Récapitulatif du week end LoL : la NA spectaculaire, les LEC sans surprise

Pendant ces 3 derniers jours, la plupart des compétitions majeures sur LoL ont continué à disputer leurs playoffs. Entre l’Amérique du Nord en passant par l’Europe et la Corée, petit bilan de ce premier week end d’avril !

LEC : G2 déroule, Fnatic à un match de la finale

G2 3 – 0 OG : des débuts poussifs, mais G2 se défait d’Origen

Passons maintenant au deuxième tour des playoffs en Europe. Deux équipes entraient en lice : Origen et G2, respectivement deuxièmes et premier de la saison régulière. Le vainqueur de cette rencontre accède directement à la finale, tandis que le perdant affrontera le vainqueur de l’autre match du week end, Splyce contre Fnatic.

Dans la première rencontre, deux drafts late game se sont opposées, avec une rotation du lead durant toute la partie. Après avoir pris l’avantage à la 36ème minute de jeu, G2 enchaine les erreurs et commence à perdre du terrain. Après avoir perdu le Nashor à la 45ème minute, Origen ne réalisera pas la remontada mais perdra la première game avec les honneurs.

Malheureusement, Origen va subir la loi de Wunder,Caps et Perkz. En 31 et 25 minutes, G2 ne va laisser aucun répit à Nukeduck et ses partenaires. Un sweep 3-0 et la superteam européenne file en finale du segment de printemps.

FNC 3 – 1 SPY :Splyce aura tenté des APC sur Kobbe, mais Fnatic les ont puni

Première rencontre du deuxième tour, Splyce a du faire face à l’équipe la plus en forme des LEC actuellement, Fnatic. Après avoir sweep Vitality la semaine dernière, la franchise britannique compte bien mettre à mal les Snakes pour pouvoir continuer l’aventure.

Et là, on se demande ce qui s’est passé dans la tête de Duke. Dans la première et la dernière game du BO5, le coach de Splyce a voulu mettre Kobbe sur des mages au poste d’ADC : Zoe et Veigar. Et la tactique fut contre-productive du début à la fin. Pourtant, lors des deux autres parties où il fut mis sur des picks plus conventionnels, il a su mettre à mal Fnatic par sa qualité de jeu et son niveau qui n’est plus à prouver.

Dans tous les compartiments du jeu, le jeu fut rude, excepté au top, où Vizicsacsi n’a pu faire grand chose de la soirée, relégué à un rôle d’utilitaire sans réel impact. A chaque fois, les parties se sont jouées sur un détail, et en général, c’est Fnatic qui a su trouver la faille. Une victoire 3-1 pour se rapprocher de la finale. Rekkles et sa bande devra battre Origen la semaine prochaine s’ils veulent continuer dans la compétition !

L

Rekkles peut sourire : son équipe ira à Rotterdam samedi (L’Equipe)

LCS : Liquid facile, TSM fait sa remontada et file en finale

TSM 3 – 2 C9 : TSM blew up a 2-0 lead et s’impose contre C9

Désireux de vouloir se venger de C9 pour la bataille à la seconde place en saison régulière, TSM avait les crocs. Un choc en demies-finales qui a tenu toutes ses promesses. C9 a sorti une botlane qui s’est avérée plus que performante en la personne de Sona-Taric (au grand plaisir du rédacteur de l’article, main Sona). Et une première game où Sneaky et Zeyzal ont pu apporter à leurs alliés qui ont fait le travail et une victoire en 25 minutes.

Grâce à Licorice et Svenskeren, excellents lors du second match, C9 prend le large et on se dit que tout est perdu pour Bjergsen et consorts. La troisième game fut la partie parfaite pour TSM, qui a dominé dans tous les compartiments du jeu, et grâce à un late game excellent, ils parviennent à reprendre une manche dans ce match. Ceci marque le début de la remontada.

Après un stomp pour revenir à 2 manches dans une partie à sens unique, les compteurs étaient tombés de nouveau à zéro. L’ultime partie pour permettre à TSM de réaliser l’exploit. Pendant 30 minutes de jeu, C9 mène avec un avantage convenable (3k golds) avant de petit à petit voir ses golds mangées par TSM qui amorce un Nashor et reprend le contrôle de la partie pour ne plus la perdre. Un énorme comeback de TSM qui se qualifie pour la finale dans un BO5 qui restera dans les mémoires.

TL 3 – 0 FLY : Liquid s’est amusé face à FlyQuest

Dans la seconde demie-finale, Liquid entrait en lice face à FlyQuest, tombeur dans un BO5 sympathique des Golden Guardians. L’équipe entrainée par Invert va devoir bien gérer ses drafts afin de ne pas se faire prendre de court par la meilleure franchise de la ligue. Malheureusement, Liquid était pressé. Une Taric-Sona pour bien commencer côté TL pour mettre à mal une compo FlyQuest mal adapté.

Les deux parties suivantes n’ont été qu’un spectacle affligeant de facilité de la part de Doublelift et Jensen qui ont déroulé leur talent pour détruire leurs vis-a-vis. Maintenant, le Spring Split a pu permettre de connaitre l’équipe à battre dans le continent nord-américain. A noter que FlyQuest enregistre sa meilleure performance de son histoire, et reste sur 3 participations aux playoffs en 5 splits.

 

Un TSM spectaculaire a remonté un C9 pourtant en forme (Dot Esport)

LCK : Kingzone a joué l’arroseur arrosé

KZ 3 – 0 DWG : un no-match qui a duré 1h30

Après avoir gagné non sans batailler contre Sandbox en tour préliminaire, Damwon affronte Kingzone, en pleine renaissance sur le split. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le promu n’a rien pu faire. Une rencontre à sens unique sans panache, en moins d’1h30 en cumulé. PawN, impérial, a porté son équipe pendant tout le BO, en ne mourant aucune fois !

Avec 11k golds d’avance de moyenne à chaque fin de match, KZ n’a laissé aucun répit à son adversaire. Le manque d’expérience lié à une différence de niveau considérable (Seul Nuclear et Flame ont une réelle expérience du haut niveau, Showmaker, BeryL et Canyon étant des rookies) ne fut pas à l’avantage de Damwon. Désormais il faut se servir de ce très beau split pour eux et espérer réitérer la même performance au Summer Split.

SKT 3 – 0 KZ : Après le stomp, le sweep pour Kingzone

Une affiche alléchante, un match en BO5, Deft face à son support de toujours, Mata. Les retrouvailles pour Khan face à son ancienne équipe. Tout était fait pour avoir une rencontre de qualité.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que personne ne s’attendait à un tel balayage de la part de Faker et ses potes. Malgré le fait que les rencontres furent serrées en terme de temps et de golds, Kingzone aura essayé. Mais malgré les tentatives, à chaque fois ils se feront prendre à l’usure. En dehors de la seconde game où un call Nash raté leur coûtera la game, ils n’ont rien pu faire. La botlane SKT Teddy-Mata aura été la principale force de frappe de l’équipe, en réponse à PawN encore en tentative de sauvetage côté KZ. Rendez-vous samedi à 10h heure française pour la finale Griffin-SKT, qui s’annonce intense !

Faker peut sourire, SKT retrouve les finales de LCK (Riot Games)

Programme de la semaine (horaires français)

LEC

Fnatic vs Origen : Vendredi 17h : Bracket pour la finale

G2 vs Fnatic/Origen : Samedi 17h : Finale

LCS 

Team Liquid vs TSM : Samedi à 23h : Finale

LCK

SKT vs Griffin : Samedi 10h : Finale

Crédit photo en une : Red Bull

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

consequat. odio Donec Aenean leo sem, consectetur ut