NBA

Sacramento Kings : Free Agency, Effectif et Calendrier NBA

Sacramento Kings

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Aujourd'hui, focus sur les Sacramento Kings.

Le bilan des Sacramento Kings la saison dernière

Après 15 années loin des play-offs, l’opération reconquête était en route chez les Sacramento Kings ! Avec un effectif taillé pour… difficile à dire vraiment pour quoi, les espoirs n’auront tenu que quelques semaines, avant de retrouver les bas-fonds de la conférence Ouest. Résultat, les dirigeants n’ont pas hésité à faire le pari du présent en transférant Tyrese Haliburton, drafté en 2020, et Buddy Hield pour recevoir Domantas Sabonis afin de former un duo 1/5 intéressant avec De’Aaron Fox. Sans doute la plus belle action des Sacramento Kings durant la saison 2021/2022. Pour ce qui est du terrain, SAC a encore terminé très loin des places pour la post-season avec seulement 30 victoires pour 52 défaites, synonyme de 16ème saison de rang avec les vacances mi-avril. Mais avec le transfert du pivot Lituanien, les espoirs sont de retour pour la saison 2022/2023 !

[3052], 12e de la Conférence Ouest, non-qualifié pour les Play-offs

La Free Agency des Sacramento Kings

Fatigués de manquer les Play-offs depuis 16 ans, les Sacramento Kings ont donc décidé de se donner enfin les moyens de rejoindre le Top 8 de la conférence en commençant les grandes manœuvres en février dernier et la venue de Domantas Sabonis. Puis au début de l’été, c’est l’arrivée d’un nouveau coach, Mike Brown, au style défensif, qui est balancé sur le banc des Kings. Si Sacramento dispose maintenant d’un axe 1/5 solide, il faut cependant bien l’entourer, et les dirigeants ont travaillé dans cette optique, et plutôt bien. Arrivent donc Malik Monk, qui sort d’une saison solide chez les Lakers (13,8 pts), et Kevin Huerter (12,1 pts), shooteur des Hawks qui cherchera plus de responsabilités. Des choix judicieux avec des soldats qui feront leur boulot sans rechigner. Puis le staff a levé la Team option de Trey Lyles, qui sortait d’un exercice réussi avec 10,6 pts et 5,6 rbds.

À cela s’ajoute le 4ème choix de la dernière draft, Keegan Murray, qui sort de l’université de Iowa. Si le choix a pu faire grincer beaucoup de fans des Kings, le nouvel ailier de SAC a déjà fait taire quelques critiques avec le titre de MVP de la summer league. Attaquant complet et solide au rebond, Keegan Murray reste encore friable en défense et dans la création. Mais dans ce dernier domaine, avec déjà D.Fox et D.Sabonis, ce problème devrait moins se sentir.

Au rayon des départs, les Kings ont vu Donte DiVincenzo, Mo Harkless, Justin Holiday, Jeremy Lamb, Damian Jones et Josh Jackson partir vers d’autres cieux, sans pour autant les regretter.

Arrivées : Malik Monk (Lakers), Kevin Huerter (Hawks) Mike Brown (coach)

Départs : Donte DiVincenzo (Warriors), Mo Harkless et Justin Holiday (Hawks), Jeremy Lamb, Damian Jones (Lakers), Josh Jackson (Raptors).

Prolongations : Trey Lyles

L’effectif des Sacramento Kings 2022/2023

Meneurs : De’Aaron Fox, Davion Mitchell, Matthew Dellavedova

Arrières : Kevin Huerter, Malik Monk, Kent Bazemore

Ailiers : Harrison Barnes, Terence Davis

Ailiers-forts : Keegan Murray, Trey Lyles, Chimezie Metu, KZ Okpala

Pivots : Domantas Sabonis, Richaun Holmes, Alex Len

Coach : Mike Brown

[TW = two-way contract]

NB : Lors de l’intersaison, chaque franchise est autorisée à avoir jusqu’à vingt joueurs dans son effectif. Lorsque la saison régulière débutera, lesdits effectifs devront être réduits à quinze joueurs, auxquels peuvent s’ajouter deux two-way contracts.

Sacramento Kings : Ambitions et classement

Après 16 ans de déceptions et de vacances en avril, les Sacramento Kings n’auront qu’un souhait, retourner ENFIN en play-offs. Avec un effectif plus fourni que les saisons précédentes, l’axe Fox-Sabonis, les arrivées de K.Huerter et M.Monk, l’apport de H.Barnes, et l’attraction Keegan Murray, les Kings semblent mieux armés pour atteindre cet objectif. Cependant, cela passera par la défense, un mot qui n’apparaît que très peu dans le vocabulaire de la capitale Californienne. Et c’est pour cette raison que Mike Brown a été engagé. Reste à voir si la mayonnaise prendra dans une franchise où la patience n’est plus de mise. Dans une conférence Ouest toujours aussi dense, il faudra viser le top 10 afin de jouer les play-in, et d’avoir l’opportunité d’accrocher le ticket pour la fête où les Kings ne sont plus invités depuis bien trop longtemps.

Le joueur à suivre : Keegan Murray

Si les fans attendaient de voir Jaden Ivey être sélectionné à la 4ème place de la Draft, les Kings ont surpris en jetant leur dévolu sur Keegan Murray. Un choix contesté mais qui a vite été enterré pendant la summer league où le nouveau joueur de Sacramento a été désigné MVP (23,3 pts et 7,3 rbds). Déjà fort scoreur en université, l’ailier de 2m03 se dit NBA ready et la compétition à Las Vegas a laissé entrevoir de grands espoirs autour de ce prospect. Pour sa première saison en NBA, les Kings pourraient déjà lui donner des responsabilités et s’il confirme tous les espoirs placés en lui, alors Sacramento pourra viser l’objectif du top 8.

Le calendrier des Kings en 2022/2023


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut