Roland-Garros WTA : Ici c’est Barty !

0

1h30 après l’heure initialement prévue en ce Samedi 8 Juin, Ashleigh Barty et Marketa Vondrousova entraient sur le court Philippe Chatrier devant des tribunes à peine pleines. 

 

Une Barty impériale  

Sous un ciel Parisien mitigé pour finir cette quinzaine, les deux joueuses n’ont pas offert le spectacle tant attendu d’une finale de Grand Chelem. Marketa Vondrousova semble ne pas prendre ses marques sur ce grand court qu’elle n’a pas eu la chance de fouler avant. Les fautes s’accumulent et le bras tendu de la joueuse ne se libère pas. La jeune Tchèque rate son entame de match contrairement à son adversaire du jour. En effet à l’inverse la numéro 8 mondiale semble être arrivée plus conquérante. La tête de série, enfonce son adversaire par des frappes lourdes de coup droit et varie avec son revers slicé. Tous ces éléments empêchent l’espoir du tennis tchèque de poser son jeu et Barty déroule.

Après seulement 28 minutes de jeu l’Australienne s’offre la première manche sans difficulté 6/1.

 

Barty à sens unique

Malheureusement pour la Tchèque le déclic n’aura pas lieu en début de seconde manche. Barty, bien encrée dans le court confirme sa bonne forme du jour et break d’entrée. Derrière celle-ci assure sa mise en jeu, jamais bousculée ou inquiétée l’Australienne sort sa palette de coup et écœure la tchèque qui ne parvient toujours pas à se relâcher dans cette entame de second set. Après seulement 50 minutes de jeu la jeune surprise de cette finale est menée 1 set et un  break : 6/1 2/1

L’imperturbable Barty continue son chemin vers le sacre, mais la jeune Tchèque semble se réveiller et lâcher d’avantage ses coups, ce qui lui permet de rester collée au score. Mais le break concédé fait mal à ce stade du jeu, sur une Barty très solide lors de sa mise en jeu, impossible d’effacer ce jeu donnée en début de set et Vondrousova semble à ce stade condamnée à faire la course derrière. Face au mur Marketa Vondrousova se relâche jeu après jeu et assure désormais ses jeux de service, à l’heure de jeu elle est toujours menée 4/3.

Toujours plus incisive Barty ne lâche pas un seul échange et fini par l’emporter logiquement 6/1 6/3 après 1h12 de jeu.

 

Une première finale de Grand Chelem remportée par l’Australienne qui confirme sa bonne forme du moment et celle ci s’impose désormais dans le top 10 comme la joueuse en pleine progression. Un sacre Porte d’Auteuil mérité ! La pépite Tchèque n’a pas à rougir de sa prestation puisqu’elle a régalé sur toute la quinzaine de ces Internationaux de France 2019, nous n’avons aucun doute sur le fait que cette joueuse aura elle aussi un jour son instant de gloire ! 

Crédit photo : Europe 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here