Moto GP

Quartararo signe la pole au GP de France, Zarco se classe 5e

Quartararo vient de signer la 13e pole position de sa jeune carrière, sa seconde au Mans. Jusqu’au dernier tour lancé, Márquez avait cru décrocher la première place, pour son 3e GP depuis son retour aux affaires. Les conditions météorologiques changeantes ont longtemps pris le pas sur la performance. Le pilote Yamaha, moins à l’aise sous la pluie, a finalement signé son meilleur temps sur une piste sèche, à la toute fin de la Q2.

Savadori et Marini créent la surprise

Tout au long de la Q1, le temps au Mans n’a cessé de changer. Entre pluie fine et éclaircies, les pilotes ne savaient plus sur quel pied danser. Les deux Suzuki, piégées lors des essais libres, n’ont même pas réussi à s’extirper de la Q1. Pourtant, Mir et Rins ont longtemps fait la course en tête. En vain. Savadori, pourtant tombé en début de session, enfourchait sa seconde moto à 7 minutes du terme de la séance pour créer l’exploit. Auparavant 3e, il éjectait des deux premières places son coéquipier, Aleix Espargaró. Joie partagée donc du côté d’Aprilia.

Mais, la vraie sensation de cette première phase de qualifications fut évidemment la seconde place de Luca Marini ! Le jeune demi-frère de Rossi signait un incroyable temps, profitant de l’aspiration de Bagnaia. Et reléguant par la même occasion tous les favoris de la Q1 au second plan. Pas de Petrucci, d’Espargaró, de Mir ou de Rins en Q2.

Quartararo en force

Longtemps dans cette seconde phase de qualifications, les Honda ont semblé au-dessus. Avant les 2 dernières minutes, Márquez devançait Nakagami (LCR Honda) et son coéquipier au sein de la maison mère, Pol Espargaró. Mais, avec une piste séchante, il ne fallait pas louper son dernier tour de piste. Et à ce petit jeu, les motos japonaises ont tout perdu. Le frère d’Aleix chutait, et Márquez et Nakagami n’amélioraient pas.

Finalement, les Yamaha en ont bien profité. Viñales, un temps leader, voyait Fabio Quartararo passer devant à la toute fin. Il signait alors sa seconde pole sur ses terres, au mérite. Zarco pourrait lui nourrir quelques regrets. Seulement 5e, il aurait peut-être pu tirer plus de sa Ducati, à l’instar de Miller. L’Australien, 3e de cette qualification, complétait la première ligne, en toute discrétion.

Morbidelli, 4e, confirmait la quasi-hégémonie de Yamaha. Márquez se classait finalement 6e, derrière le Français de chez Pramac. Il était suivi de Nakagami, Espargaró et Rossi, enfin présent en Q2. Oliveira, Savadori et Marini complétaient ce top 12. La course, en direct sur Canal+, sera également à vivre avec We Sport, via sa webradio, sur YouTube ou Facebook.

Sensation au GP de France, où Quartararo a décroché une nouvelle pole position, sa 13e, malgré la pluie qui s’est abattue sur Le Mans. Zarco aurait pu espérer mieux mais aura sûrement à cœur de proposer une belle course ce dimanche. Les deux pilotes rêvaient il y a peu d’un doublé en France, et il pourrait bien devenir réalité ! Viñales, Miller et Márquez n’ont cependant pas dit leur dernier mot, et la météo pourrait encore une fois avoir son importance demain. 

Crédit photo une : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire