Richard Carapaz fait coup double de Courmayeur

Pour cette deuxième grosse étape de montagne, c’est un deuxième succès sur ce Giro pour Richard Carapaz (Movistar) en faisant la différence dans le final du Colle San Carlo.

Dès le premier col, Simon Yates (Mitchelton Scott) a attaqué par deux fois mais il a été neutralisé par Primoz Roglic. Finalement dans ce col, un groupe de huit coureurs s’est constitué à l’avant de la course : Amador (Movistar), Cattaneo, Masnada (Androni), Carthy (EF Education First), Hamilton, Juul-Jensen (Mitchleton), Sosa (Ineos) et Ciccone (Trek). Ce dernier en a profité pour prendre le maximum de points au sommet pour renforcer son maillot bleu.

Ensuite, l’écart s’est creusé jusqu’à 3minutes 20 puisque les équipes Katusha et Jumbo Visma ont imposé un petit tempo au sein du peloton.

Par la suite, un groupe de chasse s’est formé dans le col suivant avec Gallopin, Dupont (AG2r), Caruso (Bahrain) et Izagirre (Astana). Cependant, la présence d’équipiers de Nibali et de Lopez a obligé les équipiers de Roglic a accéléré l’allure du peloton.

Puis, dans la troisième ascension du jour, le groupe de chasse a fait la jonction avec le groupe de tête.
Dans le Colle San Carlo, le groupe de tête a explosé alors que derrière Nibali a attaqué. Cette attaque a provoqué la dérive de Zakarin et du maillot rose. Ce groupe de favoris a repris les uns après les autres les échappées. Mais c’est Richard Carapaz qui a réussi à distancer les autres leaders comme Nibali, Roglic, Majka et Landa à 27 kilomètres de l’arrivée.

Puis dans la dernière ascension, Carapaz a vu son avance augmenter tandis que le groupe de chasse a vu le retour de Yates, Caruso, Dombrowski et Sivakov. Simon Yates a profité de la passivité de ses adversaires pour partir seul.

Finalement, Richard Carapaz s’est imposé en solitaire. Le Costa-ricain a devancé de 1’32” Simon Yates (Mitchelton Scott). Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) a pris les secondes de bonification de la troisième place à 1’54”.

Enfin, au classement général, Carapaz a pris le maillot rose pour sept secondes sur Roglic. Demain, place à un petit Giro di Lombardia avec une arrivée à Côme.

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

felis Lorem leo. ipsum justo mattis dapibus elit. pulvinar