Allemagne

RB Leipzig – Bayern Munich (0-1) : le Bayern en route vers le titre

Alors que son futur adversaire en quarts de finale de Ligue des champions s’est une nouvelle fois incliné face au leader lillois, le Bayern affrontait aussi son principal rival au titre. Le scénario a été l’inverse total du match des Parisiens. Voici les notes du match. 

Leizpig

Gulácsi (6) : bien que battu sur le but de Goretzka, il aura permis à son équipe d’y croire notamment face à Müller (77e).

Orbán (6) : le central droit du jour a été impeccable à la première relance et n’a jamais été pris que ce soit par Coman qui rentrait intérieur ou Choupo-Moting, un peu perdu devant.

Upamecano (5) : hoopa garage style.

Klostermann (3) : 16 pertes de balles, des problèmes à la relance et dans les duels, une soirée noire pour lui.

Adams (4) : mériterait un jeu des 7 familles à son nom.

Olmo (3) : le même constat que Klostermann à un poste différent, dominé notamment par intenable Leon Goretzka.

Mukiele (5) : il a frôlé la correctionnelle sur son tacle par derrière sur son compatriote Hernandez, le reste de sa prestation était bien mieux.

Haïdara (5) : un match irrégulier et trop peu d’impact dans le jeu offensif. Pourtant ce ne sont pas les faiblesses du côté droit bavarois qui manquaient.

Sabitzer (7) : malheureusement Leipzig a trop reposé sur lui ce soir pour concurrencer le Bayern.

Nkunku (5) : l’ancien Parisien a été remuant mais a manqué de justesse dans les 20 derniers mètres.

Forsberg (3) : en voulant beaucoup dézoner, il s’est perdu sur la pelouse de Leipzig.

Bayern Munich

Neuer (6) : impeccable sur les différents coups de chauds sur son but, il s’est aussi improvisé réparateur de filets avant la rencontre. Machine.

Pavard (5) : défensivement plutôt solide, le Français a manqué de justesse dans son jeu offensif.

Süle (6) : un match référence pour le défenseur central qui a connu quelques difficultés plus tôt dans la saison.

Alaba (6) : l’Autrichien n’a pas fait l’autruche ce soir.

Hernandez (7) : que de duels gagnés, d’application et de disponibilité. Tout ce qu’on aime chez lui.

Goretzka (8) : sa performance vaut autant de points que son nom au Scrabble.

Kimmich (6) : le comparer à Goretzka sous-estimerait sa performance non moins importante.

Coman (4) : comme avec les Bleus, il manque un peu de présence dans les moments décisifs.

Müller (5) : noté dans la définition de guerrier en allemand. Quel joueur.

Sané (5) : Sané pas facile tous les jours.

Choupo-Moting (4) : le match parfait pour faire croire aux Parisiens qu’il n’est pas dangereux avant de leur planter un but.

Le Bayern est donc plus que jamais en route vers un nouveau sacre, Leipzig a laissé passer sa chance mais a encore montré ce soir que le Bayern avait un vrai prétendant sérieux pour le futur de sa couronne. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire