Sam Bennett gagne dans un sprint chaotique

Malgré une étape assez plate aujourd’hui, le finale dans Oviedo présenté une petite montée dans le dernier kilomètre. Cependant malgré une chute collective et la difficulté, le sprinteur Irlandais Sam Bennett (Bora Hansgrohe) a décroché un deuxième succès sur La Vuelta. Ralenti dans la chute, Primoz Roglic (Jumbo Visma) reste en rouge avant les Asturies.

D’abord, six coureurs se sont échappés dès les premiers kilomètres de course : Silvan Dillier (AG2r La Mondiale), Luka Pibernik (Bahrain Merida), Harm Vanhoucke (Lotto Soudal), Salvatore Puccio (Team Ineos), Diego Rubio (Burgos BH) et Stephane Rossetto (Cofidis). Mais, ces fuyards n’ont pas eu une avance conséquente puisque l’écart n’a pas dépassé plus de deux minutes.

Puisque derrière quatre équipes ont vite pris les choses en main avec la Team Dimension Data, la Bora Hansgrohe, la Mitchelton-SCOTT et la Deceuninck-QuickStep pour revenir sur les attaquants du jour.

Par la suite, après avoir perdu Rubio et Rossetto, les quatre derniers attaquants ont été repris à seulement à 4 kilomètres de la ligne.

Puis, sous la flamme rouge, une grosse chute a eu lieu autour de la vingtième position dans le peloton. Alors ils n’étaient plus qu’une quinzaine à se jouer la victoire à Oviedo.

Finalement, Sam Bennett (Bora Hansgrohe) s’est montré le plus costaud dans ce final avec un joli passage montant à 700 mètres de la ligne. Il a devancé le champion d’Argentine Maximiliano Richeze (Deceuninck – Quick Step) et Tosh Van der Sande (Lotto Soudal). Le Belge avait anticipé le sprint en attaquant dans les plus forts pourcentages avant d’être avalé par le champion d’Irlande. Deux Français ont terminé dans les 5 premiers : Marc Sarreau (Groupama – FDJ), 4e, et Clément Venturini (AG2r La Mondiale), 5e.

Au classement général, Primoz Roglic conserve le maillot rouge devant Alejandro Valverde à et Tadej Pogacar.

Demain, grosse étape de montagne vers le Sanctuaire de Acebo dans les Asturies avec quatre cols au programme dont une ascension finale de plus de 8 kilomètres à 9,6 %.
A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

dolor. consequat. nunc dapibus justo id, risus. Lorem vulputate, facilisis