ATP

Roland-Garros (H) : Nadal et Berrettini passent sans trembler

Berrettini

Dans la partie haute du tableau, Rafael Nadal et Matteo Berrettini jouaient leurs places en huitièmes de finale cette après-midi. Les deux joueurs du top 10 n’ont pas tremblé pour réaliser cet objectif. 

Nadal continue sa route royale

Opposé à Cameron Norrie, Rafael Nadal a déroulé tout le match. La seule inquiétude, si on peut appeler ça de la sorte, provient des deux breaks encaissés en début de deuxième set à 2-0 et 3-1. Néanmoins, l’Espagnol recollait à chaque fois tout de suite au score en reprenant le service adverse. À part ce petit moment de flottement, rien ne laisser penser que le Britannique pouvait réaliser l’exploit d’une vie. Le lift et la profondeur de balle du 13 fois champion porte d’Auteuil le mettait trop en difficulté. De plus, une fois les deux premiers sets encaissés, le moral n’était plus là pour Norrie. Nadal l’emporte 6/3 6/3 6/3 et rejoint Jannik Sinner en huitièmes de finale pour une revanche de l’année dernière qui s’annonce palpitante.

Berrettini domine de la tête et des épaules Kwon

Alors que Berrettini entrait sur le court large favori, Kwon ne s’est pas laissé faire, du moins dans la première manche. En effet, le Coréen a tenu jusqu’au tie-break, en sauvant plusieurs balles de set avant de craquer. Néanmoins, l’Italien a mis du temps à se roder comme le montre ses 17 fautes directes dans le début du match. Néanmoins, ces maladresses ont été compensées par les 19 coups gagnants. Un jeu à risque qui s’est montré payant sur les deux sets suivants. Le Coréen a croulé sous les frappes de l’Italien qui termine à 53 coups gagnants en fin de match. Un chiffre conséquent comparé aux 20 maigres points de son adversaire. Le n°9 mondial écarte Kwon de la deuxième finale et attend Roger Federer en huitièmes de finale. Toutefois, il faudrait encore que le Suisse parvienne à battre l’Allemand Dominik Köpfer en Night Session.

Une nouvelle après-midi où les têtes d’affiches masculines ne déçoivent pas. Néanmoins, les affaires vont commencer à se corser à partir de la prochaine rencontre face à deux challengers importants. 

Crédit photo : L’Équipe

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire