Résumé Fos Vs ASVEL : les adieux de M. Dia

Pas de miracle au programme mais un dernier match de gala entre Fos et l’ASVEL, Fos étant déjà assuré de jouer en ProB l’an prochain et l’ASVEL sûr de terminer premier de la phase régulière, aucun enjeu si ce n’est de bien figurer et de terminer en beauté la première saison en Jeep Elite pour les provençaux.

L’adieu de Mamadou Dia

L’important ce soir pour les fosséens, ce n’était pas la victoire, pas le score, mais bien l’hommage qui allait être rendu à l’emblématique capitaine des Byers. Au club depuis 14 ans, SuperMam a eu droit à une standing ovation lors de sa sortie à quelques secondes de la fin. Celui qui aura tout vécu avec Fos-Sur-Mer met fin à une carrière exemplaire face à l’un des plus grands clubs français dans un match de Jeep Elite dans une salle entièrement acquise à sa cause, pouvait-il rêver mieux ?

Un début de match à sens unique

Si Fos démarrait correctement le match avec un contre de Jarvis Varnado sur Théo Maledon, c’est bien l’ASVEL qui inscrivait les premiers points du match. Mais dans un Palais des Sports aux trois-quart plein c’est bien Fos-sur-Mer qui mettait l’intensité sur les toutes premières minutes, rapidement les provençaux reprenaient les devants avec un premier tir du parking. Malheureusement pour eux, ça n’allait être que de courte durée. Dans un sillage d’un Miro Bilan impérial dans la raquette (5/5 au tir et 5 rebonds), l’ASVEL déroulait et terminait le 1er quart-temps avec 8 points d’avance (19-11). Et l’équipe de Tony Parker allait enclencher la seconde en début de deuxième quart-temps pour étouffer son adversaire. Maledon assez maladroit posait un lay-up supersonique et obtenait le And One, AJ Slaughter martyrisait la défense, et l’ASVEL rentrait au vestiaire avec une avance déja conséquente (47-22).

 

2eMT

La deuxième mi-temps allait être de la même veine. Avec 18 balles perdues, les Byers allaient encore une fois être dépassés par l’intensité mise par les joueurs de Villeurbanne. Et l’écart grandit… jusqu’à monter à +31 points pour les visiteurs (61-30). Il aura fallu attendre le 4e quart-temps pour voir Fos-Sur-Mer retrouver un peu d’adresse. Avec un réveil impulsé par Yiannis Athineou (2 paniers primés consécutifs) et Pierre Pelos (qui terminera meilleur marqueur du match avec 21 points), Fos enchaînait enfin et évitait une déroute complète (24-19 pour les provençaux dans le dernier QT). Depuis le banc SuperMam savourait avant le coup de sifflet final et l’hommage qui allait lui être rendu.

 

Déjà assurés de terminer 17e et donc de retrouver la ProB l’an prochain, les Byers terminent donc la saison sur une nouvelle défaite (85-62), les joueurs de l’ASVEL n’ont pas eu besoin de forcer leur talent pour s’imposer tranquillement et peuvent envisager les play-off avec le sourire.

A propos de l'auteur

Si ma fille en avait, elle se serait appelée LeBron, j'ai découvert la NBA avec Kobe et The Answer, je l'ai aimée avec TP et el Manu.

Poster un commentaire

massa mi, venenatis, ut mattis nec eleifend felis ipsum