PSG-Lyon : une confirmation du sursaut lyonnais en L1 ?

0
Ligue 1

Le Paris Saint-Germain reçoit l’Olympique Lyonnais au Parc des Princes ce soir à 21h (Canal+) dans le cadre de la dernière rencontre de la 9ème journée de Ligue 1 Conforama, l’occasion pour les Parisiens de réaliser un 9/9 en début d’exercice et pour les Lyonnais de faire leur entrée dans le podium.


Des Parisiens impériaux en championnat

8 matchs, 8 succès, 24 points : le Paris Saint-Germain signe non seulement son meilleur début de saison de son histoire mais également de l’histoire de la Ligue 1 : déjà la semaine dernière, les hommes de Thomas Tuchel ont égalé le record de victoires consécutives dès la première rencontre d’une saison détenu exclusivement par l’Olympique Lillois en 1936/1937… Avec une victoire ce soir, les Parisiens pourraient donc établir encore une fois un nouveau record dans ce championnat dans l’ère QSG.

Photo de l’Olympique Lillois, un des ancêtres du Lille OSC (1933)

Cependant, la déroute du PSG en Champions League lors de la première journée à Anfield face à Liverpool (3-2) a remis en question les méthodes du coach allemand, bien que ce dernier n’a pas eu le temps nécessaire d’appliquer un dispositif tactique efficace sur le long terme pour préparer son équipe à la compétition…

Muni du trio offensif Neymar-Cavani-Mbappé, il est l’armada la plus efficace du championnat, avec 16 buts et 5 passes décisives à eux 3, et sont impliqués dans 78% des réalisations parisiennes. Cette triplette s’est d’ailleurs illustrée de fort belle manière en Ligue des Champions face à l’Etoile Rouge de Belgrade, rencontre terminée sur le score de 6-1 et parsemée du talent du Brésilien auteur d’un coup du chapeau dont deux coups-francs directs. Le PSG comptera sur lui, meilleur buteur de Ligue 1, pour s’adjuger donc un cinquième succès de suite à la maison, après la défaite face au Stade Rennais durant l’ultime rencontre de la saison passée, alors qu’ils étaient déjà sacrés champions de France.



 

Des Rhodaniens galvanisés depuis City

Après un début de championnat laborieux où l’Olympique Lyonnais a subi deux défaites à Reims et contre Nice à domicile sur ses cinq derniers matchs, l’avenir de Bruno Genesio n’a jamais autant contesté qu’avant leur premier match de Ligue des Champions face à Manchester City… Et pourtant, les buteurs Maxwell Cornet et Nabil Fekir, auteur d’une performance XXL, ont créé la grande surprise en s’imposant à l’Etihad Stadium, essuyant toutes les polémiques autour du technicien pendant un certain temps. La formation lyonnaise a enchaîné par deux succès claquants dans l’Olympico à Lyon (4-2 face à l’Olympique de Marseille) puis face à Dijon, avant d’être tenue en échec par deux fois par Nantes et par le Shakhtar Donietsk en C1…

Cette “irrégularité” des résultats porte préjudice à l’OL en championnat : ils ne pointent qu’à la 6ème place du classement, à déjà 10 points de son adversaire direct et leader de ce même classement.

Les recrues de ce mercato estival passé ont quelque fois brillé comme Moussa Dembélé, l’ancien du Celtic Glasgow buteur à deux reprises à Dijon (score final : 3-0) et Martin Terrier, en provenance du Racing Strasbourg et lui aussi à l’origine de deux réalisations en Bourgogne et face à son ancien club (score final : 2-0).

Les coéquipiers d’Anthony Lopes devront donc s’appuyer sur les différents éléments positifs dans leur triomphe à Manchester pour tenter de renverser le PSG chez lui, chose qui n’est plus arrivé depuis le 28 octobre 2007, soit pratiquement onze ans, et un triomphe par 3 buts à 2, avec un doublé d’un certain Hatem Ben Arfa…

Hatem Ben Arfa face à Mario Yepes, le 28 octobre 2007


Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here