Biathlon

Ruhpolding – Mass Starts : les Bleus en Patrouille

La Mass-Start. La discipline la plus spectaculaire du biathlon avec son départ “groupé” des vingt-cinq meilleurs du classement général et des cinq “autres” meilleurs de la semaine. Trente fauves lâchés qui ne se quittent pas jusqu’au premier tir, au moins, en fonction du nombre d’entre eux qui se retrouve à tourner. Du grand spectacle en perspective à chaque fois.

Et les français ont été brillants aujourd’hui. Quatre dans les 11, mais surtout trois dans les cinq. Martin Fourcade deuxième, Antonin Guigonnat qui continue sur sa lancée, troisième et Quentin Fillon-Maillet quatrième, qui n’a pas pu suivre le rythme de ses compères dans le dernier tour. Mais si aucun français ne s’est imposé malgré ça, qui sort vainqueur de cette lutte à trois contre un??? Et bien Johannes Bø évidemment. Le Norvégien s’est mis à l’abri des Français et de son rival catalan lors du troisième tour. Ayant pris suffisamment d’avance lors de celui-ci, la pénalité qu’il concéda ensuite ne l’aura finalement pas pénalisé tant son tir fut rapide.

Le come-back de Fourcade

Les deux fautes que s’infligea Fourcade au tir précédent, il sorti 16è, auraient pu hautement l’handicaper. Mais ses facultés de glisse et sa vitesse sur cette piste qui convient à ses qualités et les erreurs des adversaires qui l’accompagnaient ou le précédé lui ont permis de sortir de l’ultime shooting en quatrième position, derrière ses deux acolytes qui ne résistèrent pas longtemps à son retour. Alors que Guigonnat réussi à s’accrocher jusque dans la dernière bosse, QFM dû se résigner à les voir partir et à tout donner pour conserver sa médaille en chocolat d’un groupe composé d’une autre armée, allemande cette fois-ci – Simon Schempp, Arnd Pfeiffer, Benedikt Doll – du Tchèque Michal Slesingr et bien sûr de Tarjei qui se placera au final cinquième. Avec Simon Desthieux onzième, donc, les français ont impressionné aujourd’hui mais Johannes reprend doucement le dessus en ce mois de janvier

Le match France-Norvège n’a donc pas fini de nous tenir en haleine jusqu’à la fin de la saison. Prochain round, la semaine prochaine à Antholz-Anterselva.

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Donec libero. id mattis consequat. commodo