J16 – Monaco 1996 : Panis, pour la France

0
Ligue 1

Pendant 30 jours, la rédaction F1 va vous proposer une rétrospective sur un Grand Prix particulier. Que ce soit un GP des années 70 ou tout récent, toutes les générations vont y passer, avec un prisme différent à chaque fois. Des joies, des larmes, des tragédies, des intempéries … de nombreux événements ont marqué le monde de la F1 jusque là. Aujourd’hui, place au Grand Prix de Monaco 1996, Grand Prix mythique placé sous le signe de la pluie.

Contexte 

Damon Hill qui a remporté 4 des 5 courses inaugurales, se présentent à Monaco en prince. L’an passé, il est parti en pôle et finit dauphin du Kaiser. Damon Hill, qui veut effacer cette frustration, permettrait également à Williams de s’imposer pour la première fois depuis 1983 et Keke Rosberg. Ce Grand Prix de Monaco 1996 marque aussi les 30 ans de McLaren en F1. En effet, ils sont venus dans le F1 circus au GP de Monaco 1966. Mika Häkkinen et David Coulthard se mettent sur leur 31, le Finlandais est en queue-de-pie, l’Écossais en kilt. Si Tyler Alexander, seul employé présent depuis 1966, raconte ses souvenirs, Ron Dennis déclare “Dans une vie, le cap de la trentième année est important. Nous aurions aimé avoir des débuts plus faciles avec Mercedes. Mais nous sommes proches du succès” Le Dr. Zetsche applaudit.

Qualifications

Nous sommes le 18 mai 1996, le paddock se prépare aux qualifications. Sur une piste sèche, les concurrents s’élancent et le duel Michael Schumacher-Damon Hill s’installent ! Le pilote Ferrari prend la tête mais Damon Hill, avec un temps de 1’20″866, lui chipe la première place. Schumacher repart alors pour un dernier assaut et décroche sa 12ème pôle. L’allemand réalise un temps de 1’20″356. Damon Hill l’accompagnera en 1è ligne. Les Benetton-Renault d’Alesi et Berger sont en 2è ligne devant la McLaren-Mercedes de Coulthard et la Jordan-Peugeot de Barrichello. La Ferrari d’Irvine et la McLaren-Mercedes de Häkkinen sont en 4è ligne. Frentzen sur Sauber-Ford Cosworth et Villeneuve sur sa Williams-Renault complètent le TOP 10.

Course

La piste est détrempée mais il ne pleut plus alors les pilotes prennent les pneus pluie. Jos Verstappen est le seul à partir en slicks. Au départ, Schumacher se fait chiper la tête par Hill tandis que Verstappen s’encastre dans le mur au virage de Sainte-Dévote. Fisichella et Lamy se rentrent dedans au casino et abandonnent. A la fin du 1er tour, Schumacher, Barrichello, Verstappen, Lamy et Fisichella ont abandonnés. Lors du 2è tour, Katayama part en aquaplaning dans le Bureau de Tabac et abandonne. Après 5 tours, Hill s’envole et possède 13″3 sur Alesi, 15″4 sur Berger, 26″5 sur Irvine et 26″7 sur Frentzen. Diniz tente sur Frentzen lors du 6è tour mais part en tête à queue et cale. Il doit abandonner.

Panis double Brundle dans Beaurivage au 7ème tour. Au 10ème tour, Berger à un problème électronique et abandonne. Dès le 17ème tour, la piste s’assèche et les chronos s’accélèrent. 7 tours plus tard, la trajectoire s’affiche. Au 26ème tour, Frentzen, passe aux stands et chausse les slicks. Au 29ème tour, Alesi possède 1″ sur Hill, au 30ème tour, Hill le dépose dans Beaurivage. Ensuite, dans le 31ème tour, à Massenet, Brundle glisse et percute le mur. Olivier Panis tournant en 1’29 remonte sur Irvine et entrevoit la 3è place détenu par l’irlandais.

Au 36ème tour, Panis se jette à l’intérieur dans Loews sur Irvine. Irvine et Panis se touchent, si Panis part, la Ferrari de Irvine doit être remis dans le sens de la marche. L’irlandais passe 10ème et rentre aux stands. Son museau est remplacé, son harnais est resserré et son moteur cale. Il perd 2′ et toute chance de podium. Au 38ème tour, Panis prend le record du temps en 1’26”687. Damon Hill alors seul en tête avec 26″3 sur Alesi voit son des signes inquiétants. En effet des clignotants apparaissent sur le volant. Dans le tunnel, son V10 Renault explose et doit se ranger.

La malédiction Hill à Monaco se continue. Alesi prend la tête alors que Panis fait un tête à queue dans la chicane du port et rattrape la voiture par un second tête à queue. Coulthard revient sur le français mais quelques mètres plus loin, le britannique est distancé par le pilote Ligier. Au 46ème tour, Alesi possède 33″ sur Panis et 36″ sur Coulthard. 4 tours plus tard, la piste devient sèche. Jean Alesi hausse son rythme et possède 34″ sur Panis, il fait un arrêt aux stands et resort 1er avec 14″ sur Panis. Le pilote Ligier pense tenir sa seconde victoire mais un problème à l’arrière droit survient et il doit passer aux stands. Panis, Coulthard, Herbert, Villeneuve, Salo et Häkkinen le dépassent.

Chez Benetton, c’est la douche froide, Alesi qui a cassé sa suspension doit abandonner. Panis, parti 14ème est désormais leader. Ce dernier parvient à hausser son rythme et tourne en 1’25”581. Cependant, il ne peut être à 100 % car il doit surveiller sa consommation d’essence. Jacques Villeneuve au 66ème puis Eddie Irvine au 68ème tour abandonnent. Au 71è tour, Irvine part en tête-à-queue dans le Portier. Salo et Häkkinen arrivent. Häkkinen rentre dans Salo qui rentre Irvine. 3 pilotes éliminés en l’espace d’un virage. Si Mika Häkkinen veut engueuler Irvine, il est repoussé par les commissaires. En effet, ces derniers doivent évacuer 3 voitures en très peu de temps.

Finalement, seul Panis, Coulthard et Herbert franchissent la ligne d’arrivée. Frentzen a abandonné avant de couper la ligne. Cependant, il est classé 4ème devant Salo et Häkkinen.

Le paddock quitte la principauté avec Damon Hill en tête du championnat avec 43 pts, Schumacher est son dauphin avec 22 points. Au niveau des constructeurs, Williams Renault est en tête avec 65 points. Ferrari, 2è possède 25 points.

Ce Grand Prix de Monaco 1996 restera historique avec plusieurs points. La première, vient du nombre d’arrivants. En effet, seul 3 personnes franchissent. La deuxième, vient du fait que Panis remporte la course. Il s’agit alors du dernier français vainqueur. A noter aussi que c’est la 1ère victoire pour Mugen Honda et la 9ème et dernière victoire pour Ligier. Pour revivre le GP d’Allemagne 2019, ça se passe ici.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here