ROH, la review de Honor Reigns Supreme 2019 !

Le vendredi 13 janvier, la ROH a tenu son premier Pay Per View de l’année 2019, à Concord, en Caroline du Nord. La promotion de Baltimore a réussi à se dépatouiller sans ses tops stars, qui comme vous le savez, se dirigent une par une du côté de la All Elite Wrestling. WeSportFR vous propose de revenir le show, qui marque probablement une nouvelle ère à la Ring Of Honor.

Des matchs sortis à l’improviste

Le show a commencé avec l’arrivée de John Skyler, Corey Hollis et Josey Quinn. Ces derniers ont lancé un open challenge et c’est le Shinobi Shadow Squad, composé de Eli Isom, Cheeseburger et Ryan Nova, qui a répondu. Eli Isom est celui qui a réussi à tirer son épingle du jeu, dans un match qui n’a pas trop mis la foule dans l’ambiance. Cheeseburger conclut un match assez mou du genou.

Le match suivant opposait The Beer City Bruser et la star du circuit anglais Mark Haskins. Le match a été en grande partie dominé par l’imposant Beer City Bruser, où il a failli en finir avec son Samoan Drop. Mais c’est bien l’anglais qui remporte le match avec un stomp du haut de la troisième corde.

Résultat de recherche d'images pour "mark haskins roh"

Source image : ROH.TV

Victoire pour FinJuice et blessure pour Flip Gordon

L’équipe de David Finlay et Juice Robinson s’est facilement défaite de Best Friends. Le match s’est terminé quand Chuckie T s’est mangé un Air Raid Crash de la part de David Finlay. Le match était globalement agréable à regarder, et la foule a enfin pu se déchaîner un peu.

Source image : ROH.TV

Malheureusement pour lui, Flip Gordon s’est blessé alors que son match venait à peine de commencer. Lors d’une chute à l’extérieur, son genou a tourné, et il ne pouvait pas continuer le combat. Des arbitres, puis son adversaire Tracy Williams, sont venus aux nouvelles. Tracy Williams a aidé Gordon à rentrer dans les vestiaires, puisqu’il ne pouvait pas marcher. Vive le kayfabe…

Source image : ROH.TV

The Kingdom toujours au sommet, Bandido confirme

The Kingdom(Matt Taven, TK’O’Ryan et Marseglia) ont remis leurs titres par équipe de 6 en jeu contre des superstars que l’on a peu l’habitude de voir : Delirious, Shane Hurricane Helms, et Luchasaurus, qui a récemment fait une bonne impression contre Jeff Cobb. Les champions ont clairement dominé le match, malgré une période où Luchasaurus a de nouveau pu exprimer son potentiel à un public plus large. The kingdom a assez facilement conservé leurs titres.

Source image : ROH.TV

Bandido a fait une bonne impression contre PJ Black, où il a remporté un match de très bonne qualité, et où la foule était assez présente. Le niveau in-ring était très bon et les deux catcheurs nous ont offert un des meilleurs moments de la soirée. Au final, c’est le nouveau venu Bandido qui s’impose après un match apprécié de tous.

Source image : ROH.TV

Jeff Cobb sans surprise, Kelly Klein conserve

Le champion TV Jeff Cobb a eu droit à un stipulation que l’on a peu l’habitude de voir : un Instant Reward Match, dans un fatal 4 way opposant Jonathan Gresham, Rhett Titus, Shane Taylor et le champion Jeff Cobb. Si Jeff Cobb gagne, il conserve son titre, mais si c’est un de ses adversaires qui gagne, ce dernier a instantanément droit un match pour le titre TV. Taylor est arrivé en premier et nous a fait un petit speech comme quoi la ROH ne lui faisait pas confiance. Titus et Gresham disent que s’ils réunissent leurs forces, ils pourront détrôner le champion. Finalement, Cobb gagne après une Tour Of Islands sur Titus, qui n’a pas pu se dégager. Après le match, Silas Young est arrivé, et à l’aide de Shane Taylor, a pris le titre et s’est déclaré le vrai champion.

Résultat de recherche d'images pour "jeff cobb honor reigns supreme"

Source image : ROH.TV

Du côté féminin, le seul match de la soirée opposait Jenny Rose et la championne Kelly Klein dans un street fight match. Plus le match avançait, plus l’intensité augmentait, et le public commençait à se faire entendre. Les deux femmes ont réussi à utiliser les objets qui étaient à leur disposition, et nous ont proposé des spots sympathiques. Rose a notamment voulu sauter sur une table où était allongée Kelly Klein, mais la table n’a pas cédé. Kelly Klein a profité de ses quatre gugus , qui l’ont beaucoup aidé, surtout pour placer des tables et faire des interventions. Grâce à son K-Power, Kelly Klein a conservé son titre dans un match où la foule a pris beaucoup de plaisir à regarder le combat.

Source image : ROH.TV

Marty Scurll et son équipe 

Lors d’un weekly ROH, Marty Scurll a crée une équipe composée de PCO, Brody King et lui-même, qu’il a appelé « Villain Entreprises ». Elle a déjà pu avoir un match contre Silas Young, et les champions par équipe The Briscoes (Mark et Jay). Nous avons vu un match qui n’est pas trop dans le style de la Ring Of Honor. Le trio Briscoes/Young a très bien fonctionné et a donné du fil à retordre à Marty Scurll et son équipe. Brody King nous a prouvé que c’était un catcheur très complet et très intéressant à regarder. Pour conclure le match, après que Mark Briscoe ait été envoyé à travers une table par Brody King, Jay Briscoe était aux mains de Villain Entreprises, qui a gagné leur tout premier match.

Source image : ROH.TV

Le champion reste champion

Le main event de la soirée opposait le champion, face à son challenger Dalton Castle. Ce n’est pas la première fois que ces deux catcheurs s’affrontent. En effet, on se rappelle notamment de leur match lors du 16e anniversaire de la promotion, en 2018. A savoir également que Nick Aldis était aux commentaires. Dalton Castle s’est rapidement blessé lors d’un envoi dans une barricade. Ce dernier a pu continuer le match, en se basant plus sur la lutte que sur le catch. Jay Lethal a rapidement fait son Lethal Injection, mais Castle s’est dégagé. Le respect de Lethal s’est fait voir lorsqu’il a vu que Castle était blessé.

Les émotions du match se sont beaucoup faîtes ressentir, car nous savons que nous n’allons pas revoir Castle avant un bon bout de temps. La durée du match était bonne, adaptée à l’évènement. Après un temps fort de Castle, Lethal reprend le contrôle du match, et finit Castle avec son Lethal Injection. Le show se conclut avec une victoire du champion, qui conserve donc sa ceinture.

Source image : ROH.TV

En somme, la Ring Of Honor a produit un show de qualité, où beaucoup de nouveaux talents ont pu exprimer leur potentiel. La promotion américaine a bien commencé l’année 2019, et les fans espèrent qu’ils vont continuer sur leur lancée. Le prochain show important sera lors de leur 17e anniversaire, le 15 Mars.

A propos de l'auteur

Fan de catch et de Formule 1 ! Fier supporter de Guingamp !

Poster un commentaire

vel, eleifend elit. porta. ipsum Praesent sit venenatis,