Football

Quel avenir pour l’Olympique de Marseille ?

Le contexte marseillais est unique, c’est d’autant plus vrai aujourd’hui. L’Olympique de Marseille traverse une crise à la fois sportive et institutionnelle alors qu’une partie des supporters phocéens n’attendent que la vente du club. Pourtant, il y a des (timides) signes d’espoir. Rendez-vous sur la Canebière pour les décrypter.

 

Une semaine après le départ surprise de l’entraîneur olympien André Villas-Boas, Nasser Larguet est propulsé dans une situation explosive. Avec une crise sportive et la fracture totale entre les supporters marseillais et le président Jacques-Henri Eyraud, le coach intérimaire va devoir redoubler d’efforts pour manœuvrer sa barque en pleine tempête. Alors que l’on se rapproche doucement mais sûrement de la fin de saison, une question se pose légitimement : que peut espérer l’OM dans un avenir proche ?

Crédits Photo : RMC Sport

 

Retrouver le goût de la victoire

Embourbés à la 9ème place du championnat à 18 points du podium, les Phocéens sont bien loin de l’objectif fixé en début de saison. Et pour cause, les joueurs de l’OM n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis la réception de Montpellier il y a plus d’un mois (3-1).

Mercredi dernier, les Marseillais ont enfin retrouvé le goût de la victoire, en s’imposant face à Auxerre en Coupe de France (0-2). En pleine crise de résultats, ce succès est une vraie bouffée d’oxygène pour un club blessé, qui aimerait entamer sa guérison dans un climat plus apaisé.

À l’aube de la dernière ligne droite en championnat, les Olympiens ont encore une dernière carte à jouer. Avec ses deux matchs de retard, l’OM peut toujours espérer se mêler à la lutte pour la 5ème place, qualificative pour la Ligue Europa. Pour aller titiller le Stade Rennais, Nasser Larguet et ses hommes devront obligatoirement enchaîner une série de victoires, et ce, dès ce dimanche face à Bordeaux. Incapables de s’imposer en terre girondine depuis 1977, ce match serait l’occasion pour les Phocéens de briser cette malédiction. A Marseille, personne n’imaginait vivre une telle saison, mais il est impératif pour l’OM de la clôturer du mieux possible.

 

 Jorge Sampaoli, le coach providentiel ? 

À Marseille, l’homme fort de cette fin de saison est Pablo Longoria. Après le départ d’André Villas-Boas, le directeur du football olympien a les mains libres pour faire venir un entraîneur qui correspond à sa vision du football. Plusieurs pistes de renom sont sorties dans les médias : les plus alléchantes se rapporteraient à Lucien Favre, libre depuis son passage à Dortmund et Maurizio Sarri, limogé par la Juventus Turin en août dernier.

Pour Pablo Longoria, réussir à convaincre de tels techniciens dans la situation actuelle de l’OM se rapproche d’une mission impossible. La piste la plus chaude mène à Jorge Sampaoli, actuellement en poste au Brésil à l’Atlético Mineiro. Si un accord est trouvé, le fantasque entraîneur argentin au tempérament volcanique pourrait faire son apparition dans la cité phocéenne début mars, une fois la saison terminée au Brésil.

La potentielle arrivée de Jorge Sampaoli au Vélodrome ne laisse personne indifférente. Les supporters marseillais attendent avec impatience l’arrivée d’un entraîneur avec de vraies idées de jeu. Depuis le passage de Marcelo Bielsa, aucun coach n’a réussi à mettre en place un style de jeu à l’OM.

Une chose est sûre, Pablo Longoria ne souhaite pas se précipiter pour choisir l’entraîneur idéal pour l’avenir du club phocéen, et Nasser Larguet pourrait poursuivre son aventure sur le banc olympien encore plusieurs semaines.

Jorge Sampaoli, le coach parfait pour l’OM ?
Crédits Photo : Icon Sport

 

Une intersaison décisive

Unique pilier du projet sportif, Pablo Longoria doit aussi préparer l’intersaison et le mercato d’été qui risquent d’être un tournant majeur pour le projet sportif de l’OM. Arrivé en fin de cycle, l’effectif olympien sera très largement bouleversé avec les nombreux départs en fin de contrat (Thauvin, Germain, Amavi, Pelé, Nagatomo, Khaoui et Rocchia), et les joueurs prêtés jusqu’à la fin de saison qui ne seront pas forcément tous achetés (Lirola, Ntcham, Cuisance et Balerdi).

Pourtant, cela ne pose aucun problème à Pablo Longoria qui compte bien s’appuyer sur ses expériences passées, notamment à Valence, pour reconstruire une équipe compétitive cet été autour de certains cadres (Mandanda, Alvaro, Milik). Pour les saisons à venir, l’Espagnol serait bien inspiré de s’appuyer sur le duo Boubacar Kamara – Pape Gueye. Cette saison, les deux hommes se sont installés dans l’équipe type : en effet, Boubacar Kamara, le minot marseillais devenu grand, accompagné de l’ancien Havrais Pape Gueye pourraient devenir un symbole de l’OM en formant un milieu de terrain complémentaire et talentueux.

Kamara-Gueye, le symbole de l’OM de demain ?
Crédits Photo : Getty Images

 

L’espoir de la vente du club

Malgré quelques lueurs d’espoir, le chantier semble immense pour Pablo Longoria et le futur entraîneur, pour reconstruire une équipe de l’OM capable de jouer les premiers rôles en championnat et de bien figurer en Ligue des Champions. Résultat : plus personne ne croît dans le projet de Frank Mc Court et tous espèrent une vente rapide du club à un propriétaire ambitieux. Depuis plusieurs mois, le fantasme saoudien plane autour du club phocéen. Toutefois, ce rêve va peut-être se concrétiser.

Le 5 février dernier, le journaliste Thibaud Vézirian avait annoncé une vente de l’OM au groupe Kingdom Holding Company propriété du prince saoudien Al-Walid ben Talal Al Saoud. Depuis, les langues commencent à se délier et d’autres journalistes comme Dominique Grimault ou Matthias Manteghetti ont confirmé qu’il y avait du mouvement autour du club olympien.

 

La fin de saison qui se profile à l’Olympique de Marseille s’annonce périlleuse dans ce contexte chaotique. Quelques espoirs résident entre le sursaut d’orgueil des joueurs marseillais et le travail titanesque de Pablo Longoria. Pour la saison prochaine, toutefois, l’avenir s’annonce bien plus incertain.

 

Crédits photo image en une : Olympique de Marseille (Twitter)

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire