PROGRESS Wrestling – Chapitre 91 : Un titre en jeu et de nouvelles arrivées

Pour la première fois de leur histoire, la PROGRESS Wrestling nous a présenté un show depuis la ville de Newcastle. WALTER mettait le titre unifié en jeu  contre Eddie Kingston. Une première depuis le Super Strong Style 16, où il a vaincu Trent Seven. Le prochain challenger sera également connu. Une nouvelle fois, de nouveaux catcheurs ont débarqué lors de ce show. Ainsi, la PROGRESS se redessine tranquillement un roster solide.

Les débuts de More Than Hype

Pour commencer le show, Jim Smallman nous fait son traditionnel discours et parle avec les fans. Après avoir divertit la foule, le premier match commence. Il s’agit d’un trois contre trois opposant Do Not Resuscitate à More Than Hype. Cette dernière équipe composée de LJ Cleary, Nathan Martin et Darren Kerneay faisait leur début à la PROGRESS. Il sont habitués à la scène britannique puisqu’ils ont notamment catché à la OTT. Face à eux, Eaver, Trivet et Mambo n’allaient pas les laisser gagner facilement. Après un match dynamique avec de bons enchaînements et un peu de comedy, les nouveaux l’emportent via disqualification. En effet, Chuck Mambo a frappé ses adversaires avec une chaise, ce qui est interdit. Malgré ça, More Than Hype, MTH pour les intimes, repart sous les acclamations du public.

 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes

On peine à savoir s’ils sont catcheurs ou animateurs de cirque. (Facebook PROGRESS Wrestling)

 

Ensuite, le jeune Connor Mills faisait face à Jurn Simmons. Ce dernier catche majoritairement à la WxW, la principale promotion d’Allemagne. En moins de dix minutes, l’imposant Simmons n’a fait qu’une bouchée du pauvre Connor Mills qui s’est néanmoins battu avec ses armes. Il est fort probable de revoir Jurn Simmons lors des prochains shows de la PROGRESS. Connor Mills continue sa percée dans le catch britannique et risque de monter en puissance pour devenir un pilier de la promotion anglaise.

 

Pour le seul match féminin du show, Candy Floss affrontait Holidead. Cette dernière avait attaqué la petite aux cheveux roses après son combat contre Lana Austin lors du chapitre 90. Un match entre les deux était donc inévitable. Holidead a fait plusieurs matchs à la Ring Of Honor. Le match était classique, avec un très bon travail de Holidead sur son adversaire. Elle en profite pour battre Candy Floss. Une revanche entre les deux pourrait arriver, Candy Floss n’ayant pas vraiment apprécié sa défaite.

 

Le prochain challenger au titre connu

Deux catcheurs mondialement connus et habitués de la promotion anglaise se faisaient face pour devenir le prochain challenger au titre PROGRESS. Il s’agit de l’Irlandais Jordan Devlin et du Russe Ilja Dragunov. Dès le début du match, la foule était partagée et les chants pour soutenir les deux catcheurs se sont faits entendre. L’enjeu était de taille, la moindre erreur pouvait être fatale. Devlin et Dragunov nous ont offert un des meilleurs matchs PROGRESS de l’année. Ils ont enchaîné les prises de risque et les gros spots.

Plusieurs fois, Devlin a cru remporté le match mais Ilja Dragunov se dégageait de justesse à chaque fois. Le tension était à son comble et le public de Newcastle a donné beaucoup de voix. Mais alors qu’il était dans un temps faible, Dragunov se réveille et se croit invincible, comme l’aurait fait Hulk Hogan dans son temps. Avec une foule en trans, le Russe Dragunov s’impose au terme d’un match complètement fou.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, chaussures

Un des nombreux spots du match (Facebook PROGRESS Wrestling)

 

 

Après une pause bien méritée, le show reprend. Paul Robinson, qui fera ses débuts en France dans quelques mois, était opposé à Primate. Il catche à la WWE du côté de NXT UK et forme l’équipe The Hunt avec Wild Boar. Il avait effectué quelques apparitions à la PROGRESS ces dernières années. L’imposant Primate a dû effrayer Robinson puisqu’il a pris une chaise et a frappé Primate. Il était donc vainqueur via DQ. Mais le natif de Newcastle ne voulait pas finir comme ça. Quelques instants après, il prend le micro pour dire que le match reprend, mais ça sera un Geordie Street Fight match. Cette fois-ci, dans le domaine de Paul Robinson, ce fut moins facile. Primate s’incline en moins de dix minutes, preuve que Robinson aime ce genre de stipulation.

 

WALTER défend son titre face à Eddie Kingston

Avant le main event tant attendu, Brent Banks disputait son deuxième match à la PROGRESS. Après avoir été vaincu par Devlin, il se défie à un autre cador : David Starr, le vainqueur du Super Strong Style cette année. Une fois la longue présentation de Starr passée, le combat peut commencer. Une nouvelle fois, Brent Banks a livré une prestation très intéressante. Il va très certainement devenir le futur de la promotion. S’il est patient et qu’il continue à affronter de grands catcheurs, il peut prétendre au titre mondial. Sans grande surprise, David Starr s’impose et les catcheurs repartent sous les acclamations du public.

 

Viens l’heure tant attendu de la défense de titre de WALTER face à Eddie Kingston. Ce dernier catche depuis 2002 et est passé dans plusieurs promotions indépendantes, comme la GCW, la Chikara, EVOLVE ou la AAW. WALTER avait donc un sacré gaillard en face de lui. Mais les champions n’ont peur de rien, c’est bien connu. WALTER a dominé de bout en bout son challenger. Il a enchaîné les chops sur son pauvre adversaire. Mais Eddie Kingston a essayé de mettre en danger le champion, en vain. WALTER conserve son titre avec un match assez court mais intense. Il ressort avec des sifflets et des acclamations.

 

L’image contient peut-être : 2 personnes

Les rôles s’inversent ! (Facebook PROGRESS Wrestling)

 

 

Même avec un show relativement court (environ 2h30), la promotion britannique nous a offert un show de qualité, avec un public déchaîné. Avec le départ des figures emblématiques de la PROGRESS, le nouveau roster se construit petit à petit. Le chapitre 92 a été enregistré et sera disponible incessamment sous peu. Soyez fiers d’être fan de catch.

A propos de l'auteur

Fan de catch et de Formule 1 ! Fier supporter de Guingamp !

Poster un commentaire

in luctus tristique consequat. elementum neque. ut