Catch

PROGRESS Wrestling – Chapitre 90, les jeunes pépites arrivent

Quelques mois après son tournoi annuel, le Super Strong Style 16, la promotion britannique nous a proposé son show “The Lonesome Death Of The One Man Cabaret Act”. Avec les départs de cadres comme Jimmy Havoc ou Will Ospreay, la PROGRESS a prévu la relève, et certains catcheurs ont pu exprimer leur potentiel lors de ce show.

 

Du classique pour bien commencer

Comme le veut la tradition, c’est Jim Smallman qui ouvre le show, avec son habituel discours. Lui et le public ont rendu un hommage à Lionheart, un catcheur anglais qui est récemment décédé. Après avoir interagi avec les fans, le show commence. Le premier match opposa NIWA à Rickey Shane Page. NIWA est membre de l’équipe South Pacific Power Trip, avec Travis Banks et TK Cooper. Rickey Shane Page catche dans plusieurs promotions anglaises. Il a effectué 6 matchs chez PROGRESS l’année dernière, son premier en 2019. Malgré les huées du public, NIWA donne tout ce qu’il peut. Et cela a payé. Ses deux acolytes l’ont aidé en distrayant Page. Il enchaîne avec un superkick et un lariat. Il fait le tomber et remporte donc ce premier match. On retrouvera South Pacific Power Trip plus tard dans le show.

 

Ensuite, le malheureux finaliste du Super Strong Style 16 Jordan Devlin était opposé à Brent Banks. Ce dernier faisait ses débuts à la PROGRESS. Il lutte principalement à la Smash Wrestling, une promotion canadienne partenaire avec la promotion anglaise. Brent Banks a été acclamé par la foule, qui était comme à son habitude déchaînée. Cependant, Devlin est bien rentré dans son match et a pris le dessus sur Banks. Mais ce dernier a répliqué avec un style agressif et qui a submergé de coups l’Irlandais. L’Irish Ace, avec son expérience, enchaîne les prises sur le pauvre Brent Banks. Devlin l’achève et remporte le match. Banks a gagné la confiance des workers puisqu’il est prévu pour le prochain show contre David Starr.

 

Le seul combat féminin de show opposait Lana Austin à Candy Floss. À seulement 19 ans, cette dernière est déjà à la WWE, du côté de NXT UK. Lana Austin lutte un peu partout en Angleterre, notamment à la Southside ou à la Defiant. Malgré un match sans enjeu, les deux femmes se sont données à fond pour satisfaire le public. Et c’est la petite aux cheveux roses qui remporte ce match. Candy Floss continue d’acquérir de l’expérience pour son futur. C’est très certainement la prochaine star féminine du catch anglais. Lana Austin, quant à elle, devra se ressaisir pour montrer aux fans de la PROGRESS de quoi elle est réellement capable.

Résultat de recherche d'images pour "candy floss progress wrestling"

Candy Floss toujours avec le sourire. (Online World of Wrestling)

 

Du tag team à gogo

Le premier match par équipes de la soirée a ensuite pris place. Il opposait LAX (Santana et Ortiz) à Dan Moloney et Trent Seven. Les LAX ont été champions par équipes plusieurs fois, notamment du côté d’Impact. Dan Moloney catche beaucoup du côté de la ATTACK ! Pro Wrestling. Trent Seven forme le British Strong Style avec Pete Dunne et Tyler Bate. Santana et Ortiz prennent l’habitude de venir à la PROGRESS. En effet, c’est la sixième fois qu’ils viennent là-bas. Le match en lui-même était très bon, avec un mélange de comedy et d’enchaînements. Les quatre ont enchaîné spots sur spots. Trent Seven a fait un très bon travail, et a motivé son partenaire durant tout le match. Mais malheureusement, ça n’a pas payé puisque c’est LAX qui remporte le match en un peu plus d’un quart d’heure.

 

Une fois la pause passée, Jim Smallman nous dit qu’il sera absent lors du prochain show, et qu’Eddie Denis le remplacera en tant qu’annonceur. Ensuite, 198, l’équipe de Flash Morgan Webster et Wild Boar arrive sur le ring avec les titres par équipes. Or, les champions sont Aussie Open. Webster prend le micro et dit qu’il a une blessure sérieuse et que c’est peut-être la dernière fois qu’il est à a PROGRESS. Les vrais champions arrivent, et dans le respect, 198 leur donne les titres. Mais South Pacific Power Trip attaque les champions par derrière et ils partent avec les ceintures. Jim Smallman annonce qu’en main event, Aussie Open affrontera Travis Banks et TK Cooper pour les titres par équipes.

 

Pour cette deuxième partie de show, WALTER, champion unifié PROGRESS et champion chez WWE NXT UK faisait équipe avec Shigehiro Irie. Face à eux, The OJMO, débutant à la PROGRESS était en équipe avec David Starr, le vainqueur du Super Strong Style 16 cette année. L’alchimie entre ces catcheurs était très bonne, et cela s’est vu dès le début du match. The OJMO n’a pas eu peur du monstre WALTER puisqu’il l’a attaqué plusieurs fois dans le match. Mais le champion n’a eu aucun mal à répliquer étant donné le petit gabarit de OJMO. Un moment, on croyait que Starr et The OJMO allaient s’embrouiller, mais c’était une source de motivation. Irie s’est fait commander par WALTER durant une partie de la rencontre. Les gros spots se sont enchaînés jusqu’à la victoire de David Starr et The OJMO.

Résultat de recherche d'images pour "walter progress wrestling"

(Sky Sports)

 

Le calme avant la tempête

Avec des matchs par équipes impressionnants, la PROGRESS fait une petite pause avec un match simple opposant Paul Robinson à Connor Mils. Le match était assez court, mais les deux catcheurs ont donné leur maximum pour arracher à la victoire. Mais le vicieux Paul Robinson a plus d’expérience et en profite pour remporter le match. L’ancien champion par équipes avec Swords of Essex peut espérer monter plus haut et obtenir une chance pour le titre mondial. Qui sait…

 

Il est enfin l’heure du main event, le match que tout un public attend entre les champions par équipes Aussie Open et les challengers Travis Banks et TK Cooper. Le match commence sur un rythme tranquille, avec les deux équipes qui prennent leur temps pour s’installer. Kyle Fletcher fait des cordes un atout majeur tandis que son partenaire se sert de son physique pour porter de violents coups sur leurs adversaires.

Malgré l’aide de NIWA, South Pacific Power Trip a beaucoup subi pendant le début du match. TK Cooper, qui a récemment fait ses débuts en France du côté de l’ATLAS, reprend le dessus sur un Fletcher qui était fatigué après toutes ses prouesses. Avec Travis Banks, ils ruent de coups le pauvre Fletcher, mais Davis vient à sa rescousse. Ensuite, les spots se sont enchaînés et la foule était en extase. Après un match de 20 minutes, les champions conservent leurs ceintures et repartent sous les acclamations du public.

 

 

Une nouvelle fois, la PROGRESS Wrestling nous a montré de quoi elle était capable. La foule est toujours en folie, quel que soit le match. Les champions conservent donc leurs ceintures. Lors du prochain show, qui sera disponible incessamment sous peu, la PROGRESS nous offre de très belles affiches. Vous retrouverez les résumés des prochains shows sur We Sport ! 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire