Le résumé du Multiplex (J11)

Pour la 11ème journée de championnat, 5 matchs étaient programmés ce samedi soir. Alors pour ceux qui ont regardé seulement leur club et pour tous les autres, voici le récap de la soirée…

Brest 2-0 Dijon FC

Brest, 10ème, recevait le DFCO, 19ème. Après une première période sans grosses occasions, dominée par les locaux, tout s’est accéléré au retour des vestiaires. A la 49′, Paul Lasne a éclairci la soirée bretonne avec une sublime reprise de volée à l’entrée de la surface qui a fini au fond des filets de Gomis. A peine 3 minutes plus tard, Denys Bain a fait le break avec un but de la tête (52′). Mais le défenseur brestois a ensuite obtenu un carton rouge, annihilant une occasion manifeste de but. La faute commencée en dehors de la surface, les Dijonnais n’ont obtenu qu’un coup-franc, après une très longue attente causée par l’arbitrage vidéo.

Strasbourg 1-0 OGC Nice

Dans une mauvaise dynamique (4 matchs sans victoire), les Aiglons se déplaçaient sur le terrain de la lanterne rouge, avec en plus une bonne liste d’absents : Dolberg, Ounas, Cyprien, Hérelle, Nsoki, Tameze. Patrick Vieira avait opté pour un schéma avec 3 défenseurs mais très vite, les Niçois ont montré un manque de confiance inquiétant. Les hommes de Thierry Laurey se sont progressivement installés dans le camp de Nice. Pour concrétiser cette domination, Thomasson a d’ailleurs été le premier à ouvrir le score dans ce multiplex (23′). En seconde période, la situation s’est empirée avec l’exclusion de Coly mais les strasbourgeois n’ont pas réussi à marquer le deuxième but pour se mettre définitivement à l’abri.

Reims 0-0 Nîmes

Une des équipe en forme de ce début de saison, le Stade de Reims (4ème) en accueillait une en difficulté, le Nîmes Olympique (18ème). Mais les Crocos, bien qu’évoluant à l’extérieur ont été les plus dangereux dans la partie. Ils ont même cru ouvrir le score sur un corner. Mais Clément Turpin a, après appel des assistants vidéo, refusé le but puisque le ballon serait sorti derrière le but. En absence d’images le prouvant, il a expliqué avoir fait confiance à ses collègues. Une situation qui a provoqué une incompréhension sur le moment, puis tout au long du match, avec d’autres décisions pas forcément nettes. Au final, aucun but dans ce match.

Montpellier 0-0 Angers SCO

La 4ème attaque du championnat jouait sur le terrain de la 4ème défense. De grosses occasions, des beaux gestes, à l’image de cette volée de Gaëtan Laborde, qui s’est écrasé sur le poteau de Butelle. Longtemps on a cru qu’une équipe allait craquer tant ce match ressemblait à un combat de boxe, avec deux adversaires s’échangeant des coups proches de mettre l’autre KO. Mais il n’en fut rien et aucun ballon ne finit dans les filets de la Mosson.

Lyon 2-0 Metz

Après une défaite en Ligue des Champions à Lisbonne, les Lyonnais étaient de retour en Ligue 1, pointant à la 17ème place. Sur une série de 3 matchs sans marquer, les joueurs de Rudy Garcia se devaient de retrouver la victoire face au promu messin. Le nouveau coach de Lyon avait expliqué que le brassard changerait de bras. Ce soir, c’est donc Memphis Depay qui le portait. Déjà buteur face à Lisbonne, c’est lui qui a pris ses responsabilités pour transformer la domination du début de match. Il a d’abord marqué un joli but après une grande chevauchée en solitaire (27′), avant de provoquer un pénalty, plus que litigieux. Celui-ci sera transformé par Moussa Dembélé (33′), qui n’avait pas marqué depuis plus d’un mois. En seconde période, les Lyonnais se sont contentés de gérer pour obtenir leur 3ème victoire de la saison, toujours pas totalement convaincants.

Poster un commentaire

dolor at Aliquam et, Aenean ut leo ut id, mi,