Basketball

Résumé NBA du 1er février : Invincibles Suns

Une belle nuit bien remplie ! Voilà comment nous pourrions qualifier la soirée NBA, ponctuée de sept matchs et d'une logique toujours aussi implacable: les Suns sont injouables. Ils caracolent en tête de la ligue et personne ne semble en mesure de les arrêter. Voici tout ce qu’il  ne fallait pas louper ce 1er février Outre-Atlantique. 

La perf de la nuit : Phoenix, et de 11! 

Qui va pouvoir arrêter les Suns? Pas les Nets en tout cas. Pour la onzième fois de suite hier, la 41ème en 50 matchs, Phoenix est repartie avec la victoire. La rencontre d'hier a pourtant longtemps été accrochée. Toujours privés de Kevin Durant, les hommes de Steve Nash sont restés un long moment collés au short des locaux, sous l'impulsion de leur duo Kyrie Irving (22pts, 4rbds) – James Harden (22pts, 5rbds, 10asts). Avec cinq points de retard à cinq petites minutes du terme, tour restait jouable. Mais c'est généralement dans ces moments là que Chris Paul sort de sa boîte. Et malheureusement pour les New-Yorkais hier, il a emmené Devin Booker avec lui. CP3 a alors sorti le costume de magicien pour mettre sur orbite son sniper préféré. L'ancien des Wildcats a claqué 7pts d'affilé dont un shoot du parking pour permettre à sa franchise de coller un 9-0 décisif à Brooklyn. Booker a une nouvelle fois été en réussite (35pts à 13/23) et le Point God a démontré pourquoi il était actuellement le meilleur passeur de la ligue. Avec ce nouveau succès, les Suns caracolent toujours en tête de la conférence Ouest, et de la ligue en général. Pour Brooklyn en revanche, rien ne va plus avec ce 5ème revers d'affilé. Les Nets glissent doucement mais surement au classement et se retrouvent tout juste au-dessus du playin. Charlotte, 7ème, n'est qu'à une victoire et demie. Que la vie sans Durant est compliquée.. La bonne nouvelle ? Avec cinq rencontres à disputer à l'extérieur sur les six prochains matchs, Kyrie Irving va pouvoir enchaîner plus régulièrement. Il faut bien cela dans cette période on ne peut plus morose.

Les autres rencontres de la nuit en NBA : Miami fait la tête, les Wolves font la fête

Sans faire de bruit, Chicago retrouvent des couleurs ces derniers temps. Les Bulls sont allés s'imposer sur le parquet du Magic hier soir, chose qu'ils avaient été incapables de faire il y a tout juste une semaine. Porté par son trio magique DeRozan (29pts, 10rbds, 5asts) – Lavine (26pts, 5rbds) – Vucevic (18pts, 13rbds), Chicago enchaîne un quatrième succès en cinq rencontres et reprend la tête de la conférence Est. Quand les blessés refont surface, l'équipe retrouve des couleurs.

A l'inverse, il aura donc fallu que Miami retrouve toutes ses stars pour.. enchaîner les contre performances. Héroïques pendant des semaines en l'absence d'Adebayo, Butler et toujours sans les blessés de longues dates Oladipo et Morris, les joueurs de Spoelstra avaient tenus la dragée haute à toute la ligue, s'emparant même de la tête de la conférence Est. Et depuis le retour des deux superstars, le Heat cale. 3ème revers consécutif, et voilà les Bulls et les Sixers repassés devant. Les Floridiens sont tombés hier sur une solide équipe de Toronto, en totale renaissance, bien aidée par un Gary Trent Jr en feu ces derniers temps. L'ancien des Blazers vient de signer son 5ème match de suite à 30pts ou plus, record de franchise égalé. 6/10 derrière l'arc, il n'y avait pas grand-chose à faire pour le stopper. Avec 46% derrière la ligne à 3pts, contre 26% seulement pour Miami, la différence s'est faite longue distance. 3ème succès de rang pour les Canadiens qui retrouvent des ambitions, avec une 8ème place au classement.

Des ambitions, les Timberwolves n'ont jamais cessé d'en avoir. Dans un match très offensif comme c'est généralement le cas avec eux, et encore plus avec leur adversaire du soir, Minnesota a pris le dessus aisément face à des Nuggets toujours aussi “Jokic-dépendant”. Après un premier quart accroché, les loups ont fait la différence en passant un 12-0 au milieu du second quart, puis un 16-4 dès le retour des vestiaires. Rédhibitoire, d'autant plus que le lieutenant actuel du Joker, Aaron Gordon, est passé au travers (7pts). Minnesota a été guidé par un Karl-Anthony Towns des grands soirs (24pts à 8/12, 10rbds, 7asts, 2stls) et épaulé par un banc bien inspiré : 68pts sont venus des remplaçants, avec un mention toute particulière à Taurean Prince, auteur de 23pts. Les Timberwolves sont 7ème à une petite victoire et demie de leur adversaire du soir, qui les devance au classement. La lutte pour le playin s'annonce palpitante.

Le playin est bien loin d'occuper les esprits des Warriors. Pourtant privé d'une grande partie de son starting five (Curry, Green, Thompson, Wiggins absents), Golden State s'est imposé de forte belle manière à San Antonio, guidé par sa second unit: Jordan Poole a un nouvelle fois démontré qu'il était une solide option pour ces Warriors (31pts, 6rbds, 5asts), et les rookies ont sorti les crocs : 20pts pour Moses Moody qui startait pour l'occasion, 19 pour Kuminga qui confirme tout le potentiel entrevu chez lui depuis le début de saison. Avec ce 7ème succès d'affilé, les Californiens s'accrochent tant bien que mal au rythme effréné des Suns. Avec trois victoires de retard, les hommes de Steve Kerr restent solidement encrés à la deuxième marche du podium à l'Ouest.

MVP de la nuit NBA : Giannis Antetokounmpo

Il fallait bien un grand Giannis pour sortir les Bucks d'un nouveau bourbier. Défait piteusement à Denver il y a deux jours (136-100!), Milwaukee s'en est remis à son Greek Freak pour reprendre sa marche avant. Le double MVP a une nouvelle fois été monstrueux : 33pts à 14/21 au shoot, 15rbds, 11asts, 2blks. Soit le meilleur marqueur, meilleur passeur, meilleur rebondeur, et seul contreur du match de son équipe. Le Grec tient sa franchise à bout de bras, et il va falloir remettre un sérieux coup de gaz si les champions en titre veulent s'éviter une désillusion. Middleton a encore une fois été à coté de ses pompes, et quand Washington est repassé devant 7min de la fin, c'est bien Antetokounmpo qui a enfilé le bleu de chauffe pour faire basculer la rencontre. 7pts consécutifs, et les Wizards ne s'en sont jamais relevés, s'écroulant même totalement en fin de match, pour terminer la rencontre sur un 17-4 en faveur des locaux. Malgré tout, la densité de la conférence Est permet à Milwaukee d'être encore tout proche de la tête du classement. On saura qui remercier en fin de saison.

Les résultats : 

Detroit Piston – New Orleans Pelicans : 101-111

Milwaukee Bucks – Washington Wizards : 112-98

Toronto Raptors – Miami Heat : 110-106

Chicago Bulls – Orlando Magic : 126-115

Minnesota Timberwolves – Denver Nuggets : 130-115

San Antonio Spurs – Golden State Warriors : 120-124

Phoenix Suns – Brooklyn Nets : 121-111

Crédit photo: BasketUSA

Dernières publications

En haut