Pro A : le tour des clubs, épisode 4

0
Ligue 1

A J-3 de la reprise de la Pro A, zoom sur les clubs de l’élite qui fouleront les parquets de première division cette saison. Après l’ASVEL hier, le richissime AS Monaco aujourd’hui, qui a sans doute été la plus grosse déception la saison passée.

roca

Quelle désillusion. Malgré un effectif ahurissant (Ouattara, drafté par Brooklyn, Wright, Bost, Davies, Caner-Medley, Sy, Fofana, Gladyr), la Roca Team s’est faite éliminer sans contestation possible par l‘ASVEL en quart de finale. Après avoir perdu le premier match à domicile, les Monégasques ont réussi à recoller en s’imposant à l’Astroballe, avant de re-céder une nouvelle fois à domicile.

Du coup, les dirigeants ont décidé de repartir (presque) de zéro : exit les Wright et Bost à la mène, place à Dru Joyce (Bayern) et Aaron Craft (Trente). Robinson (Berlin) arrive pour compenser le départ de Caner-Medley en Espagne, alors que Kikanovic (Berlin) sera dans un registre totalement différent de son prédécesseur, Brandon Davies. A noté donc que Monaco aura un fort accent Allemand la saison prochaine.

Surtout, pour remplacer le tandem Aboudou (non conservé) Ouattara (drafté cet été), l’ASM a réalisé LE gros coup de ce mercato : Paul Lacombe arrivant sur le rocher. International, élu meilleur progression de Pro A la saison passée (devant Moustapha Fall s’il vous plaît), l’ex Strasbourgeois amènera toute son expérience et sa formidable science du jeu, lui qui est tout à fait capable d’évoluer poste 3 et 2, voir poste 1.

 

paul-lacombe-et-les-monegasques-ont-de-nouveau-remporte-le_3587076_497x330p

 

Si Fofana règle ses ennuis physiques (il n’a pas joué de la préparation), Monaco peut une nouvelle fois ambitionner de jouer les premiers rôles, après avoir terminé 2 fois premier de saison régulière les deux dernières années (sans pour autant aller en finale par la suite). Les 2 leaders cups décrochées, en plus de la finale de la BCL l’année dernière sont loin d’avoir rassasié les dirigeants monégasques, qui veulent enfin toucher le Graal cette saison.

L’ASM a réalisé une bonne préparation, avec deux victoires en amical avant le succès au tournoi du Golfe : après avoir battu Gravelines en demie, Monaco s’est imposé contre Nanterre en finale, avec deux joueurs très en vue, et pas forcément ceux que l’on attendait : Luc Loubaki, jeune arrière arrivée d’Orléans et Chris Evans, qui était mis à l’essai par le club princier et qui s’est engagé récemment.

Lors de son second tournoi d’exhibition, l’ASM s’est incliné contre Nanterre, qui a prit sa revanche, alors que c’est bien la Roca Team qui avait prit le meilleur départ. À noter le nouveau gros match d’Evans, auteur de 14pts. Lors du match suivant, Monaco a réalisé une belle perf’ en venant à bout de Valence, le club d’Antoine Diot, récent champion d’Espagne. Et pour terminer ce bel été en beauté, les hommes de Mitrovic ont vaincu Antibes sans soucis (85-71) avec un trio Evans- Lacombe- Kikanovic en feu (44 points à eux trois).

Monaco a pu travailler sereinement cet été, et a réalisé une pré-saison plutôt intéressante, avec des recrues déjà au niveau. Cela suffira-t-il pour faire mieux que l’an dernier ? Faire mieux est d’ailleurs le minimum syndical imposé par la direction. Mitrovic n’a donc pas le choix : il faudra vaincre, au risque de périr.

Valentin Martin

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here