Résultats de NJPW Destruction in Beppu (2019)

Premier arrêt des trois événements Destruction, la New Japan Pro-Wrestling posait aujourd’hui ses valises du côté de Beppu. Avec comme combat vedette la revanche pour le championnat de la RevPro entre Hiroshi Tanahashi et Zack Sabre Jr. La Young Lion Cup continue aussi son chemin durant ce Destruction à Beppu. 

JEUNES LIONS

Évoqué précédemment, la douzième Young Lion Cup continue son petit bonhomme de chemin avec deux nouvelles confrontations. En premier lieu, Karl Fredericks a battu Yota Tsuji tandis que le compatriote de Fredericks, Alex Coughlin a été défait par Shota Umino. Le poulain de Jon Moxley et l’américain sont à huit points alors que Coughlin pointe à quatre et Tsuji à deux petits points.

Non sans livrer des performances exceptionnelles, les Young Lions nous offrent de très solides performances. De belles perspectives d’avenir me direz-vous.

COMBAT PAR EQUIPES EN PAGAILLE  

Les combats par équipes du bas et milieu de carte de New Japan Pro-Wrestling restent légions.

Dans un combat mêlant jeunesse et expérience, le groupe composé de Ren Narita, Ryusuke Taguchi, Yuji Nagata et Yuya Uemura a battu celui de Clark Connors, Manabu Nakanishi, Michael Richards et Toa Henare.

Jushin Thunder Liger, SHO & YOH ont battu Minoru Suzuki, DOUKI et Yoshinobu Kanemaru dans une rencontre où la rivalité entre Liger et Suzuki a repris de plus belles. Les papys font de la résistance mais embarquent le public avec eux. Les deux homme ont continué la bagarre à l’extérieur. Liger challenge Suzuki pour un combat mais ce dernier décline l’offre. Ça vous dit pas de régler tout ça plutôt dans le Tokyo Dome ?

BULLET CLUB composé de KENTA, Bad Luck Fale, El Phantasmo, Taiji Ishimori et Yujiro Takahashi a battu les oiseaux Will Ospreay & Robbie Eagles et Kota Ibushi, Togi Makabe & Tomoaki Homna grâce à un Go 2 Sleep de KENTA sur Homna. Rien de bien fringant.

Les ingouvernables BUSHI, SANADA et Shingo Takagi ont battu Kazuchika Okada, Hirooki Goto et Rocky Romero grâce au Skull End de SANADA sur l’américain. On prépare tranquillement mais sûrement les confrontations pour les différents événements à suivre de la promotion nippone.

LA RIVALITÉ NAITO/WHITE S’EMBRASE & LES GoD SONT DES FOUINEURS

Tetsuya Naito et Jay White s’affronteront prochainement pour le titre Intercontinental du premier nommé. Et comme souvent, c’est leurs compères qui servent de serpillière. Accompagné d’EVIL, l’ingouvernable a battu Switchblade mais surtout la lavette Chase Owens en le clouant d’un Destino.

Tama Tonga et Tanga Loa ont battu la paire Tomohiro Ishii et YOSHI-HASHI après vingt-et-une minutes de combat absolument insipide. Surtout quand la rencontre se termine par une distraction du copain de KENTA permettant à Tonga de surprendre le chasseur de têtes dans un petit paquet. Comme une impression d’être légèrement arnaqué. Rendez l’argent.

ZSJ REPREND DÉJÀ SON OR

Décidément, les règnes de championnat d’Hiroshi Tanahashi cette année, ce fut un peu la grosse galère. A peine trente-huit jours pour son huitième sacre de champion IWGP poids lourds et maintenant seulement quinze pour celui de la RevPro.

Après vingt-cinq bonnes minutes de lutte intense, Zack Sabre Jr. a surpris l’Ace dans un petit paquet pour remporter pour la quatrième fois de sa carrière le championnat poids lourds de la RevPro. Le petit mark moment en Angleterre n’aura été que de courte durée, au grand désarroi de certains malgré un combat assez sensationnel dans une carte assez pauvre. Le genre d’événement où l’on repose tout sur son combat principal.

Nous nous retrouverons dès demain pour un nouveau Destruction mais cette fois-ci à Kagoshima.

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Huit ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

ipsum elit. mattis ultricies justo efficitur. eleifend dictum consequat. libero