Au service !

Roland-Garros – Mladenovic : “Que du positif”

En grande forme ces derniers temps et semble-t-il complètement revigorée depuis le début de sa collaboration avec son nouveau coach, Kristina Mladenovic aborde ce Roland-Garros dans les meilleures dispositions. Lors de la traditionnelle journée des médias, lors de laquelle nous étions présents, nous avons pu lui poser nos questions à la veille de son entrée en lice face à Fiona Ferro.

 

Bonjour Kristina. Il semble que tu sois beaucoup mieux depuis que tu travailles avec Sascha Bajin. Peux-tu nous dire ce qu’il t’apporte au quotidien ? Quelle plus-value apporte-t-il à ton jeu, même s’il ne révolutionne évidemment pas tout ?

Kristina Mladenovic : Je pense que ce sont des petits détails. J’étais très flattée quand nous nous sommes rencontrés pour un débriefing sur mon jeu. J’ai beaucoup aimé, parce que nous avions la même vision des choses vis-à-vis de ce que je ressentais sur le terrain. J’ai vraiment aimé son discours et ses exercices. J’apprécie aussi la charge de travail. C’est un travailleur acharné, et moi j’aime passer du temps sur le court pour perfectionner mon jeu, essayer de nouvelles choses. J’ai énormément de respect pour lui, comme j’en ai pour peu d’entraîneurs, pour être honnête. Je pensais vraiment à lui car je pense qu’il est très bon dans son travail. Je lui fait vraiment confiance.

Je pense que tout ça apporte déjà un plus à mon jeu. Comme tu le dis, il n’y a rien d’innovant, mais cela m’a apporté quelques petits détails supplémentaires, une nouvelle vision des choses. Il m’aide à me rendre compte de la meilleure manière possible d’exploiter mes points forts. Pour l’instant en tout cas, je suis très contente de la manière dont on travaille. C’est que du positif.

 

Nous avons pu voir notamment sur les réseaux sociaux que tu as beaucoup de fans qui te soutiennent au quotidien. Ajouté au fait que tu joues à Roland, en France, et que tu es dans une bonne dynamique, cela peut-il t’aider à atteindre des objectifs très élevés ?

Kristina Mladenovic : Honnêtement ce sont des choses qui me font vibrer. À un moment donné dans ta carrière, ce dont tu te souviens le plus quand tu décides de te retirer du tennis professionnel, ce sont les fans, les ambiances et le fait d’être soutenu par le public qui restent. J’aime partager avec le public, mes émotions, ce que je fais.

Si j’inspire les jeunes joueurs de tennis, qu’ils soient filles ou garçons ou même adultes, qui m’envoient de merveilleux mots, alors je suis très fière et très touchée. On ne se rend pas toujours compte de l’impact que nous pouvons avoir sur les autres. J’essaie toujours de donner la meilleure image possible et de transmettre des valeurs que j’ai qui sont des valeurs de combattante, d’avoir une bonne attitude et de partager ma passion avec les gens. Si je peux le faire par mes matches, en particulier à Roland-Garros devant le public français, alors c’est parfait. J’aime cela, et j’ai hâte. J’espère que je vais bien jouer.

Mais oui c’est important de se sentir soutenu. C’est très émouvant de voir cela, de ressentir un tel soutien, et je les remercie.

 

Crédit photo de l’image en Une : RMC Sports

 

Propos recueillis par Grégoire Allain (@GregoireAln) 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis quis felis suscipit libero. commodo dolor Phasellus accumsan porta. Nullam