Review Raw du lundi 18 Mars 2019 : Oh it’s true, it’s damn true !

0
Ligue 1

Ce lundi, nous avions rendez-vous à 3 semaines du plus grand Pay-Per-View de l’année Wrestlemania à Chicago dans l’Illinois, ville d’origine d’un certain CM Punk. Apparition de Brock Lesnar, match pour le titre féminin de Raw ou encore l’annonce de l’adversaire pour le match d’adieu de Kurt Angle étaient au programme. Alors que s’est-il passé ?

Ce Raw débute avec l’apparition du champion universel Brock Lesnar accompagné de son inévitable manager Paul Heyman. La foule est à fond contre « The Beast » et lance des chants en faveur du King Slayer Seth Rollins. Heyman fait la promo pour le match à Wrestlemania en faveur de son client.

 

Il rappelle les dernières victoires de Brock face à AJ Styles, Daniel Bryan et Finn Bàlor et prévoit le même sort pour Rollins et se demande pourquoi il va affronter Drew Mcintyre ce soir dans le main event. Cela provoque l’intervention de l’écossais qui estime avoir le respect du WWE Universe et impose au champion de trouver un nouveau opposant pour Mania, ce qui fait intervenir Seth Rollins qui le passe à tabac à coups de chaise.

Suite à ce segment, nous sommes donc partis pour le premier match de la soirée avec un tag team match entre le nouveau champion Intercontinental Bobby Lashley et son partenaire Lio Rush contre Finn Bàlor et son partenaire surprise qui n’est d’autre que Braun Strowmann qui annoncera sa participation à la Bataille Royale d’André le Géant dans le kick-off de Wrestlemania plus tard dans la soirée !

On aurait pu croire à un retour de Sami Zayn ou de Bray Wyatt mais non, on attendra encore un peu. Le catcheur irlandais et son partenaire surprise remporte le match suite à un powerslam de ce dernier.

Par la suite, Ronda Rousey arrive en coulisses avec son mari en retard accueillis par un bon nombre d’officiels.

Il est ensuite l’heure du talk-show « A Moment of Bliss » présenté par la ravissante et hôte de Wrestlemania, j’ai nommé Alexa Bliss. Son invité est Elias qui annonce une performance musicale pour le plus grand ppv de l’année en ne demandant aucune intervention. Cela peut sous-entendre un passage du Deadman, The Undertaker, non ?

 

Ils sont interrompus par Heavy Machinery et la troupe de No Way José. Elias se fait attaquer par un homme masqué qui se trouve être ce fameux No Way José ! S’ensuit un match entre les deux remporté par le guitariste.

Il est l’heure !!! Le champion olympique Kurt Angle va annoncer son adversaire pour son match d’adieu à Wrestlemania ! John Cena, The Undertaker, Chad Gable, Shelton Benjamin… La liste des adversaires potentiels de l’ancien général manager de Raw est suggestive et prometteuse. Dans un premier temps, il effectue des remerciements auprès du public. Puis il annonce son adversaire pour Mania… A la grande surprise générale, il s’agit… du loup solitaire Baron Corbin !!! WHY ? Il justifie son choix en disant qu’il a été un concurrent pour son poste de général manager de Raw. Boh… On s’attendait à largement mieux.

It’s Boss Time !!! Les Championnes par équipes Sasha Banks et Bayley, communément appelée Boss’n Hug Connection font leur apparition avant d’être interrompues par Natalya et une certaine Beth Phoenix qui annonce sortir de sa retraite pour affronter les championnes avec sa compatriote canadienne au MetLife Stadium ! S’ensuit un échauffourée conclut par un match en Banks et Natalya interrompu par The Irresistible Force Nia Jax et Tamina qui revendique à leur tour leur souhait d’affronter les championnes à Mania. Se dirige-t-on vers un Triple Threat Tag Team Match ? Ça en prend la bonne direction en tout cas !

 

 

Par la suite, The One and Only, Ricochet, sortira une performance de haut vol pour vaincre Jinder Mahal, avec son 630, un des meilleurs moments du show !

 

 

Il est temps d’assister à la défense du titre de Championne de Raw par la nouvelle Heel Ronda Rousey, rôle qui lui va à merveille, face à Dana Brooke. Match qui se terminera en trente secondes par soumission de « The Baddest Woman on the Planet » qui nécessitera l’intervention des officiels. Ensuite, elle rejoindra son mari en ringside qui assénera un coup de poing à un d’eux puis rejoindront les coulisses par les tribunes.

 

 

Apollo Crews bat Baron Corbin. Il sera félicité par Kurt Angle à la fin du match.

Puis arrive le moment de la promo de Batista depuis Tampa en Floride. Il évoque le fait que HHH utilise les personnes pour se protéger. Il terminera l’interview en disant qu’il souhaite mettre fin à la carrière de Hunter.

Il est l’heure du Main Event ! Seth Rollins, en pleine préparation pour son match face à Brock Lesnar à Wrestlemania, affrontera The Scottish Psycopath, Drew Mcintyre qui effectue une promo avant le match et défie Roman Reings à Mania. Le match est intense. Seth s’apprête à effectuer son Curt Stomb quand tout à coup la musique de Lesnar retentit dans l’arène. Il apparaît avec son manager Paul Heyman tout en haut de la rampe, ce qui distrait Rollins et permet à Mcintyre d’effectuer son Claymore Cick et de gagner le match.

Après la fin du show, Baron Corbin attaque The King Slayer mais Dean Ambrose vient à sa rescousse et lui effectue son Dirty Deeds.

 

 

Voilà, c’est tout pour le Raw de cette semaine ! Je vous donne rendez-vous demain soir pour la review de Smackdown Live qui s’annonce croustillante avec notamment le Gauntlet Match !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here