Strasbourg – OL : le réveil du Lyon

0
Crédits photo : Twitter @OL
Ligue 1

Au terme d’un match passionnant à suivre, le Racing Club de Strasbourg n’est pas parvenu à faire décoller son compteur de points aujourd’hui. C’est so, adversaire, l’Olympique Lyonnais, qui s’est imposé (2-3). Les Lyonnais se sont fait peur jusqu’à la fin, les Strasbourgeois état proches de revenir au score après avoir été menés trois buts à zéro.

 

Le coup franc de Dimitri Liénard dans le temps additionnel de la première période n’aura cette fois-ci pas permis de faire basculer la rencontre en faveur des Strasbourgeois. Très vite, l’Olympique Lyonnais a voulu se débarrasser de sa 14ème place actuelle. Cela commence par une occasion dès la 10ème minute de jeu où une tête de Marcelo vient inquiéter le gardien alsacien. Mais, Kamara effectue déjà un arrêt sur cette action. Trois minutes plus tard, Tino Kadewere effectue un tir touché par le pied du portier alsacien mais qui termine dans ses filets (0-1).

Le second but intervient à la 25ème minute. Sur un centre de Memphis, Toko Ekambi coupe la trajectoire du ballon et trompe complètement le gardien alsacien (0-2). À ce moment là du match, Strasbourg a la possession du ballon, mais se fait piéger par des contres lyonnais qui aboutissent. Kamara effectue un arrêt en deux temps sur une frappe de Houssem Aouar à la demi-heure de jeu. La menace se précise sur les cages strasbourgeoises.

 

L’entrée de Habib Diallo a fait du bien au RCSA

Sur une occasion, Aholou aurait pu tromper le gardien lyonnais. Anthony Lopes part du mauvais côté mais parvient tout de même à stopper le ballon du pied. L’entrée de Habib Diallo à la 37ème minute apporte un nouveau souffle à la formation strasbourgeoise. L’ancien Messin permet au RCSA de marquer un but, deux minutes après que l’OL ait triplé la mise (1-3). Juste avant la mi-temps, Dimitri Liénard tire un coup franc, ravissant d’excellents souvenirs au peuple strasbourgeois. Sur sa tentative, Anthony Lopes arrive bien à capter le ballon en se couchant. Dimitri Liénard était proche de faire du déjà vu sur son coup franc face à l’OL. Le 12 mai 2018, son coup franc à la 90+4 avait permis au RCSA de vaincre l’OL mais surtout d’acquérir le maintien grâce à ce but.

 

Strasbourg a fait douter l’Olympique Lyonnais

Au retour des vestiaires, Strasbourg va semer le doute dans les têtes lyonnaises. Alors que le club rhodanien menait 3-0, voici que le revenant Jean-Eudes Aholou vient inscrire le second but strasbourgeois (2-3). Le premier but pour son retour en terre strasbourgeoise. Aholou parvient à vaincre Lopes sur une frappe à ras de terre. À l’heure de jeu, Jean Ricner Bellegarde effectue un sauvetage sur sa ligne. Le club alsacien est toujours engagé dans sa lutte pour revenir au score. Stefan Mitrovic effectue aussi un sauvetage de grande classe à la 74ème minute de jeu. Laissant pendant encore quinze minutes, le doute planer sur l’Olympique Lyonnais. Au terme des dix dernières minutes, Strasbourg a la possession de balle et multiple les occasions. Les Strasbourgeois sont proches d’égaliser notamment à la 90+3 ou Majeed Waris ne parvient pas à prendre le ballon proche des cages lyonnaises. Tout cela n’aura pas été suffisant pour chiper un point face à l’OL.

Thierry Laurey regrette que son équipe ait encaissé trois buts. « Tant que l’on encaissera trois buts par match, ce sera difficile de gagner ». Cette tendance à trop encaisser met un « handicap regrettable » au RCSA. Le coach alsacien souligne la bonne réaction de son équipe. « L’entrée de Diallo a apporté un plus ». Mais le Racing a effectué 9 tirs cadrés soit un de plus que son adversaire. « Cela signifie que l’on a existé dans le jeu et que l’on n’a pas renoncé ». Dimitri Liénard s’est dit « très déçu ». Il reconnaît que le RCSA « s’est tiré une balle dans le pied en première période ». Lui et ses coéquipiers n’ont rien lâché jusqu’au bout mais « c’est un résultat frustrant ».

Rudi Garcia est lui satisfait, son objectif était de gagner et montrer que « l’OL était déterminé à lancer sa saison aujourd’hui » à la Meinau. Il reconnaît que « cela est toujours difficile de s’imposer dans ce stade ». Il regrette cependant que « l’OL ne s’est pas mis à l’abri avec un quatrième but ». Strasbourg aurait pu revenir à n’importe quel moment. Malgré son avantage de trois buts à zéro à un moment donné, le clu rhodanien s’est causé quelques frayeurs en fin de rencontre.

 

De bonnes statistiques pour le RCSA mais un Olympique Lyonnais plus précis qui s’impose

Crédits photo : Twitter @OL

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here