Sandro Tonali, quelques mois avant l’ascension

0
Crédits : Claudio Villa/Getty Images
Ligue 1

Chiesa, Donnarumma, Zaniolo, Barella etc. Oui l’Italie regorge de nombreux talents nationaux au sein de son championnat majeur ! Mais tous ne figurent pas en Série A, certains évoluent même en Série B, en deuxième division italienne. Parmi eux, un certain Sandro Tonali. Vous ne connaissez pas ? Je vous en parle !



Âgé de 18 ans, évoluant à Brescia, cheveux au vent, milieu défensif, ou regista pour les intimes, pied droit délicieux, Sandro Tonali a tout pour être comparé à un certain Andrea Pirlo. Et ça tombe bien, on le surnomme déjà le ‘’nouveau Pirlo’’. Lui n’est pas d’accord et affirme cela :

“Peut-être avons nous les mêmes cheveux mais moi je m’inspire de Gattuso pour son caractère.”

À peine majeur, Sandro Tonali dégage une sérénité digne des plus grands, et ce n’est pas son ancien entraîneur, Roberto Boscaglia qui dira le contraire :

“C’est un garçon qui malgré son jeune âge, dégage un calme déconcertant. Il a le cerveau de quelqu’un de 50 ans dans un corps d’une personne de 18 ans.”

À peine majeur mais déjà un pilier 

Crédits : Eurosport

Cette sérénité lui vaut d’être le métronome du milieu de terrain de Brescia, qui est dans les hauts rangs de la Série B et lutte actuellement pour une montée en Série A. Évoluant officiellement en regista dans un 4-3-3, Sandro Tonali ne se contente pas de récupérer le ballon et de le passer à son milieu relayeur. Il préfère faire toutes les tâches d’un milieu de terrain à la fois. Pour continuer dans l’interview, Roberto Boscaglia affirmait ceci quant au profil technique de Sandro :

“C’est un joueur qui peut jouer dans tout les rôles du milieu de terrain, il aime organiser le jeu et sait jouer aussi bien long que court.”

Voilà qui témoigne de la polyvalence du jeune Sandro. Bien évidemment, ces qualités ne s’arrêtent pas là, Tonali n’est pas qu’un milieu de terrain polyvalent qui vous donnera de bons ballons peu importe où son attaquant se trouve, c’est aussi un milieu très technique, qui n’hésite jamais à dribbler et à régaler ses tifosi, peu importe s’il est devant sa propre défense. On vous l’a dit, il est serein.

Outre sa polyvalence et sa technique, Sandro est un milieu de terrain d’une vitesse supérieure à la moyenne d’un milieu, lui permettant ainsi de reprendre l’avantage sur un adversaire déjà devant lui ou de casser des lignes pour lancer lui-même une attaque. Il n’hésite d’ailleurs pas aussi à jouer en tant que meneur de jeu s’il le faut, en témoigne ses 6 passes décisives en 25 matchs de championnat. Si jouer meneur offensif n’est pas suffisant, il applique à la lettre le rôle de milieu défensif, en récupérant plusieurs ballons et en rendant les attaques adverses plus difficiles que prévues pour ses adversaires. Sa qualité de conservation de balle rend déjà les observateurs bouches bées, lui qui fait seulement 1m73 pour 65kg.


Un talent qui fait déjà saliver

Crédits : Goal.com

Résumons donc : technique, vitesse, polyvalence, conservation de balle, vision de jeu, le tout à seulement 18 ans, sous un calme à en rendre fou les adversaires. Pas impressionné(e) ? Et bien Mancini l’a été, puisque le sélectionneur de la Nazionale a déjà convoqué Sandro Tonali en marge de la Ligue des Nations en novembre 2018 et racontait en conférence de presse ceci : ‘’Tonali a 18 ans et a de grandes qualités techniques, il peut s’améliorer aussi bien en relayeur qu’en milieu défensif.’’ S’il a séduit Mancini, il séduit aussi d’autres clubs européens, lui qui réalise probablement sa dernière saison avec Brescia.

Récemment, des scouts de Liverpool et de l’AC Milan ont supervisé le jeune homme, mais ce ne sont pas les seuls clubs sous le charme puisque la Juventus et le PSG seraient entre autres intéressés par le milieu de terrain lombarde. Il ne sera néanmoins pas facile de l’arracher à Brescia, qui a déjà refusé une offre de l’AS Roma par le passé, à hauteur de 12M à en croire le Corriere Dello Sport. Qu’en pense l’intéressé de tout cela ? Et biens voyons voir ce qu’il déclarait en janvier aux micros de Sportmediaset :

“Je m’inspire de Gattuso, pour la hargne qu’il montrait sur le terrain. Ce serait un rêve d’être entraîné par lui, depuis tout petit je suis supporter du Milan. Pour l’instant je ne pense qu’à la saison avec Brescia, je ne pense pas au futur. Je veux finir l’année au mieux, mais bien sûr que l’intérêt des grands clubs me fait plaisir, cela me montre les progrès que je fais dans mon parcours.”

Actuellement, Sandro fait les bonheurs de Brescia, mais compte tenu de toutes ses qualités, le natif de Lombardie ne devrait pas rester longtemps avec son club actuel. Aujourd’hui vous l’avez découvert sous format écrit, mais nul doute que dans moins d’un an, vous verrez le jeune Sandro débarquer dans vos écrans, pour vous séduire tour à tour.



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here