Preview Troyes / Lens : Match couperet pour l’ESTAC ?

Ce soir à 20h45 en clôture de la 22ème journée de Ligue 2, Troyes reçoit Lens, avec pour objectif de s’imposer pour la première de 2019 au Stade de l’Aube. Un succès qui pourrait permettre aux Troyens de revenir à un point de leur adversaire du soir, et surtout de se rapprocher du podium.

L’ESTAC peut-elle viser plus haut ?

Ce n’est plus une découverte, Troyes est une équipe irrégulière, comme en atteste son bilan de neuf victoires pour huit défaites (et quatre nuls). Pensionnaire de Ligue 1 l’an dernier, le club aubois a dû tout reconstruire pendant l’intersaison, et jusqu’à présent la réussite est mitigée. Car les Troyens peinent à produire du jeu, ce qui a pourtant fait leur force auparavant, mais arrivent tout de même à gagner. Dixième du championnat, l’ESTAC n’est qu’à quatre longueurs des playoffs, et compte bien s’en rapprocher un peu plus ce soir lors de la réception de Lens. L’ambition de Rui Almeida et ses hommes étant de jouer le haut de tableau, une victoire contre un concurrent direct arriverait à point nommé. Pour cela, il faudra une équipe bien plus concentrée qu’à Béziers la semaine passée (0-0), en particulier sur la ligne offensive. Emmenée par Kévin Fortuné et Yoann Touzghar, deux anciens Lensois, dont la motivation sera sans nul doute décuplée, l’attaque auboise devra retrouver l’efficacité qui lui fait défaut depuis la reprise du championnat. Les hommes de couloir Bryan Pelé et Bryan M’Beumo (courtisé d’ailleurs par Bordeaux) auront également un rôle prépondérant pour faire déjouer la défense nordiste. Donc est-ce que l’ESTAC peut viser plus haut ? Au vu de la qualité de l’effectif,  c’est une certitude. Mais cela passera par un grand match ce soir, car en cas de contre-performance, les places qualificatives s’éloigneraient dangereusement, surtout avant un déplacement crucial chez le leader Metz vendredi.

Lens veut récupérer la troisième place

En matière de régularité, on ne peut pas non plus dire que Lens est un exemple cette saison. Bien que les Nordistes soient quatrième à deux points du podium, il y a tout de même eu de nombreux trous d’air, surtout sur leurs dernières sorties. Une défaite à Bollaert contre l’AC Ajaccio (1-2) le 22 décembre, une défaite à Beauvais contre le Red Star (1-0) – pourtant dernier du championnat – il y a quinze jours : le RCL est capable du meilleur comme du pire. Pour une équipe qui vise clairement les deux premières places cela fait un peu tâche, surtout que l’écart avec les deux équipes de tête est conséquent (dix points derrière Brest et Metz). Dès lors, le déplacement à Troyes se présente comme une belle opportunité de reprendre la troisième position, tout en éliminant (temporairement voire définitivement) un candidat aux playoffs. Reste à savoir si Lens saura saisir l’occasion, avec un effectif compétitif sur le papier. Car si l’attaque troyenne est redoutable, c’est également le cas de celle des Sang et Or. Recruté cet été, Yannick Gomis (ex-Orléans) est le principal atout offensif de Lens, avec neuf buts et cinq passes décisives, et avait en plus été buteur à l’aller. Il faudra également compter sur Achraf Bencharki, auteur d’un doublé contre Nancy lors de la précédente journée, ainsi que sur le jeune Mounir Chouiar. Cela ne sera pas nécessairement suffisant, car les Lensois n’ont plus gagné à l’extérieur depuis le 6 octobre (victoire 1-2 à Auxerre). Mais face à une équipe troyenne seulement treizième à domicile, l’espoir est permis.

 

Source image : lest-eclair.fr

Poster un commentaire

non Donec pulvinar quis tempus mattis ut justo