La présentation du Santos Women’s Tour Down Under 2020

0

Cette nuit commence la nouvelle saison féminine avec le Tour Down Under. Cette nouvelle saison sera marquée par l’apparition d’équipes World Tour féminine obtenues via des licences délivrées par l’UCI pour 4 saisons.
Avec 382.4 kms dans l’Australie méridionale, le Down Under aura peu de changements par rapport aux 2 dernières éditions.
Pour commencer, 116.3 kms entre Hahndorf et Macclesfield avec l’ascension de Peters Road (3.7 kms à 3.5%, passages à 12%).

Ensuite la 2è étape reliant Murray Bridge et Birdwood sur 114.9 kms sera plus difficile qu’à la lecture du profil. L’ascension du Christmas Tree Ridge (1.7 kms à 5.7%, passages à 11%) à 11 kms de l’arrivée pourrait permettre aux plus fortes de s’extirper.

Puis la 3è étape sera l’étape reine avec l’arrivée au sommet à Stirling au terme des 109.1 kms. Avec 1678m de dénivelé positif et 11 kms d’ascension finale, les favorites pourront s’expliquer sur un parcours très difficile.

Afin de clôturer avec la 4è étape qui servira de parade avec 42.5 kms de plat au programme. Les sprinteuses seront gâtées pour cette dernière étape.

Dans la startlist on notera 6 des 8 équipes WT seront présentes (seules la Movistar et CCC manqueront à l’appel). Ensuite côté cycliste on notera la présence d’Amanda Spratt (vainqueure 2019), Chloe Hosking, Grace Brown, Lucy Kennedy (vainqueures d’étape 2019). Les jeunes Jaime Gunning, Anna Henderson, Maëlle Grossetête, Jade Wiel, Hannah Ludwig, Sarah Gigante et Juliette Labous seront présentes.

Crédit photo : SCOTT Sports/Tour Down Under

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here