Résultats de NJPW Destruction in Kagoshima (2019)

Deuxième arrêt des trois événements Destruction, la New Japan Pro-Wrestling posait aujourd’hui ses valises du côté de Kagoshima. Avec comme combat vedette la défense du contrat garantissant un combat au Tokyo Dome de Kota Ibushi face à KENTA. Sans oublier la première défense des championnats par équipes de la division Junior par El Phantasmo & Taiji Ishimori contre la paire composée de Will Ospreay et de Robbie Eagles.

LA JEUNESSE IMPRESSIONNE 

Comme à son habitude et ceux depuis le début de la tournée, les Young Lions ouvrent les différents événements en concourant pour la Young Lion Cup. Le combat d’ouverture a vu Yuya Uemura soumettre Clark Connors pour (enfin) gagner sa première victoire de la compétition tandis que Ren Narita a rivé les épaules de Michael Richards grâce à sa Belly-to-Belly Suplex. Sale soirée pour le L.A Dojo.

A l’image de l’ensemble du tournoi, les jeunes nous offrent du beau spectacle tout en captivant un public acquis à leur cause.

CLASSEMENT DE LA YOUNG LION CUP 2019

1 – Shota Umino (8 points)

2 – Ren Narita (8 points)

3 – Karl Fredericks (8 points)

4 – Clark Connors (6 points)

5 – Alex Coughlin (4 points)

6 – Yota Tsuji (2 points)

7 – Michael Richards (2 points)

8 – Yuya Uemura (2 points)

RÉSULTATS DE NJPW DESTRUCTION IN KAGOSHIMA.

Alex Coughlin, Karl Fredericks, Manabu Nakanishi & Toa Henare ont battu Ryusuke Taguchi, Shota Umino, Yota Tsuji & Yuji Nagata par tombé grâce au Toa Bottom d’Henare sur Tsuji, qui fut par ailleurs la star de la rencontre.

CHAOS (Tomohiro Ishii & YOSHI-HASHI) & Roppongi 3K (SHO & YOH) ont battu BULLET CLUB (Bad Luck Fale, Chase Owens, Tama Tonga & Tanga Loa) grâce à un petit paquet venu de nul part de YOH sur Tama Tonga qui fut pris par surprise. Combat bien intense.

Hiroshi Tanahashi, Jushin Thunder Liger, Togi Makabe & Tomoaki Honma ont battu le Suzuki-gun (DOUKI, Minoru Suzuki, Yoshinobu Kanemaru & Zack Sabre Jr.) par disqualification.

Minoru Suzuki a notamment démasqué Jushin Thunder Liger dans une bagarre générale, provoquant un émoi total dans Kagoshima. La rivalité entre les deux vétérans prend en grippe toute la foule. L’air était irrespirable dans la salle, un simple angle qui en dit long sur l’affrontement que nous prépare les deux hommes.

Kazuchika Okada, Rocky Romero & Hirooki Goto ont battu SANADA, BUSHI & Shingo Takagi par tombé grâce au Rainmaker d’Okada sur l’ingouvernable masqué.

Les ingouvernables Tetsuya Naito & EVIL ont battu Jay White & Yujiro Takahashi par tombé grâce à la prise éponyme d’EVIL sur Takahashi. Ce dernier qui tient le titre avec son pote Chase Owens de « lavette officielle de BULLET CLUB ».

LES COMBATS DE CHAMPIONNATS TIENNENT LEURS PROMESSES

Il y a bien deux hommes qui procurent un grand bol d’air frais sur la division par équipes de NJPW. Will Ospreay et Robbie Eagles soulèvent les foules et affrontaient à Kagoshima les champions par équipes de la division Junior, Taiji Ishimori et El Phantasmo. Sûrement le combat de la soirée, redonnant au passage ses lettres de noblesse au catch par équipes. Malheureusement pour les Birds of Prey, les champions conservent leur or où ELP couvrira Eagles pour la victoire. Rappelons que les deux hommes s’affronteront lors de King of Pro-Wrestling pour le championnat Junior du britannique.

Le combat principal de la soirée voyait s’affronter Kota Ibushi et KENTA. Une revanche du G1 Climax 29 où l’ex-Hideo Itami avait triomphé du vainqueur de la même édition. Celui-ci mettait donc en jeu son contrat garantissant un combat au sein du Tokyo Dome les 4 et 5 janvier 2020. Un combat un poil en dessous de leur précédente confrontation mais où l’intensité n’en fut pas moindre. Chacun met à l’oeuvre son arsenal de coups les plus dévastateurs. Au final, Kota Ibushi s’impose avant d’être directement interrompu par le second homme l’ayant défait durant le G1, EVIL. Toujours aussi fougueux, la Golden Star accepte le challenge qui prendra sûrement place à King of Pro-Wrestling.

Nous nous retrouverons le dimanche 22 septembre pour le troisième et dernier Destruction. Par ailleurs l’événement prendra place dans la ville de Kobe.

 

A propos de l'auteur

Huit ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

id adipiscing lectus ultricies sit at