Basketball

Pro A : le tour des clubs, épisode 3

A J-4 de la reprise de la Pro A, zoom sur les clubs de l’élite qui fouleront les parquets de première division cette saison.

Place à l’équipe ultra-favorite cette saison, forte de son recrutement XXL, l’ASVEL.

logo ASVEL

Waouh ! Que dire de plus au regard de l’effectif Villeurbannais pour l’exercice 2017-2018. Tony Parker n’a pas fait dans la dentelle et a sorti le chéquier : John Roberson, vainqueur du championnat de France l’année dernière, Alpha Kaba, fraîchement drafté par Atlanta, AJ Slaughter, la gâchette Polonaise, et Justin Harper viennent s’ajouter à tous les vaincus de l’année dernière : Kahudi, Lang, Uter, Lighty, Waltkins Nelson, Noua ou encore SY !

Ce qui impressionne le plus, c’est l’équilibre que cette équipe peut potentiellement avoir. Le duo Roberson-Slaughter à l’arrière peut faire des étincelles, Kahudi, au niveau où il a terminé le précédent exercice, a tout d’un leader naturel. Enfin, la raquette a de quoi donner le tournis. Harper venu pour jouer les premiers rôles aura fort à faire au niveau de la concurrence, car Amine Noua, jeune prodige du centre de formation, n’a cessé de progresser la saison passée, avec en point d’orgue des play-offs de grande classe, et cherchera à n’en pas douter à s’imposer dans le 5 de départ. Rajoutez à cela Waltkins ou encore Uter, des postes 5 au physique de déménageur, et vous avez de quoi dormir tranquillement sur vos deux oreilles.

Au poste de meneur aussi il y aura match. Car même si John Roberson est la tête de gondole du recrutement Rhodaniens et qu’il a sans doute eu des garanties au niveau du temps de jeu, DeMarcus Nelson est un excellent joueur, et sans doute plus qu’un simple remplaçant. Au moindre coup de mou, la rotation pourrait s’effectuer plus rapidement que prévu… Ce qui prouve l’ampleur de l’effectif à la disposition de JD Jackson.

Après la désillusion de la saison passée, et l’élimination en demie finale contre Strasbourg au terme d’une série incroyable (l’ASVEL menait 2-0 après avoir gagné les deux premiers matchs à Strasbourg, avant de perdre les deux suivants à l‘Astroballe et de finalement s’incliner dans le match décisif au Rhénus), et après avoir sortie le grandissime favori l’AS Monaco en quart de finale, la Green Army ne veut pas revivre pareil mésaventure et TP a donc mit toutes les chances de son coté.

La préparation n’a pas forcément été de haute volée, mais certains absents étaient à déplorer, notamment Slaughter, prit pour cause d’EuroBasket.

En revanche, certaines recrues sont déjà en jambes : c’est le cas de Roberson, qui porte déjà l’ASVEL au niveau du scoring, alors que Kaba se fond petit à petit dans le « moule JD Jackson ». Noua confirme qu’il faudra compter sur lui cette saison tandis que Waltkins et Kahudi répondent aux attentes placés en eux.

Attention donc, car quand l’ASVEL sera lancée, il sera difficile d’enrayer la machine.

Valentin Martin

 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
tempus mattis Lorem sit efficitur. suscipit consequat. risus. sed