Reims – ASSE : Malheur au vaincu

Quelle belle affiche historique de notre championnat de France. Les deux premiers clubs ayant disputé une finale de Ligue des champions il y a de cela bientôt plus d’un demi siècle s’affrontent encore aujourd’hui dans les hauteurs de la Ligue 1 pour encore prétendre à l’Europe. Reims – ASSE, c’est l’affiche que nous vous présentons.

Le contexte :

Reims 7e mais avec un match en moins que Montpellier ne compte que 5 points de retard sur Saint-Etienne actuellement 5e. La cinquième place pourrait être européenne en cas de sacre du PSG samedi en coupe de France, ainsi, Reims pourrait encore fortement y croire. Pour autant, le retour européen des Reimois passera par une grosse performance contre des hommes de Jean-Louis Gasset qui avec une très belle forme actuelle, se permettent même de titiller l’OL et l’OM et donc de croire fortement au podium et au pire à un retour en Europa Ligue, si mérité pour une telle ambiance qu’est celle de Geoffroy-Guichard. Malheur donc au vaincu, pour la perte de l’Europe, ou de la Ligue des Champions. Un nul serait encore plus cruel car il condamnerait les objectifs hauts des deux équipes.

Les chiffres

Saint-Etienne est très solide cette saison. Seulement deux défaites contre des équipes hors top  : Bordeaux et Rennes. Autant dire que pour Reims, c’est une mission périlleuse que d’affronter les Verts. Mais la 4e défense de Ligue 1 ne compte pas se laisser faire et compte préserver un ratio but encaissé par match en dessous de 1. Alors qui de l’attaque stéphanoise alléchante Khazri – Hamouma – Cabella – Beric ou de la défense champenoise remportera ce duel

Le facteur X : l’expérience

C’est peut être le facteur qui peut faire basculer le match du côté des Verts. Bon nombre de stéphanois sont des habitués de matchs couperets comme celui ci, certains ont joué des phases finale de grandes compétitions que ce soit en club ou en sélection. Un avantage certain, le tout mené par un Jean-Louis Gasset qui sait clairement comment préparer ses hommes au combat. Reims comptera donc sur l’insouciance de ses joueurs pour combler ce manque d’expérience et s’offrir le droit de rêver, un droit qu’ils ont mérité lors des 32 premières journées.

Le pronostic :

On partira sur une courte victoire stéphanoise 1-0. Un but arraché en fin de match mais qui propulsera les Verts dans le bon wagon, celui des chaleurs européennes de Geoffroy-Guichard. Mais nous tirerons un énorme coup de chapeau aux Reimois, surprenants mais non moins déméritants.

Ce choc entre club historiques n’est à ne surtout pas manquer ce dimanche à 17h. Malheur au vaincu, l’Europe sera perdue (ou presque)

Image en une : France Bleu

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

commodo ipsum felis elit. venenatis massa dolor mattis ante. venenatis, in