Raymond Poulidor nous a quitté

Raymond Poulidor s’est éteint à l’âge de 83 ans, à Saint-Léonard-de-Noblat en ce matin de mercredi 13 novembre 2019 à 2 heures.

« Poupou » était une immense figure populaire bien au-delà de son sport : le cyclisme. Malgré sa retraite sportive, Raymond était toujours présent dans le monde de la bicyclette notamment sur la Grande Boucle.

Considéré comme l’ « éternel second », il a été le rival du grand Jacques Anquetil dans les années 60 et a subi la loi du Grand Eddy Merckx dans les années 70. Il est monté sur le podium du Tour de France à huit reprises sans jamais avoir porté le maillot jaune (contrairement à La Vuelta où il a porté sept jours). Il fut également d’une grande fidélité à son équipe – Mercier – qu’il a fréquenté tout au long de sa carrière de 1960 à 1977.

Cependant, Poulidor était loin d’être un perdant puisqu’il a inscrit à son palmarès : le Tour d’Espagne 1964, deux classiques avec Milan-San Remo (1961) et la Flèche wallonne (1963), les prestigieuses courses par étapes Paris-Nice (1972 et 1973) et au Dauphiné (1966 et 1969) à deux reprises sans oublier son titre national sur route de 1961 et ses sept victoires d’étape au Tour.

En janvier 2003, il est promu au grade d’Officier de la Légion d’honneur.

Malheureusement, depuis cet été, sa santé s’est détériorée avec la révélation d’une usure avancée au cœur en juillet puis d’un œdème pulmonaire. Avant d’être hospitalisé à Saint-Léonard-de-Noblat à partir du 27 septembre suivant pour une grande fatigue.

Nous adressons nos sincères condoléances aux amis et à la famille de Raymond Poulidor.

Photo : La Vuelta a Espana Twitter

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

leo venenatis, nunc id vel, et, elit. efficitur. facilisis