Récap’ J8 : Le TOP 14 à l’heure d’hiver

0
Ligue 1

Passées les surprises et les incertitudes du début de saison, le TOP 14 s’est mis ce week-end à l’heure d’hiver. Coincé entre la Coupe d’Europe et une journée de doublons, l’ensemble des confrontations ont confirmé les tendances de ces derniers mois. Petit récap’ qui sent bon la pelouse trempée, les multiples coups de pieds d’occupation et les mêlées à répétition.

 

Le haut du classement confirme…

Avant de perdre les internationaux, les grosses écuries avaient à coeur de faire le plein de points, et c’est mission réussie. Intraitable à domicile, Clermont a étrillé Castres cinq essais à zéro (41-6) dans un match cependant marqué par les imprécisions. Les clermontois ont su s’appuyer sur leurs forces (8/8 en touche, 1 seule mêlée perdue) pour assurer leur domination et repartir avec le bonus offensif. Quand l’ASM aligne sa meilleur équipe, personne ne semble pouvoir l’arrêter. A noter la blessure de Rémi Lamérat sur une sérieuse commotion qui sera remplacé par Jonathan Danty en équipe de France. Le Stade Toulousains a lui aussi glané un bonus offensif sur le terrain de Perpignan. Le piège était pourtant gros avec la possibilité de relâchement suite à la victoire la semaine dernière arrachée au Leinster mais Antoine Dupont en a décidé autrement : 3 essais et 1 passe décisive, 141 mètres parcourus, 16/16 au placage et 2 offloads. Le demi de mêlée  international s’est parfaitement remis de sa blessure, et vu le niveau déjà affiché par le stade, l’optimisme est de rigueur dans la ville rose. On a hâte de le voir avec le maillot de l’équipe de France.

 

… et progresse

Le Racing 92 s’est déja fait surprendre deux fois à domicile depuis le début de la saison (Clermont et Lyon). Mené 14 à 3 par une belle équipe de Pau au bout de 15 minutes, les racingmen ont su réagir et ont fini par l’emporter 48 à 28 grâce à un Jordan Joseph de plus en plus à l’aise. Cette victoire permet aux franciliens de garder le contact avec le trio de tête, trio composé donc de Toulouse, Clermont et du Stade Français. Les parisiens ont su se sortir du piège tendu par Montpellier à Jean Bouin, en effet les héraultais avaient profité d’un rebond favorable à la 70ème pour passer devant au score pour la première fois du match (18-20). Mais Seykou Macalou marque à la 76ème l’essai de la victoire qui confirme la seconde place au classement pour les parisiens,et récompense un début de saison plein de maîtrise et de solidité. Enfin, Bordeaux recevait Lyon à Chaban-Delmas, et après un début de saison convaincant, les bordelais avaient l’occasion de rater la confirmation comme ils ont pu le faire ces dernières années. Mais pas cette fois-ci, c’est bel et bien un nouvel état d’esprit qui habite l’équipe présidé par Laurent Marti, puisqu’ils ont même réussi à obtenir le bonus offensif à la sirène face à une équipe du LOU combatif. Cette victoire permet à l’UBB de passer devant les lyonnais aux classement et de s’installer à la 5ème place.

 

Pas de nouveautés non plus dans le bas du classement

Déjà défait à domicile par Pau, Agen a confirmé ses difficultés en concédant le match nul contre Grenoble (9-9). Le promu continue à afficher un beau visage et a su s’accrocher afin d’aller récupérer une pénalité sur une mêlée agenaise. En conclusion de cette journée, Toulon a perdu contre La Rochelle (9-13) à Mayol. Les toulonnais ont mis l’envie mais continuent de payer leur manque de confiance et d’automatisme. Ils se sont aussi retrouvés face à une équipe de La Rochelle bien en place en défense, qui n’a pas paniqué face aux assauts répétés des toulonnais. Le RCT pointe ce lundi à une triste 13ème place, derrière Agen et Grenoble.

 

Si cette journée n’a pas apporté de réel bouleversement, le semaine prochaine les doublons permettront de rebattre les cartes avant deux week end de pause internationales.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here