En équipe

Real Madrid : L’heure des changements

Avec l’annonce du retour de Zinédine Zidane au commande du Real Madrid, l’éco-système du football vient de basculer. Les rumeurs vont bon train et les grands clubs d’Europe commencent à claquer des genoux. Retour sur une annonce qui va changer de nombreuses destinées.

Avec l’annonce du retour de Zinédine Zidane au commande du Real Madrid, l’éco-système du football vient de basculer. Les rumeurs vont bon train et les grands clubs d’Europe commencent à claquer des genoux. Retour sur une annonce qui va changer de nombreuses destinées.


Des changements internes

Le retour de Zizou devrait être bénéfique déjà pour le Real en lui-même. Icône du club madrilène, le coach français avait apporté une stabilité et une tranquillité très rare dans le paysage Real Madrid. Le précédent passage de deux ans et demi de Zidane est également synonyme de succès avec les trois Ligue des Champions d’affilée et une Liga.

Après une saison de transition loupée donc, avec le licenciement de Lopetegui et Solari, le Real a besoin de son super-héros. Zidane récupère un effectif de qualité mais vieillissant et surtout toujours orphelin du départ de Cristiano Ronaldo. Des cadres comme Isco et Marcelo sont au placard et le retour de l’ancien numéro 5 devrait permettre à ses deux esthètes de retrouver la pelouse du Bernabeu. L’heure est donc à l’avenir.

Alerte incendie

Appelez les pompiers, cet été, le chéquier de Florentino Pérez devrait prendre feu. Si Zinédine Zidane revient au Real Madrid, c’est qu’il a des garanties. Des garanties de recrues de qualité, un mercato galactique donc pour un coach galactique. Des chiffres sortent, on parle d’une enveloppe de 350 millions d’euros, le tout sans les départs.  Les noms d’Eden Hazard, Kylian Mbappé, Paul Pogba, Christian Eriksen reviennent sur le devant de la scène. Alors oui, mais qui prendre ? Car dans les quatre noms déjà évoqués, il n’y en aura qu’un, voire deux.

Eden Hazard semble être promis à un avenir dans la Casa Blanca. Il ne l’a jamais caché, le Real est son rêve et son vœu risque de bientôt être exaucé. La seule contrainte que pourrait rencontrer le Belge reste l’interdiction de recrutement de Chelsea. Il pourrait être accompagné d’un certain Kylian Mbappé. Même si cela reste très vague et pour l’instant qu’un doux rêve, l’espoir français est depuis longtemps sur les tablettes du Real et les derniers événements aussi bien à Paris qu’à Madrid peuvent bousculer l’histoire.

Un grand chantier

Avec une nouvelle star en attaque, le Real va devoir construire autour. Avec les jeunes Vinicius, Reguilon, Ceballos, comment envisager ce Real 2019-2020 ? Le poste de gardien s’annonce déjà comme un casse-tête, Courtois ne donnant pas pleinement satisfaction et Navas sur le banc qui est susceptible d’intéresser d’autres cadors. La charnière centrale ne devrait pas bouger et le cas Marcelo pourrait faire débat sur les cotés. C’est vrai que le brésilien arrive en fin de carrrière et le jeune Reguilon semble prometteur, mais faut-il le garder ou trouver un remplaçant de qualité ? Carvajal devrait tenir sa place quand on sait que le Real a la possibilité de faire revenir Hakimi de son prêt à Dortmund.

Au milieu, Casemiro semble en place quand Kroos et surtout Modric semble sur la pente glissante. Ceballos ne parvient pas à confirmer son potentiel et Llorente est encore trop frêle. Isco peut revenir sur le devant de la scène et il ne serait pas étonnant de voir arriver une ou deux recrues (Eriksen, Kanté ?). Nous voilà donc au chantier le plus important : l’attaque. Sur le plan des départs, on voit très mal le Real conserver Bale et Mariano Diaz. Le premier ayant une valeur marchande conséquente et le second n’étant tout simplement pas au niveau. Avec le recrutement d’un Hazard ou Mbappé, le développement de Vinicius, l’apport toujours bénéfique de Benzema, l’attaque du Real aura de la gueule. Sans oublier le supersub Asensio et le lieutenant Vazquez.

De grands objectifs

Après un chantier d’été parfaitement manœuvré par le conducteur de travaux Zidane, des résultats seront attendus. La pression du résultat sera immédiate et avec les investissements effectués, le Real devra gagner. Et ce n’est pas parce que c’est Zidane sur le banc que la philosophie du Real Madrid va changer. Malgré les quatre LDC sur les six dernières années, le Real ne gagne pas assez en Liga. Zizou devra construire une équipe capable d’aller chercher les deux et le triplé si affinité.

Le Real prépare donc sa révolution. Le retour de Zidane résonne comme un tremblement de terre dans la planète football. De très grosses décisions vont être prises et les conférences de presse devraient être légions du côté de Santiago Bernabeu. L’heure est à un nouveau cycle pour le Real Madrid, telle une série Netflix, nous avons hâte de découvrir la suite !

Crédit photo / Le Point



Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire