente, difficile de tirer des conclusions. Si le Magic possède l’un des meilleurs bilan de la ligue depuis le retour du All-Star Weekend, Toronto est qualifié depuis bien longtemps et a certainement laissé filer quelques matches (10-5 sur les 15 derniers matches pour les Raptors, 11-4 pour Orlando). Intrinsèquement, Toronto dispose de beaucoup plus de talents bruts et d’expérience. Avec un MVP des finales au sein de l’effectif la donne peut changer par rapport aux années précédentes. L’apport de Kawhi Leonard peux s’avérer décisif dans les matches à enjeu pour éviter que la déconvenue de l’année dernière (sweepé par Cleveland en demi de conf) ne se reproduise.

Les clés de la série

Si les coéquipiers d’Evan Fournier veulent réaliser quelque chose dans cette série, ils devront compter sur ce qui a fait leur force cette année, la solidarité, l’insouciance et le fait de jouer sans pression. Ils ne sont pas favoris, ils en sont bien conscients, et c’est peut-être leur chance. Le Magic n’a plus rien a prouvé et a déja surpassé les objectifs de début de saison, jouer totalement libéré peut apporter une manfique plus-value a une équipe qui a su faire un mix remarquable entre jeunesse et expérience. Pression beaucoup plus importante pour les Raptors. Malgré un début de saison flamboyant, Toronto ne s’est pas vraiment imposé comme un des plus sérieux prétendant au titre final. Tout autre résultat qu’une victoire très large dans cette série serait considéré comme une contre-performance et donnerait encore un peu pus d’espoirs aux rivaux de Milwaukee et Philly. Malgré cela, Toronto reste quand même le grand favori de cette confrontation. En roue libre depuis plusieurs semaines, ils ont su reposer les cadres que sont Leonard, Siakam ou Lawry tout en leur donnant du temps de jeu pour entretenir leur forme et cela pourrait faire la différence.

Le facteur X

Si le Magic semble sur le papier pouvoir (presque) rivaliser sur quelques postes du 5 majeur (Vucevic par exemple), il y a bien un domaine où aucune équipe ne semble aussi forte dans la conférence cette saison : le banc. Imaginez seulement, Fred Van Vleet, Serge Ibaka, Norman Powell, Jeremy Lin. Toronto semble armé pour répondre à n’importe quelle absence ou méforme. Si la série venait à trainer en longueur, la profondeur de banc sera un atout extrêmement important.

Le prono

Pas de surprise, on voit Toronto s’imposer. Mais Orlando prendra au moins un match, et ce sera mérité au vu de leur saison en tous points remarquables. En tout cas, il n’y aurait pas de quoi rougir à perdre 4-1 ou 4-2 contre les Raptors, considérés depuis des années comme l’une des meilleures équipes de la Ligue.

 

 

Vous l’avez compris, cette série s’annonce assez sympathique. Entre une machine de guerre, programmée depuis le début pour atteindre les finales et l’une des bonnes surprises de cette saison, l’opposition de style sera intéressante à voir. Rendez-vous samedi à 23h00 (oui oui, des play-offs à heure française) pour le match 1. Il devrait nous donner une indication assez fiable du niveau de la série.

A propos de l'auteur

Si ma fille en avait, elle se serait appelée LeBron, j'ai découvert la NBA avec Kobe et The Answer, je l'ai aimée avec TP et el Manu.

Commentaires

Poster un commentaire

non ipsum quis, nec luctus amet, quis et, venenatis,