La Ryder Cup – Rencontre internationale sur nos terres

Historiquement, il faut remonter en 1926 pour comprendre la naissance de cet évènement golfique. A l’occasion d’un match d’exhibition entre deux équipes : la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. L’année suivante naissait la Ryder Cup. Ce n’est qu’en 1979 que l’Europe entre dans la danse et devient l’adversaire officiel des Etats-Unis. Oui, il fallait nous regrouper pour pouvoir espérer conquérir le trophée après seulement trois victoires de la Grande-Bretagne sur les vingt-deux oppositions passées.

Cocorico !

Pour la première fois, la compétition autour de la petite balle blanche se déroulera en France en 2018, sur le célèbre parcours Albatros du Golf National à Saint-Quentin-en-Yvelines. Nul doute que la sphère golfique sera en émoi du vendredi 28 au dimanche 30 septembre lors de la 42ème édition de la Ryder Cup. Plus de 50 000 personnes seront attendues par jour sur le site. Avec 410 000 licenciés à travers le pays contre plus d’un million au Royaume-Uni et en Irlande, la France reste un pays où le golf n’est pas encore encré dans les mœurs sportives. Seuls deux golfeurs Français ont emporté la Ryder Cup avec l’équipe Européenne. Le premier, Thomas Levet en 2004 et Victor Dubuisson en 2014. Nous ignorons encore si des Français auront leur ticket d’entrée dans l’équipe Européenne et même si il est sûr que la ferveur de l’évènement sera de la partie, il est évident que, comme bon supporter Français que nous sommes, nous aimerions voir un Frenchy se défaire d’une patte Américaine.

Organisation de l’évènement

Les critères de sélection pour les équipes d’Europe et des Etats-Unis sont différents. Bien qu’elles comptabilisent toutes les deux, douze joueurs, la sélection ne suit pas le même processus. Du côté Européen, sont sélectionnés, les quatre premiers joueurs du classement Européen puis les quatre premiers joueurs Européens du classement mondial. Et enfin les quatre derniers sont un choix du capitaine. Du côté des Etats-Unis, huit des joueurs sont sélectionnés selon leurs gains remportés lors de tournois ou compétitions officielles. Le capitaine choisissant également les quatre derniers joueurs.

Le tournoi se déroule sur trois jours, du vendredi au dimanche. Lors de ces journées, le gagnant de chaque rencontre remporte un point en cas de victoire et un demi-point en cas d’égalité. Les doubles se déroulent le vendredi et le samedi. Vous pourrez alors observer des duels en « Foursomes » ou en « 4 balles ». Le premier consiste à une alternance de coups entre les deux joueurs de la même équipe tandis que la deuxième formule consiste à ce que chaque joueur joue sa balle et le meilleur des quatre participants remporte le point. Le dimanche, place aux simples, place aux match-plays. Un comptage par trou. Celui qui gagne le plus de trous marque un point. En cas d’égalité, un demi-point est attribué à chaque équipe. Pour emporter la Ryder Cup, il faut engranger 14 points et demi.

Golf(eurs), entre ombre et lumière

La monde sportif n’a pas toujours été aussi médiatisé qu’aujourd’hui et bien que certains sports voient leur exposition grandir. Cependant le golf n’est pas encore de ceux-là. Et pour causes, les affiliations historiques à ce sport dû au clivage des sexes dans les plus anciens clubs-houses de golf. Mais que l’absence de diffusion télévisuelle sur les chaines gratuites. Certains noms vous seront probablement familiers comme Tiger Woods et Rory McIlroy (l’ex compagnon de la tenniswoman Caroline Wozniacki). Il en est peut-être tout autre concernant Bubba Watson, Rickie Fowler, Victor Dubuisson, Justin Rose ou Jordan Spieth. Et pourtant, tous brillent dans leur discipline mais la vision collective Française reste encore figée sur l’inaccessibilité de ce sport à toutes catégories socio-professionnelles, souvent vu comme une activité réservée aux docteurs à la retraite ou aux riches hommes d’affaire. Cependant, le golf se démocratise. Le prix de l’apprentissage devient raisonnable et parfois moins cher que d’autres cotisations sportives annuelles selon votre zone géographique. Les institutions golfiques Françaises, clubs, associations sportives, ligues, comités et fédérations espèrent ainsi une croissance de l’attrait pour le golf dans l’hexagone grâce à la Ryder Cup 2018.

Sibylle LS

A propos de l'auteur

Passionnée de sport en général avec une préférence pour le tennis et le biathlon ! On dit qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons... ça tombe bien, je ne vis que des journées ensoleillées.

Poster un commentaire

Aliquam vulputate, justo nec Aenean ut