Résumé de Jeep Elite : Episode 7

0
Ligue 1

7ème journée de Jeep Elite. Au programme, des sales claques, des grosses perfs’ au rebond mais aussi quelques surprises. Alors on attache sa ceinture et c’est parti pour ton résumé de Jeep Elite by We Sport FR.

Boulogne et l’Asvel : toujours invaincus

Chaud, chaud, chaud Chikoko, le Zimbabwéen s’est montré vital au succès de son équipe. Ces 20 points mais surtout ces 17 prises ont permis aux parisiens de disposer d’une équipe de Roanne dans le dur malgré un petit écart de 3 points en fin de match (86-83). Pas content des sifflets reçus en début de semaine pour son retour à Pau, le nouveau titan de Marcel Cerdan permet à son équipe d’enchaîner sur une seconde victoire après celle acquise face à Boulazac mardi (97-101).

Alors que pour certains, 18h30 était l’heure de l’apéro dominicale, pour les joueurs de l’Asvel, c’était l’heure de déguster un bon bœuf bourguignon. 25 points dans le museau de l’Elan Chalon et une domination ahurissante en ce début de saison (95-70). 18 points et 8 rebonds font de Livio Jean-Charles le MVP de la rencontre.

Ultra dominantes, ces deux équipes offriront une rencontre de gala au public français lors de la 12ème journée de Jeep Elite, le 8 Décembre. En attendant, on prépare déjà les pop-corns !!

(Source : Le Parisien)

C’est la crise à Nanterre et Limoges

Tu peux prendre un rebond mais pas 19 !! Ah bah si tu peux enfaite. Et c’est signé par l’homme Alpha, Mister Kaba. Pascal peut donner à Dieu ce qu’il veut, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Sacrée claque pour les joueurs du 92. Le BBD s’est amusé à la maison avec un écart de 29 points à la fin du temps réglementaire (91-62). Cordinier et sa bande enchaînent sur une deuxième défaite en Jeep après celle subit contre Orléans une semaine auparavant.

Ça va mal aussi pour Limoges, 2 petites victoires pour 5 défaites et une 14ème place à la clé. Déjà vainqueur du Portel en début de semaine (64-58) à la maison, le BCM continue sa belle série à la salle Sportica face au CSP. Un succès collectif pour le BCM avec 5 joueurs sur 8 qui franchissent la barre des 10 points. Adonis Thomas encore au top avec 18 points et 22 d’évaluation qui a permis à son équipe d’avoir un avantage de 12 points au buzzer (92-80). Et les 12 caviars de l’efficace Semaj Christon n’y feront rien.

(Source : Sud Ouest)

Strasbourg et Le Mans se donnent de l’air

En difficulté comme Nanterre et Limoges, la SIG et le MSB se sont donnés de l’air et que ça fait du bien !! Dounia Issa ne dira pas le contraire et peut remercier son capitaine, son gars sûr, Antoine Eito. Privé de Dj Stephens et Tarpey et toujours avec un Cliff Alexander en méforme, le natif de Barbezieux s’est occupé de tout. 6 bombes du parking et ça fait boom dans la tête des monégasques qui terminent la rencontre avec un retard de 7 points (73-66).

Vincent Collet menacé ? Gabe York n’avait pas l’intention de décevoir son coach ! Déjà meilleur scoreur de l’équipe en Ligue des Champions cette semaine, York prolonge la fête avec 24 points ce week-end. L’élan Béarnais, à bout de course, n’a pu s’appuyer que sur un Travis Leslie trop esseulé pour aller chercher la victoire (69-65).

(Source : Sig Strasbourg)

La JL et Dijon, des solides dauphins

Derrière l’Asvel et Boulogne, les deux monstres de la JEEP Elite, la JL et Dijon se défendent et n’ont subis qu’une seule défaite depuis le début de la saison. La JL continue de régaler avec Pierre Pelos, le frenchie sort un sacré match avec 13 points et 7 rebonds. Et il peut dire merci Jackie Carmichael qui l’a bien aidé dans la peinture. Résultat, ça fait plus +16 pour eux contre Le Portel en difficulté en début de saison (74-90). Grosse cerise sur le gâteau, Garrett Sim va faire son retour et Danilo Andjusic, son pigiste prolonge jusqu’à la fin de saison.

Du côté de la JDA, on sort le champagne à Chalon. Axel Julien en mode MVP s’est occupé de la bande à JB Maille. 27 points pour le natif de Saint-Tropez qui a prolongé le match de 5 minutes après un dernier quart délicat de son équipe. Michael Young a fait le job dans la peinture tandis que face au golgoth Yannis Morin, Alexandre Chassang a un peu souffert. Marquant deux points de plus en prolongation, Dijon s’est imposé (86-88).

(Source : JDA Dijon)

Cholet se rassure !!

On peut souffler aussi à Cholet avec 5 victoires et 2 défaites et un super début de saison. On peut rappeler que cette équipe jouait le maintien l’année dernière et pour beaucoup, cette saison devait être bis repetita (coucou Kilian Hayes). Mais ce diable d’Erman Kunter a réalisé un superbe recrutement. On a pu encore le voir contre Orléans avec un Chris Horton en mode Thanos, 27 points et 15 rebonds pour lui. Peter Jok a lui aussi été efficace à l’aile avec 16 points et bien accompagné par le maestro Stockton, encore au-dessus des 10 offrandes (11). Le Cholet Basket est donc de retour aux avant-postes du basket français et on ne peut que s’en réjouir.

(Source : Le courrier de l’Est)

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here