Run, Jump and Throw in London

Les têtes d’affiche

Comment ne pas penser à la légende Usain Bolt quand on entend parler d’athlétisme, l’homme qui a marqué l’histoire à la fois par ses performances phénoménales et par sa décontraction hors du commun courra sans doute ses 2 dernières courses en compétitions à bientôt 31 ans dans la capitale anglaise, en affirmant bien évidemment aux médias qu’il finira sa carrière invaincue !

Van Niekerk, l’étoile montante du sprint long sera le favori sur 400m, se révelant aux yeux du grand public l’année dernière en explosant le record du monde du 400 en 43’’03, on a l’eau à la bouche à l’idée de le voir recourir.

L’incommensurable Mo Farah sera de nouveau présent à domicile après les JO de 2012, pour faire vibrer ses compatriotes sur 5000 et 10000m, alors que son entraîneur Alberto Salazar est soupçonné de mettre la science au service de ses athlètes, l’homme qui a des records de niveau mondial du 1500m au semi-marathon ne devrait pas trembler à domicile pour ses derniers pas sur piste avant son passage sur marathon.

Mo-Farah-1250x750

Le Décathlonien français Kevin Mayer arrive cette fois-ci en favori à Londres, Ashton Eaton ayant pris sa retraite en Janvier dernier, après avoir fait vibrer tous les fans de sport français le beau gosse à la mentalité irréprochable devrait devrait nous faire jaser bien que cette discipline reste incertaine et très difficile.

Dafne Schippers, celle au physique hors norme qui vient de l’heptathlon semblerait pouvoir dominer le 200 et faire un podium sur 100m.

Les français qui vont nous faire vibrer  

60660.jpg

Du côté de la délégation tricolore, quelques absents à signaler avec notamment le forfait de Eloyse lesueur en saut en longueur et Floria Guei sur 400m. Jimmy Vicaut sera bien présent malgré une blessure aux ischio-jambiers, et bien que amoindri il a hâte de se frotter aux meilleurs mondiaux sur 100m avec une course très ouverte derrière Bolt.

Mahiedine Mekhissi jouera les premiers rôles sur 3000 steeple et sur 1500, ce formidable compétiteur à la régularité impressionnante semble arriver en très bonne forme. Yohann Kowal sera sans doute en finale également dans l’épreuve aux 35 barrières, de quoi faire vibrer les fans de l’équipe de France qui propose un excellent niveau sur cette discipline depuis plusieurs années.

mekhissi-1

Sur 800m, Le Bosse ne se met pas la pression et continue sa progression, celui qui sait se faire remarquer avec sa gueule d’ange et son caractère de fêtard, confirme depuis quelques années que c’est un crack sur la piste et après sa médaille en chocolat l’année dernière à Rio il espère bien monter sur le podium voir pourquoi pas faire retentir la marseillaise, il affirme n’avoir rien à perdre.

Mélina Robert-Michon fera partie des chances de médaille au lancer de disque. Yohann Diniz, du haut de ses 39 ans reste fidèle à sa discipline préférée, le 50km Marche. Le recordman du monde sur la distance visera l’or et on espère qu’il y parviendra.

Renaud Lavillenie est quand à lui outsider avec la montée en puissance de Sam Kendricks, mais le recordman du monde est encore capable de nous faire rêver. A noter aussi la présence de jeunes athlètes en pleine progression qui ont les qualités requises pour nous surprendre au pays des rosbifs.

 

Petite parenthèse sur la course de fond

Le fond français sera complètement inexistant chez les British, aucun(e) participant(e) sur 5000, 10000 et Marathon dans la délégation française, pour cause ?

Un niveau mondial très élevé de part la sur-domination des pays d’Afrique de l’Est et des minimas très difficiles à atteindre même si il faut reconnaître que le niveau a réellement baissé ces 20 dernières années dans l’hexagone. Et pourtant, Hassan Chahdi qui s’annonce comme un futur très grand a réalisé les minimas en réalisant 2h10’19 au Marathon de Paris, mais il a décidé de ne pas participer à ses mondiaux pour se concentrer sur des objectifs plus lointains. En effet, le marathon demande une préparation très longue et minutieuse.

 

Antoine SIMON

Poster un commentaire

mi, at ut massa Curabitur ut felis felis