ATP

Roland-Garros ATP : Dominic Thiem rejoint Rafael Nadal en finale !

Interrompue hier en raisons de conditions météorologiques capricieuses, la rencontre entre Dominic Thiem et Novak Djokovic est allé à son terme aujourd’hui. Devant vendredi soir, l’Autrichien n’a pas dégoupillé, et s’est qualifié pour la finale après une victoire en cinq sets face à son homologue Serbe. Se dresse désormais face à lui le défi ultime.

 

Le vent comme élément perturbateur

La partie débute sur les coups de 16 heures ce vendredi. Comme lors de la première demi-finale entre Rafael Nadal et Roger Federer, le vent tourbillonnant rythme ce début de match. Et à cette difficulté là, c’est dans un premier temps Dominic Thiem qui y répond le mieux. Novak Djokovic peine vraiment à maîtriser son tennis, et ne peut pas se muer en métronome et distiller ses frappes dans les zones millimétrées dont il a l’habitude. La frustration est de mise, et le Djoker ne parvient pas à finir les points (un seul coup gagnant dans cette première manche). Il s’expose ainsi aux coups de boutoir de son adversaire, qui réalise lui un premier set remarquable. Thiem breake le Serbe à deux reprises, se montre absolument impérial sur son service (92% de réussite derrière sa première, 100% derrière sa seconde) et boucle donc logiquement cette première manche (6-2) en à peine moins d’une demi-heure. Dans le deuxième set, Djokovic resserre les boulons. Le n°1 mondial remet son jeu en place, et construit bien mieux ses points grâce à une efficacité retrouvée au service. Plus offensif (7/10 au filet et 10 coups gagnants), et mieux revenu d’une première interruption par la pluie, “Nole” prend le dessus sur Thiem, et recolle à une manche partout (6-3).

Cependant, dès l’entame de troisième manche, le compagnon de Kristina Mladenovic sent la tension présente chez son adversaire du jour, et remet le bleu de chauffe. Bien plus agressif que dans le set précédent, il met la pression sur Djokovic dès le retour de service, et breake lors du 4e jeu (3-1). A ce moment-là, la pluie (re)fait son apparition, et Novak Djokovic, sans vraiment tenir compte de l’avis du superviseur, rentre au vestiaire. La partie est interrompue. Presque une heure plus tard, alors qu’on annonce débâcher les courts à Roland, c’est une nouvelle inattendue qui sort seulement quelques minutes plus tard. Alors que nous parviennent des images de Djokovic quittant le complexe, le tournoi annonce qu’on ne jouera plus Porte d’Auteuil ce vendredi.

 

Une deuxième partie de match aux allures de chassé-croi

Les deux joueurs reviennent donc sur le court Philippe Chatrier ce samedi midi pour en découdre. Mené 0-30 puis 30-40 sur son premier jeu de service du jour, “Dominator” s’appuie sur sa première balle de service et sur son coup droit pour sauver sa mise en jeu et mener 4-1 dans la troisième manche. Néanmoins, la sentence va tomber seulement quelques minutes plus tard, puisque le Djoker débreake lors du septième jeu (3-4). L’Autrichien tient bon malgré une nouvelle balle de break sauvée à 4-4. Le niveau de jeu est logiquement plus élevé que la veille, et les deux hommes se rendent coups pour coups. Finalement, c’est le quatrième joueur mondial qui s’empare de cette troisième manche sur le service du Serbe !


On peut sentir une tension toujours aussi présente chez le n°1 mondial, qui conteste le fait que l’arbitre le réprimande pour le temps qu’il met à servir à l’entre-deux sets.

Le quatrième set se résume à un chassé-croisé entre les deux joueurs, qui se breakent mutuellement à plusieurs reprises. Et à ce jeu là, c’est Novak Djokovic qui se montre le plus réaliste, ne commettant que 6 petites fautes directes et convertissant 100% de ses balles de break (3/3). 7-5 Djokovic, nous aurons donc le droit à un cinquième et dernier set décisif, à l’issue duquel nous connaîtrons l’adversaire de Rafael Nadal en finale.

Dominic Thiem n’abdique pas pour autant, et rapart de l’avant, toujours dans l’objectif de faire mal à son adversaire grâce à la lourdeur de ses frappes. Il s’empare rapidement du service adverse et caracole en tête, jusqu’à une nouvelle interruption par la pluie, à 4-1 en sa faveur. Malgré ces nombreuses coupures, qu’on aurait pu penser comme étant plus bénéfiques à Novak Djokovic, l’Autrichien va finir par boucler cette rencontre dantesque, non sans mal. Il aura en effet eu besoin de prendre la mise en jeu du Djoker après avoir notamment manqué deux balles de match sur son service à 5-3. Une victoire 6-2/3-6/7-6/5-7/7-5 en plus de 4 heures, qui qualifie le plus jeune des deux joueurs pour la finale de ces Internationaux de France 2019 ! Il a désormais rendez-vous avec Rafael Nadal.


Crédit photo de l’image en Une : francetv sport

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
odio luctus felis Praesent eget elit. quis dictum ipsum Donec facilisis