Allemagne

Schalke 04 : Une usine à talents (2/2)

La semaine dernière j’avais évoqué l’aspect formation pur de Schalke 04, aujourd’hui place aux futurs talents ainsi qu’à la post-formation, partie totalement intégrante du projet du club de Gelsenkirchen. Second acte.

La semaine dernière j’avais évoqué l’aspect formation pur de Schalke 04, aujourd’hui place aux futurs talents ainsi qu’à la post-formation, partie totalement intégrante du projet du club de Gelsenkirchen. Second acte.

Les équipes de jeunes

Les U19 de Schalke 04 sont premier de leur championnat à égalité de point avec Bochum. Les stars de l’équipe se prénomment Florian Krüger (7 buts en 7 matchs), Ahmed Kutucu (5 buts en 9 matchs), Jason Ceka qui est apparu à tous les matchs même avec un temps de jeu limité ou encore Niklas Wiemman, défenseur central de 18 ans et joueur le plus utilisé par Norbert Elgert. Une équipe bourrée de talents qui auront à coup sûr leurs mots à dire dans quelques années à la Veltins-Arena.

CmsDa-1WAAAbkOk.jpg

Alper Ademoglu / Crédit photo : Twitter Schalke 04

Du côté de l’équipe réserve, pas de quoi s’inquiéter non plus, les joueurs de Gelsenkirchen sont classés 5èmes à deux points du deuxième qui n’est autre que l’ennemi de la Ruhr, le Borussia Dortmund. Cette fois-ci les joueurs à retenir sont le défenseur Joshua Bitter, international U20 allemand et joueur qui a participé à toutes les rencontres, le milieu défensif Patryck Dragon, l’ailier Arnold Budimbu arrivé cet été en provenance d’Oberhausen et qui a marqué 5 buts en 14 matchs. Mention particulière à Alper Ademoglu, international belge, très bon dribbleur et dont on entendra parler très prochainement.

Passion post-formation

Schalke 04 l’a déjà démontré, ils sont capables de bien recruter des jeunes joueurs et surtout de très bons jeunes joueurs. Par le passé, Ivan Rakitic, Rafinha ou encore Lewis Holtby sont arrivés très jeunes à Schalke (respectivement, dans l’ordre, 19 ans, 20 ans et 19 ans) où ils ont su par la suite s’imposer pour pouvoir intégrer des clubs comme le Bayern, le Barça ou Tottenham.

rakitic_artist-1296205542_zoom30_crop_800x600_800x600+56+20.jpg

Crédit photo : Kicker.com

Aujourd’hui, le directeur sportif s’appelle Christian Heidel et est arrivé de Mayence l’été dernier avec son compère Axel Schuster. Depuis leurs intronisations, les principaux coups d’éclats du recrutement se nomment Amine Harit, Breel Embolo, Nabil Bentaleb.

Auparavant, l’ancien directeur sportif Horst Heldt, avait déjà réaliser quelques coups de maître comme Leon Goretzka, arrivé en 2013 après une seule saison au plus haut niveau à Bochum à l’âge de 18 ans et aujourd’hui courtisé par le Barça et le Bayern. Matija Nastasic également, en difficulté du côté de Manchester City, le Serbe s’est relancé dans la Ruhr à 22 ans.

Le club de Gelsenkirchen n’a pas peur de faire confiance aux jeunes et même si le club connaît des hauts et des bas saison après saison, la stratégie ,elle, est toujours la même : sortir un maximum de joueur de la Knappeschmiede, mais également recruter des très bons jeunes. Pour maximiser leur exposition, Schalke doit aussi se montrer présent sur la scène européenne dont il est absent cette année. Boosté par l’arrivée de Domenico Tedesco cet été, Die Königsblauen sont bien partis pour accrocher l’Europe avec cette belle place de dauphin derrière le Bayern Munich.

L’avenir nous dira si ces pépites vont se révéler aux yeux de l’Allemagne et de l’Europe, mais à Schalke la question n’est pas de savoir si les jeunes talents vont pouvoir briller ? Mais plutôt quand auront-ils la chance de s’exprimer ?

Corentin Braz (@Corentin_Bjr)

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
elit. dictum sit eleifend felis in vel,