Pro B : Paris fait le boulot à Fos

Après une intersaison forcément mouvementée (voir ici), les BYers retrouvaient ce soir lantichambre de la Jeep Elite avec en guise d’entrée en matière un gros morceau. Le Paris Basketball se présentait à Parsemain avec l’ambition de montrer les crocs dès le premier match de la saison.

 

Début de match

Si vous vouliez de l’intensité, ce premier quart-temps n’a pas pu vous décevoir. D’emblée, les Black And Yellow voulaient poser leur empreinte sur le match et mettaient la pression sur le porteur du ballon et c’est Junior Mbida qui marquait le premier panier, annonciateur d’un mi-temps de haute volée pour l’intérieur camerounais (13 points). Si Paris recule, Fos n’en profite pas et les parisiens reprennent vite du poil de la bête et mène 12-9 à la moitié du premier quart-temps. C’est le moment que Jean-Christphe Prat choisit pour faire rentrer Amara Sy, l’ancien de Monaco et véritable attraction de la ProB allait marquer dès son premier ballon et monter en régime lentement (4 points et 3 passes à la MT). A la fin du premier QT, Paris menait 19-17 mais sous l’impulsion de Dokossi (très intéressant malgrè un faible temps passé sur le parquet, 4 rebonds, et surtout un dunk rageur en 8min) Fos allait revenir dans le match et reprendre les choses en main. A la fin du second quart-temps le match était toujours aussi serré et Walker, pas vraiment dans son match (2/7 au tir) gâchait un And1 qui aurait permis aux Byers de mener un peu plus largement (37-34 à la MT pour les provençaux).

 

2eme MT

La seconde MT reprenait sur les même bases d’intensité et Fos prenait d’entrée Paris à la gorge. Après quelques secondes seulement, les franciliens demandaient un tems-mort pour calmer la furia jaune symbolysée par un Walker revenu sur le parquet avec de meilleurs intentions. Une technique qui a coupé Fos dans son élan mais pas pour longtemps. A la moitié du QT3, Fos menait 48-39, plus gros écart du match grâce notamment à un Dokossi en feu qui enchaînait dunks et interceptions. Mais en quelques minutes la physionomie du match changea et Paris revenait dans le match en infligeant un cinglant 14-3 pour attaquer le dernier QT en menant 53-51. Le dernier quart allait être à l’image du reste du match. Âpre et accroché avec l’impression que chaque ballon peut faire basculer le match alors que chaque équipe rend coup pour coup. Dans un climat étouffant les deux équipes étaient toujours dos-à-dos (68-68) à 30 secondes de la fin du match. Et la dernière banderille est venue de Francisco, le meneur parisien temporisait avant de perforer la défense fosséenne 70-68, le dernier shoot désespéré des Black And Yellow n’y changera rien.

La première affiche de cette saison de ProB aura tenu toutes ses promesses avec un spectacle de tout les instants dans la fournaise de Parsemain et c’est finalement le Paris Basketball qui repart de Provence avec la victoire en poche, et qui affiche d’entrée ses ambitions.

A propos de l'auteur

Si ma fille en avait, elle se serait appelée LeBron, j'ai découvert la NBA avec Kobe et The Answer, je l'ai aimée avec TP et el Manu.

Poster un commentaire

elit. in libero mi, Curabitur non risus.