PSG-Naples : Les notes du match !

0
Ligue 1

Auteur d’une prestation insipide, les Parisiens arrachent le nul 2-2 au Parc face au Napoli. Une déception pour les visiteurs qui ont pourtant proposé une prestation très intéressante. Voici nos notes !


Les notes des locaux :

Aréola (5) : Pas fautif sur les deux buts, peut regretter la passivité de sa défense.

Meunier (4) : Son but ne le sauvera pas, en tout cas c’est plus mauvais que correct pour le président du FC Déclaration.

Marquinhos (4) : Pas rassurant dans cette défense, Captain Marqui se consolera dans les bras de Carol Carbino. Pas donné à tout le monde.

Kimpembe (3) : Plus facile de faire une playlist que de suivre le départ d’Insigne dans son dos. Tic.

Bernat (5) : Il nous a fait une Bernat mais c’est loin d’être le plus à blâmer. Remplacé par Kehrer (6), auteur d’une rentrée solide.

Verratti (5) : Solide techniquement, Petit Hibou n’était pas aidé par son boulet à ses côtés.

Rabiot (3) : Pour courir pleurer une revalorisation salariale y’a du monde, mais pour courir sur le terrain c’est pas la même histoire. Tac.

Di Maria (5) : Catastrophique jusqu’à ce qu’il active la carte Arjen Robben, +1 pour avoir sauver le navire.

Neymar (6) : Le seul a pouvoir faire la différence devant, mais beaucoup trop esseulé.

Mbappé (3) : Il va falloir innover Kyky, la planète foot commence à connaître ton crochet extérieur du droit.

Cavani (1) : Ouai bah ouai, Fallait le dire si tu voulais changer d’équipe.

Les notes des visiteurs :

Ospina (5) : Deux très bons arrêts, mais malheureusement impuissant sur les deux buts.

Maksimovic (6) : Un vrai combattant, il pourrait laisser un rein sur le terrain.

Koulibaly (7) : Attention au portillon de la douane, un petit Edinson Cavani pourrait bien faire sonner une poche du sénégalais.

Raul Albiol (6) : SO-LI-DE.

Mario Rui (4) : Très bon avec le ballon, mais fautif sur les deux buts …

Allan (6) : Le pitbull brésilien a failli éclater le tibia de son compatriote. Comment il disait Makélélé ?

Fabian (8) : In love. Dans mes veines.

Hamsik (6) : La crête la plus connue d’Italie a joué son rôle de métronome, on le sent quand même sur la fin.

Callejon (4) : Beaucoup de mauvais choix, c’est dommage car il y a des bonnes choses pourtant.

Insigne (6) : Buteur et sorti sur blessure, on connaît un roi de la décla qui a dû se sentir soulager.

Mertens (7) : Intenable, buteur après une remise de Marquinhos, je connais deux personnes qui vont en faire des cauchemars cette nuit.



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here