Ski Alpin

Programme Ski Alpin 29 et 30 janvier 2022 : dernière répétition pour les femmes à Garmisch avant les JO

Dernière étape de la coupe du monde avant de prendre la destination de Pékin et des Jeux Olympiques ! Les femmes ont rendez-vous en Allemagne, à Garmisch-Partenkirchen pour des épreuves de vitesse alors que les hommes sont de repos et déjà dans l’avion pour la Chine. Voici le programme Ski Alpin 29 et 30 janvier 2022 !

Réglages et confiance avant les JO de Pékin au programme ski alpin 29 et 30 janvier 2022

Il est difficile à comprendre pourquoi les femmes ont une étape de coupe du monde une semaine avant le début des Jeux Olympiques de Pékin (4 au 20 février) alors que les hommes sont en repos et déjà en mode Jeux Olympiques. Quoiqu’il en soit, 2 épreuves (descente et Super-G) se disputeront ce samedi et dimanche dans la station Allemande en Bavière, pour le plus grand bonheur des fans de ski !

Dans quel état d’esprit ?

À une semaine de l’événement majeur de la saison du ski alpin, des questions peuvent se poser : faut-il dépenser beaucoup d’énergie ou plutôt essayer de conserver son influx pour les JO ? Faut-il prendre tous les risques ou y aller avec le frein à main pour éviter une désillusion comme Sofia Goggia (entorse du genou gauche avec lésion partielle du ligament croisé, ainsi qu’une petite fracture du péroné) ? Difficile à dire, et cela dépendra de l’approche psychologique des skieuses.

Les favorites de Garmisch

La descente de Garmisch-Partenkirchen sera déjà privée de 2 éléments importants, à savoir Sofia Goggia et Breezy Johnson, toutes les deux blessées et forfaits pour les JO. Mais il reste encore beaucoup de prétendantes à la victoire au programme ski alpin 29 et 30 janvier 2022 et avec l’absence de la reine de la discipline, toutes les skieuses se mettent à croire au succès. Il est très difficile de détacher des favorites pour cette course, mais certaines partent avec quelques longueurs d’avance. À commencer par Ramona Siebenhofer. L’Autrichienne reste sur 2 podiums (3ème et 2ème) lors des 2 dernières descentes de Zauchensee et Cortina. En quête de victoire depuis 2019, elle pourrait bien profiter des absences. Mais il faudra espérer un faux pas de Lara Gut-Behrami. Passée à côté de son week-end la semaine dernière, la Suissesse cherchera à retrouver de la confiance sur une piste où elle a connu le succès en Super-G (elle en sera la grande favorite le dimanche). La densité risque d’être élevée durant cette course, car plusieurs femmes peuvent aussi jouer le podium voire la victoire. L’Allemande Kira Weilde, la Suissesse Corinne Suter, l’Italienne Federica Brignone seront également attendues pour la descente au programme ski alpin 29 et 30 janvier 2022. Mais il y aura aussi d’autres possibilités le dimanche lors du Super-G…

Un Super-G où les Italiennes voudront rester dominatrices ! Même si Sofia Goggia n’est pas là, d’autres atouts seront présents. Tout d’abord, Federica Brignone. Plus à l’aise cette saison dans cette discipline avec déjà 2 victoires au compteur (Zauchensee et Saint-Moritz), la vainqueur du classement en général en 2020 tentera d’obtenir un 3ème succès et conforter sa place de leader au classement du Super-G. Mais sa compatriote Elena Curtoni ne l’entend pas de cette oreille. Lauréate la semaine dernière à la maison (Cortina d’Ampezzo), Curtoni briguera un 4ème podium cette saison en Super-G. Attention également à Lara Gut-Behrami. La Suissesse, pourtant à la peine le week-end dernier à Cortina d’Ampezzo, est comme chez elle en Allemagne avec déjà 3 succès obtenus (2016, 2017 et 2021). La piste de Garmish-Partenkirchen est faite pour elle. Pour les autres skieuses, il faudra compter sur une faute d’une des favorites pour espérer accrocher un podium, ce qui peut vraiment arriver tellement le ski alpin est imprévisible ! Des filles comme Corinne Suter (Suisse), Mirjam Puchner (Autriche), Ragnhild Mowinckel (Norvège), Tamara Tipler (Autriche) et Ramona Siebenhofer (Autriche) auront une carte à jouer, mais il faudra réaliser une course pleine.

Pour nos Françaises, les espoirs se portent sur Romane Miradoli pour la descente. Un top 15 serait un bon résultat en vue des JO de Pékin. Tout comme pour Laura Gauche. En ce qui concerne le Super-G, pourquoi pas accrocher un top 10, ce qui serait un très bon résultat pour nos filles. Notre meilleure chance en Super-G, Tessa Worley, ne prendra pas le départ de la course à Garmisch-Partenkirchen, préférant se reposer en vue des Jeux Olympiques de Pékin qui auront lieu du 4 au 20 février 2022 (retrouvez le programme des JO de Pékin pour le Ski Alpin très bientôt sur notre site).

Un programme ski alpin 29 et 30 janvier 2022 qui permet de préparer la grande échéance de Pékin dans quelques jours. Même si certaines skieuses pourraient y aller tranquilles afin de ne pas prendre de risques ou de se blesser, l’absence de Sofia Goggia offre des perspectives à beaucoup d’outsiders pour une place sur le podium !

Programme Ski Alpin 29 et 30 janvier 2022

Samedi 29 janvier 2022 :

  • Descente femme de Cortina d’Ampezzo à 11h30

Dimanche 30 janvier 2022 :

  • Super-G femme de Cortina d’Ampezzo à 11h30

 

 

Les courses sont à suivre sur les chaînes du groupe Eurosport.

Crédit photo : womensports

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut