Rudy Gobert : Élu meilleur défenseur de l’année pour la deuxième année consécutive !

Rudy Gobert, le pivot français d’Utah a été élu meilleur défenseur NBA pour la deuxième année consécutive lors des NBA Awards.

Vainqueur en 2018, Rudy Gobert, pivot français de 26 ans, conserve son trophée de meilleur défenseur NBA cette saison. Le géant (2,16m), auteur de sa plus belle saison en carrière NBA avec 15,9 points et 12,9 rebonds par match devance l’ailier grec de Milwaukee Giannis Antetokounmpo et l’ailier américain d’Oklahoma City Paul Georges, les deux autres finalistes.

 

Lors de cette remise des trophées à la célèbre cérémonie des NBA Awards, Rudy Gobert est resté humble et en a profité pour remercier la maison des Jazz : « Je le dois à tous mes coéquipiers. Je le dis tout le temps, mais c’est un sport collectif » a expliqué le Français sur scène. « Lorsque vous avez des gars autour de vous qui se donnent à fond tous les soirs, qui viennent chaque soir avec le même objectif et qui se battent comme on l’a fait, c’est motivant. Du staff avec Quin, qui est aussi un petit compétiteur, à AJ (Alex Jensen, assistant), la famille Miller (propriétaires)… C’est juste incroyable pour moi ».

Il n’a pas hésité à dire un mot à sa mère pour lui rendre hommage… et en français. “Ma mère est là ce soir, on sait d’où on vient en France. Tu sais que c’est grâce à toi tout ça, je t’aime”.

Le pivot de l’équipe de France qui avait été retenu dans la troisième équipe All NBA ajoute un trophée prestigieux à son palmarès en devenant le dixième joueur à remporter ce titre de défenseur de l’année pour la deuxième saison consécutive.

Terminant septième meilleur rebondeur défensif (9 par match) et troisième meilleur contreur (2,3 par match) malgré une élimination prématurée au premier tour des playoffs, Gobert a eu un impact énorme pour son équipe. Sur 100 possessions qu’il passe sur le terrain, sa présence est reconnue sur 27 tirs adverses. Sans compter les dissuasions, pour empêcher ses adversaires de venir jusqu’au cercle.

Oublié par les entraineurs de la conférence Ouest dans la sélection du All Star Game en février dernier, Rudy Gobert continue d’écrire son histoire… 

Poster un commentaire

ipsum justo Donec dolor. Praesent velit,