RC Strasbourg – L’Europe en perspective

0
Ligue 1

Pas épargné par la Covid-19 et les blessures, le Racing Club de Strasbourg aborde sa quatrième saison en Ligue 1 depuis la remontée du club alsacien. Une préparation pour l’exercice 2020-21 tronquée par dix cas de Covid-19 durant le mois d’août. Malgré cela, les Strasbourgeois possèdent de formidables atouts pour prétendre à une place européenne. 

Samedi 7 mars 2020 devait se tenir le choc entre Strasbourg et le PSG. Une rencontre qui n’aura jamais eu lieu. Strasbourg devient la première équipe victime de la propagation de la Covid-19 en France. Alors que tout avait commencé dans le Haut-Rhin, le club bas-rhinois a été contraint d’annuler la venue du Paris SG. Vingt-quatre heures avant le coup d’envoi, le préfet du Bas-Rhin publie un communiqué. Cette affiche devient alors le premier match du championnat français annulé à cause de la Covid-19. Parallèlement le virus a continué sa propagation aboutissant à l’arrêt définitif du championnat.

Le 29 juin 2020 signe le grand retour des hommes de Thierry Laurey à l’entraînement. C’est la dernière équipe à effectuer sa rentrée des classes le même jour que le RC Lens. Un stage est alors programmé à Evian pour monter en puissance en vue de la prochaine saison. Il aura eu tout l’effet inverse, et aura considérablement ralenti la préparation des Strasbourgeois suite au développement de la Covid-19 dans l’effectif strasbourgeois en Savoie. 

Avant d’apprendre cette fâcheuse nouvelle, le Racing Club de Strasbourg a remporté deux matches amicaux. Une victoire contre Nîmes (1-0) puis contre Montpellier (2-1). Ensuite le club a été freiné, mais a tout de même pu renverser la moutarde de Dijon (3-0) avant de s’incliner contre Metz (2-3). 

Les blessures de Matz Sels, victime d’une rupture au tendon d’Achille du pied gauche et de Lebo Mothiba touché au genou ; sont un coup dur pour le club alsacien. Le Racing sera privé de ses deux joueurs pour tout le restant de l’année 2020. 

La mission conquête de l’Ouest a échoué 

Le Racing Club de Strasbourg a retrouvé la Ligue 1 le dimanche 23 août à Lorient. Thierry Laurey a pu bénéficier du retour des joueurs atteints de la Covid-19. Pour autant, ils n’ont pas tous pu participer à la rencontre dans son intégralité. La faute à un manque de rythme de la part de ses joueurs qui ont été placés en quatorzaine. Ce qui a été propice au lancement de Mehdi Chahiri qui a effectué son premier match en Ligue 1. Une première qui s’est soldée par un premier but en professionnel. Mais aussi d’une erreur entraînant l’égalisation. Au final, la rentrée des Strasbourgeois s’est mal passée (défaite 3-1) mais les Alsaciens auront à cœur à rebondir dès le prochain match face à Nice. 

L’effectif strasbourgeois ne devrait pas trop être bousculé. Souhait de Thierry Laurey pour conserver la stabilité et la bonne cohésion du groupe. S’il doit y avoir un départ, il sera remplacé affirmait l’entraîneur strasbourgeois. Pour le moment, Mohamed Simakan suscite l’intérêt de l’AS Monaco. Les Monégasques sont prêts à débourser 15 à 20 millions d’euros pour s’attacher les services de la pépite strasbourgeoise. Si le jeune défenseur est amené à partir, il pourrait constituer la plus grosse vente de l’histoire du Racing. Une somme qui pourrait combler aussi les pertes liées à la crise de la Covid-19 selon Marc Keller. Mehdi Chahiri est arrivé cet été en provenance du Red Star. Le joueur a signé lors du mercato hivernal mais a terminé sa saison avec le Red Star. Mahame Siby arrive en renfort cet été en provenance de Valenciennes. Stéphane Cassard vient également renforcer le staff de Strasbourg. L’emblématique gardien du Racing dans les années 2004 à 2010 revient en tant que entraîneur des gardiens. 

 

Viser l’Europe ça ne fait pas peur 

Peut-être fou pour certains mais pourquoi pas. Les Strasbourgeois étaient bien embarqués dans la course à l’Europe la saison dernière. Personne ne peut prédire ce qui se serait passé si par bonheur le RCSA avait battu le PSG le 7 mars 2020. En jouant ce match qui n’avait pas pu avoir lieu. Les Strasbourgeois avaient la possibilité de finir cinq ou sixième qui dans ce cas cette année est suffisant pour jouer les tours préliminaires de l’Europa League. Rappelons que le résultat au quotient s’est établi car Strasbourg et le PSG avaient un match de retard. Peuvent-ils refaire une performance semblable et terminer entre la septième place et la quatrième par exemple ? Maintenant la Coupe de la Ligue remportée en 2019 n’est plus une voie possible. Les Strasbourgeois pourront aussi miser sur la magie de la Coupe de France. 

Le Stade de la Meinau d’une capacité de 26 109 places, réputé pour de grosses ambiances a souvent été un vecteur important pour galvaniser les joueurs du Racing. Dans le contexte sanitaire, le RC Strasbourg va devoir se passer de son “mur bleu” incontestablement un atout fort des Strasbourgeois lors de leurs rencontres à domicile.

Le point sur l’effectif strasbourgeois 

Gardiens : 

Matz Sels (blessé à priori jusqu’en janvier 2021) 

Bingourou Kamara

Eiji Kawashima 

Défenseurs 

Mohamed Simakan ( convoité par l’AS Monaco )

Alexander Djiku 

Anthony Caci 

Lamine Koné 

Stefan Mitrović  (capitaine) 

Ismael Aaneba

Lionel Carole 

Kenny Lala 

Milieux : 

Ibrahima Sissoko 

Mahame Siby ( nouvelle recrue )

Jean-Ricner Bellegarde

Dimitri Liénard 

Sarjin Prcić  

Adrien Thomasson 

Attaquants 

Mehdi Chahiri ( nouvelle recrue ) 

Ludovic Ajorque 

Lebo Mothiba ( blessé à priori jusqu’en 2021 )

Majeed Waris 

Kévin Zohi 

Idriss Saadi ( retour de prêt )

Crédits photo : S.Boué / L’Équipe

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here