Tennis

Rétro 2020 : Azarenka presque intouchable

La saison 2020 de Victoria Azarenka ne rime pas avec “ascension” mais avec “retour”. En effet, même si parmi vous certains ne la connaissaient pas avant, la Biélorusse n'a pas attendu cette année pour marquer le circuit de son talent. L'ancienne numéro 1 mondiale s'est rapprochée ces derniers mois de son meilleur niveau. Au grand désarroi de nombreuses joueuses du circuit WTA ! Revenons ensemble sur cette saison “presque parfaite”.

2020 : 1 titre et deux finales 

Une vie privée tourmentée complique son début de saison

La COVID-19 aura entaché bien des palmarès cette année et pour cause, les joueurs ont du faire face à deux saisons en une. Il semblerait en effet que pour un grand nombre d'entre eux, il y eu l'avant et l'après confinement. La preuve en est la grande Biélorusse Victoria Azarenka, lancée fébrilement dans sa saison, le confinement lui a permit de remettre tout à plat et de revenir quasi invincible. Néanmoins, le début de l'année fût assez mitigé pour l'ancienne numéro 1 mondiale. En effet, en pleine bataille juridique pour la garde de son fils, celle-ci avoue avoir pensé arrêter sa carrière. La double victorieuse de l'Open d'Australie, ne participera pas à l'édition 2020 à cause de sa vie privée et laissera ses fans sans réponse face à son éventuelle retraite. Mais heureusement pour les amoureux du tennis féminin, les problèmes personnels de la joueuse s'arrangent et laissent enfin place au tennis.

La Biélorusse fait son retour sur les courts de Lexington. Pour sa reprise, un tirage compliqué ne l'épargne pas et celle-ci s'incline en deux petits sets face à Vénus Williams. Cette défaite marque le déclic pour Azarenka qui va progressivement devenir plus dangereuse. En effet, la joueuse de 31 ans va dévoiler un tout autre visage les semaines suivantes.

L'été 2020, le début de la “vraie” saison d'Azarenka 

C'est à New York, à l’Open western & southern que l'on trouve une joueuse totalement revitalisée. Durant cette semaine la Biélorusse ne va perdre qu'un seul set (en demi-finale face à Johanna Konta). “Vika” très bien dans son tournoi ira jusqu'en finale et soulèvera le trophée grâce au forfait de Naomi Osaka qui s'est retirée sur blessure. Ce trophée est le premier depuis 2016 pour la Biélorusse et son premier en tant que mère.

« Ce trophée est important pour moi. Je travaille dur pour gagner des matchs, et retrouver mon niveau »

US Open 2020 comme un goût d'inachevé 

C'est bien plus conquérante et très en confiance Azarenka arrive à l'Us Open. Durant ce Grand Chelem Américain, la Biélorusse va réaliser la quinzaine presque parfaite. Dès le second tour, “Vika” réalise un match de haute volée en sortant sa compatriote Sabalenka 6/1 6/3. Aucune bataille n'aura lieu durant ce match, la tête de série numéro 5 fait preuve d'irrégularité et étouffe sous les coups d'Azarenka bien trop forte ce jour là. Puis, Elise Mertens semblait la plus à même de mettre fin au règne de Victoria sur les courts de Flushing Meadows en demi-finale. Mais il n'en sera rien, la Belge sera elle aussi à ajouter à la liste des victimes du tennis irréprochable de “Vika”. Mertens quitte le tournoi avec seulement un jeu empoché en 1h de match.

Pour son arrivée dans le dernier carré, Azarenka tombe face au plus grand monument du circuit WTA : Serena Williams. Cette fois-ci la bataille est au rendez-vous entre les deux divas. Les deux joueuses vont se rendre coup pour coup durant presque 2h30. Mais c'est finalement la Biélorusse qui s'en sort dans ce choc d'anciennes reines du circuit WTA , 6/1 6/3 6/3. Alors qu'Azarenka semble avoir toutes les armes pour aller au bout de cet US Open, il n'en sera rien. En effet, la finale manquée de Cincinnati va enfin pouvoir avoir lieu. Rares sont les finales qui portent bien leur nom sur le circuit féminin, mais durant celle-ci Osaka et Azarenka vont offrir du beau spectacle. Mais la Japonaise affiche un très haut niveau de jeu et remporte la finale sur le score de 1/6 6/3 6/3.

Une saison sur terre très moyenne 

Pour entamer sa saison sur terre, Azarenka se rend à Rome. La terre battue n'est pas la surface de prédilection de la Biélorusse pourtant détentrice d'une palette de jeu assez large. Lors de ces deux premiers tours en Italie, Victoria va afficher un niveau de jeu égal aux semaines passées. Très incisive et solide dans la tête, celle-ci éliminera Sofia Kenin sur le score de 6/0 6/0 en 1h02 de jeu. Un match expéditif face à la numéro 3 Mondiale qui donne le ton pour la suite. En huitième de finale contre Kasatkina un beau match semblait voir le jour au cours du premier set puis la Russe s'est blessée à la cheville sur une glissade.

Roland Garros jette un froid sur sa saison 

Il est évident que Roland-Garros n'est pas le Grand Chelem qu'Azarenka attend dans la saison, mais cette fois-ci l'aventure n'ira pas bien loin. Après avoir laissé une image très maternelle auprès de Kasatkina et après avoir affiché un excellent niveau de jeu durant ces derniers mois, Paris est l'ombre au tableau. En effet, Azarenka ne fera que deux tours Porte d'Auteuil: trop froid, trop de vent, trop de pluie ou trop gris … Aucun élément ne semblait acceptable pour la Biélorusse. Lors de son premier match “Vika” prendra même la décision de quitter le court sans accord du corps arbitral estimant les conditions non praticables. Victoria se la joue “diva” et s'arrêtera au second tour de l'édition 2020 de Roland Garros.

Tournoi d'Ostrava Sabalenka prend sa revanche

Pour conclure sa saison 2020, Azarenka se rend au tournoi de Ostrava où là encore de beaux résultats l'attendent. En quart de finale, c'est à nouveau Elise Mertens qui verra son parcours stoppé net par la Biélorusse. Ensuite, Maria Sakkari joueuse en forme cette année ne fera pas le poids en cette fin de saison. De nouveau qualifiée en finale, on s'attend enfin à ce que la Biélorusse soulève un nouveau trophée. Mais cette fois encore son adversaire sera de taille et revancharde, en effet il s'agit de la puissante Aryna Sabalenka. Celle-ci prendra sa revanche et battra sa compatriote sèchement en 1h 6/2 6/2.

La saison 2020 de la Biélorusse est très prometteuse pour la suite; il paraît certain que sur une saison pleine le niveau de jeu d'Azarenka pourrait faire bien plus de dégâts (18 victoires et 6 défaites cette saison). Mais pour cela il faudra réussir à atteindre la plus haute marche du podium en franchissant l'obstacle “finale”.  Si au retour de la trêve hivernale la Biélorusse confirme son niveau de jeu et sa force mentale, le “top 10” a du soucis à se faire. 

 

 

crédits photos : Eurosport, WTA, Insta Azarenka

 

 

Dernières publications

En haut