Relais homme : la Norvège évidemment.

0

Après une déroute totale lors de l’individuelle homme, la Norvège a relevé le gant et remporté le relais homme. Retour sur une course très sympathique.

Des norvégiens presque parfaits.

Aucun tour et 8 pioches seulement, c’est le bilan au tir de l’équipe norvégienne. De Dale à Boe aucun norvégien n’est donc allé visiter l’anneau de pénalité. Quand vous avez dans votre équipe des skieurs tels que les frères Boe ou Johannes Dale et que vous tirez bien, forcément vous avez de bonnes chances de gagner. Et c’est ce qui s’est produit cet après midi. Au bout de 3 premiers relaies maîtrisés Johannes Boe est venu rappeler que sur les skis, il est toujours le plus fort, le message pour Martin est passé.

Les bleus sur la boite. 

Le quatuor français, composé de Emilien Jacquelin, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux et Martin Fourcade s’est classé deuxième derrière les norvégiens. Avec un excellent premier relaie d’Emilien Jacquelin les bleus ont tout de suite pu accorder le bon wagon. Placé en deuxième relayeur Quentin Fillon-Maillet a lui eu plus de mal à rentrer de sa course. Avec un tour de pénalité le jurassien s’est mis en mauvaise posture, mais le jurassien est un champion et sa fin de course fut parfaite et lui a permis de rendre le relais en 3me place à seulement 20 seconde des suédois malgré son tour de pénalité. Grâce à un bon travail de Simon Desthieux, Martin Fourcade a pu prendre le départ à seulement 10 secondes de Johannes Boe. Malheureusement, le pyrénéen n’a jamais réellement été en mesure de reprendre la star norvégienne.

Malgré un superbe de tir de Martin les bleus terminent donc deuxième derrière la Norvège. Le point négatif du jour est sûrement le temps de ski de Martin qui n’a jamais réellement été dans le coup. En effet, le leader français a lâché a minima 10 secondes à chaque tour. On espère que ce n’était qu’un mauvais jour, un mauvais choix de skis…

La mauvaise surprise : l’Allemagne passe au travers.

Le quatuor de nos voisins composé de Lesser,Horn ,Peiffer et Doll s’est complètement troué. Pourtant magnifiquement lancé par le revenant Erick Lesser les allemands ont très vite craqué et lâché la tête. Parti en tête Horn a complètement craqué sur le pas de tir. Comme Quentin il s’est manqué dès le tir couché, en effet, il est allé sur l’anneau de pénalité à 2 reprises sur ce tir. Sur le debout même combat 1 tour de plus pour le jeune allemand, et ces fautes n’ont pas pardonné, parti en tête le deuxième relayeur allemand a donné le relais à 1 minute 55 secondes, en 12 me place. Un écart que ni Peiffer, qui a fait un tour supplémentaire, ni Doll n’ont pu boucher. Résultat des courses pour les allemands : une décevante 8 me position.

Le podium : 1 Norvège 2 France 3 Italie. L’Italie est sans conteste la super surprise de ce relais, le niveau monte chez les italiens, les excellents résultats des féminines ont surement du inspirer l’équipe homme.  

Phot : AFP.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here