Rohan Dennis dans un fauteuil #LaFlammeRouge

La 16è étape de la Vuelta 2018 se courait cet après-midi contre la montre entre Santillana et Torrelavega et devait décider en partie du classement général final. Si Rohan Dennis l’emporte facilement, Steven Kruijwijk a fait sensation et un rapproché intéressant. Simon Yates conserve son maillot rouge de leader et entame la dernière semaine de course dans les meilleures conditions.

Classement de l’étape

Rohan Dennis : déjà excellent dans la première étape, l’Australien de la BMC confirme sa maitrise de l’exercice en s’imposant aujourd’hui en 37’57’’. Un temps menacé par Stefan Kruijwijk, qui finira finalement assez loin, il est le vainqueur de l’étape de jour et remporte 10 points dans notre classement de la Flamme Rouge.

Joey Rosskopf : l’Américain permet à la future feu-BMC de signer un beau doublé aujourd’hui. Le champion des Etats-Unis du contre-la-montre termine 50 secondes derrière Dennis. L’équipe australienne a eu raison de miser sur lui en Espagne et, sur un circuit taillé pour lui, il signe sa meilleure performance en solo sur un grand tour. 8 points pour l’Américain.

Jonathan Castroviejo : pas sûr que ça suffise à mettre du baume au cœur d’une équipe Sky qui ne brille pas sur cette Vuelta, mais Castroviejo tient sa place. La champion d’Espagne et vice-champion d’Europe de la discipline finit 3è aujourd’hui, dans le même temps que Rosskopf ; et prend 6 points dans notre classement.

Steven Kruijwijk : le néerlandais de la Lotto-Jumbo classé, avant le départ de l’étape, à la 5 place du classement général est l’un des vainqueurs du jour. En finissant quatrième, 51 secondes derrière Dennis, il prend du temps à tous ses concurrents directs et intègre le podium de cette Vuelta 2018. C’est au détriment de Quintana, dont le tracé relativement plat ne correspondait pas à ses qualités naturelles, que le batave conclue l’opération, et pourrait confirmer son bon Tour de France qu’il avait terminé à la cinquième place, derrière son coéquipier Roglic. 4 points pour le néerlandais, et les 5 points de la rédaction !

Michal Kwiatkowski : parti sur des bases élevées jusqu’au premier intermédiaire, le Polonais n’a pas pu tenir la cadence infernale de l’Australien et signe le cinquième temps de l’étape. La Vuelta du leader de la Sky est bien entendu décevante et, même en cas de victoire d’étape, ne correspond pas aux attentes de l’équipe britannique. 2 points tout de même pour Kwiatko.

Thibaut Pinot : à chaque fois on y croit… et puis… en fait non. Il avait l’occasion d’intégrer le top 5 alors que Nairo Quintana et Miguel Angel Lopez ont logiquement peiné sur ce circuit pour spécialistes. Après un bon départ, le Franc-Comtois n’a pas pu tenir le rythme et reste à la 7è place. -2 points, hélas.

Victor Campenaerts : on pouvait espérer mieux d’un champion d’Europe du contre-la-montre. Il finit aujourd’hui 12è derrière des coureurs moins naturellement doués pour le chrono que lui comme De Plus, Asgreen ou Mas. -2 points.

Classement général

1                        Alejandro Valverde : 30

2                        Simon Yates : 28

3                        Elia Viviani : 26

4                        Alessandro De Marchi : 21

5                        Ben King : 20

5                        Peter Sagan : 20

7                        Rohan Dennis : 18

8                        Michal Kwiatkowski : 16

9                        Oscar Rodriguez : 15

10                      Luis Angel Mate : 14

11                      Jhonatan Restepo : 13

12                      Danny Van Poppel : 12

12                      Dylan Teuns : 12

12                      Miguel Angel Lopez : 12

15                      Jesus Herreda : 11

15                      Stefan Kruijswijk : 11

17                      Simon Clarke : 10

17                      Tony Gallopin : 10

17                      Alexandre Geniez : 10

20                      Bauke Mollema : 8

20                      Nacer Bouhanni : 8

20                      Rudy Molard : 8

20                      Jordi Simon : 8

20                      Giacommo Nizzolo : 8

20                      Dylan Van Baarle : 8

20                      Rafal Majka : 8

20                      Joey Rosskopf : 8

28                      Emanuel Buchmann : 6

28                      Franco Pellizotti : 6

28                      Mark Padun : 6

28                      Jonathan Castroviejo : 6

32                      Lukas Pöstlberger : 5

32                      Nikita Stalnov : 5

32                      Nelson Soto : 5

35                      Thibaut Pinot : 4

35                      Nelson Oliveira : 4

35                      Wilko Kelderman : 4

35                      Davide Villela : 4

35                      Jon Izagirre : 4

35                      Nils Peters : 4

35                      Bjorg Lambrecht : 4

35                      Laurens de Plus : 4

43                      Pierre Rolland : 3

44                      Victor Campenaerts : 2

44                      George Benett : 2

44                      Floris de Tier : 2

44                      Nairo Quintana : 2

171                    David De La Cruz : -2

171                    Gorka Izagirre : -2

171                    Matteo Trentin : -2

174                    Vincenzo Nibali : -4

174                    Richie Porte : -4

176                    Inur Zakarin : -6

Demain, nouvelle arrivée au sommet à Balcon de Bizkaia. De quoi sauver les chronos ratés ?

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

dictum id Donec eget quis fringilla ipsum risus. Praesent at libero. suscipit