ROH Death Before Deshonor, la review !

0
(photo : rohwrestling.com)
Ligue 1

Le show se déroulait vendredi 28 Octobre, à Las Vegas, Nevada. Le show était globalement très bon, avec beaucoup de bons spots dans chaque match. Nous allons rapidement revenir sur la carte, et vous livrer les résultats !

Kenny King VS Jushin « Thunder » Liger :

Le premier match de cette soirée était le seul match sans enjeux ni stipulations de la carte. Cela reste néanmoins un bon match, mais peu de grosses prises à noter. À la fin du match, King allait prendre des nouvelles de Liger, mais King lui fait finalement un “Spinebuster” pour le compte de 3 de l’arbitre.

The Briscoes VS The Addiction pour les titres par équipe de la ROH :

Les Briscoes se sont vengé de leur défaite à All In et ont récupéré leurs titres par équipe. Jay Briscoe a fait le tomber sur Christopher Daniels, après deux “Jay Driller”. The Addiction n’a rien pu faire dans la pire ville du monde.

Sumie Sakai VS Tenille Dashwood pour le titre féminin de la ROH :

Le match féminin de la soirée était pour le titre, opposant l’expérimentée Sakai et la technicité de Dashwood. Sumie Sakai a beaucoup joué avec sa qualité première qu’est la soumission. C’est d’ailleurs avec un “Armbar” qu’elle réussit à battre Dashwood, qui a raté son opportunité pour le titre.

Punishement Martinez VS Chris Sabin pour le titre TV de la ROH :

Un des matchs les plus courts de la soirée (8 minutes) mais non sans intérêt. Après avoir tenté d’utiliser une chaise, Martinez enchaîne “Psycho Driver”, “Curb Stomp” puis un “Chokeslam” pour finir Sabin. Après le match, Jeff Cobb arrive défier du regard le champion. Après avoir reçu un coup de chaise, Cobb se retourne et envoie une “Suplex” à Martinez. Il pose ensuite avec le titre.

Bully Ray et Silas Young VS Flip Gordon et Colt Cabana dans un table match et par élimination :

Le seul match à stipulation de la soirée était vraiment sympa et divertissant, avec un très bon heel en la personne de Bully Ray. Ray a rapidement éliminé Cabana. Après une mésentente entre les heels, Gordon passe Ray à travers une table, positionnée dans le coin du ring. Ensuite, grâce à un “450 splash” de Gordon sur Young, l’équipe de Gordon aurait dû gagner, mais l’arbitre était KO. Ray revient, et met Gordon à la place de Young sous les décombres de la table. Lorsque l’arbitre se relève, il pense que Gordon est passé à travers une table, et donne donc la victoire à Bully Ray et Silas Young.

Chaos VS The Bullet Club dans un match à 10 :

Pour moi le meilleur match de la soirée, un match avec 10 superstars de classe mondiale, avec un très bon in-ring. Un match de 21 minutes, avec Nick Aldis aux commentaires. Marty Scurll a été très malin : pendant que toutes les superstars se battaient en dehors du ring, Scurll porte un “Chicken Wings” à Romero pour donner la victoire au Bullet Club. À la fin du match, Aldis monte sur le ring pour annoncer qu’il aura son rematch pour le titre NWA dans un match aux meilleurs des 3 matchs.

Jay Lethal VS Will Ospreay pour le titre ROH :

Pour ce main event de cette soirée, la ROH a décidé de faire revenir Ospreay dans leur roster. Ospreay tente son “Oscutter”, mais Lethal se dégage. Ensuite, Lethal envoie un “Superbomb” suivi d’un Lethal Injection, qui rive les épaules d’Ospreay pour le compte de 3. Après le match, TK O’Ryan et Vinnie Marseglia attaquent le champion. Gresham tente d’aller sauver son ami, en vain. Après, un homme inconnu arrive, il enlève ensuite sa capuche pour se montrer : c’était Matt Taven avec sa nouvelle coiffure. Le show s’achève avec Taven qui se proclame le vrai champion de la ROH.

Encore une fois, un très bon show qui nous est proposé, la ROH nous montre à quel point ce n’est pas compliqué de faire un bon show, j’en connais qui devrait prendre exemple…

Romain Henry.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here